Le Peuple existe….


….. Mais Macron ne l’a pas encore rencontré !!!…

L’oligarchie technocratique qui exerce le pouvoir en France, aura tout essayé pour l’étouffer, puis pour le décrédibiliser, et enfin, pour le diviser et le corrompre avec la complicité de médias courtisans et serviles, ne peut qu’affronter une évidence désormais incontournable, en France comme dans une large partie de l’Europe, : plus rien ne sera désormais comme « avant » . Il est devenu difficile de gouverner dans l’opacité, et contre la volonté populaire.

Le mouvement dit « des Gilets Jaunes » s’essouffle : c’était prévisible. Mais il reste profondément enraciné; et comme ces plantes que l’on croit avoir tuées en en supprimant les branches les plus apparentes, il est susceptible de resurgir  sous des formes inattendues….

Incapable de se structurer et de faire émerger des voix capables de synthétiser autour d’un courant d’idées cohérent, les aspirations diffuses d’un mouvement populaire spontané, les  » gilets jaunes » tournent en rond autour des « ronds-points » qui sont devenus le point emblématique de leur rassemblement, ils courent le risque de l’effritement de leur image déjà fortement obérée par les scènes de violences insupportables qui ont éloigné de leur soutien ceux qui, comme moi, ne supportent pas le désordre d’une société fragilisée par les divisions et les conflits qui menacent l’ unité nationale.

Néanmoins, le malaise demeure : il est profond et durable, car « le peuple » a pris conscience de lui-même, dans sa diversité, et sait que désormais rien ne pourra se faire sans son adhésion.

Partout, en Europe, le réveil des  » classes moyennes », ciment des sociétés modernes, annonce de profonds bouleversements que nos « oligarques » n’ont pas vu venir.

Macron, qui illustre jusqu’à la caricature, , l’omniprésence de cette « noblesse d’État », tente d’esquiver, tant bien que mal, le dialogue avec ce peuple dont il ignore tout des codes de langage tente de contourner la difficulté en s’adressant au peuple, sans le regarder en face, à travers de brillantes démonstrations d’éloquence, aux accents « jupitériens » devant des Assemblées de Maires,soigneusement sélectionnés par les Préfets, apparemment époustouflées devant l’assurance et l’éloquence de ce jeune Président qui porte le lourd fardeau du destin de la France.

Il y a quelque chose de pathétique dans cette évidente incapacité de parler au peuple, chez Macron . Cet homme aura toujours un problème avec le peuple, disait-on, déjà, de Giscard d’Estaing, dont le profil offre quelques ressemblances avec celui de Macron.Pour « faire peuple » Giscard jouait de l’accordéon sur les estrades: Macron, lui, joue du « pipeau »  de vant un oublic trié sur le volet et conqui, par avance, par le son de son verbe !!!!

Ces brillants produits de nos écoles élitistes, souvent nés ,- comme disait ma grand-mère – « avec une cuillère en argent dans la bouche » , n’ont manifestement pas dû jouer du piano-jazz dans des bars pour financer leurs études, et n’ont pas été , au début de leur difficile carrière, obligés, pour élever dignement leurs enfants, de faire, après une journée de boulot, obligés de « faire des comptabilités » jusqu’à une heure avancée de la nuit, afin de compléter un salaire insuffisant pour faire vivre une famille.

Qui ne voit pas que la macronie  » pédale dans la semoule », incapable de s’enraciner dans les milieux populaires.

Le peuple ne se sent pas représenté par une majorité de  » godillots » qui, jour après jour, tente d’exister sur nos écrans télévisés en chantant les louanges de leur idole jupitérienne ; ces jeunes barbons devenus députés grâce à internet, à peine sortis de « la cuisse de Jupiter », ces jeunes femmes à la trentaine conquérante et au « look » bon-chic- bon genre,, « celles zé ceux » qui portent le message macronien « n’impriment pas » …...

Le « Grand Débat » destiné à »noyer le poisson » imaginé par notre petit génie national risque d’être « la montagne qui accouche d’une souris », tant sont profondes les réticences populaires que tentent de réduire des médias pathétiques, en service commandé: le peuple, madré, a parfaitement compris que cette opération de « com » n’avait d’autre but que de servir .le goût narcissique du spectacle d’un talentueux phraseur qui parle une langue que le peuple ne comprend pas…..

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.