Le monde en face.


Monde

La Terre tourne. Le Monde n’est plus ce qu’il était.

Un peu partout, sur notre belle Planète, les situations se tendent.

Et ce, pendant que l’attention des peuples européens est détournée par des médias « vertueux, » occupés à « faire de l’audience » avec des sujets mineurs, mais « politiquement corrects », exploitant les moindres frémissements de l’opinion, suscités et entretenus par les convulsions parfois hystériques de minorités de tout poil, (ethniques, féministes, sexuelles et j’en passe….), qui profitent de l’apathie « bienveillante » d’une majorité silencieuse car profondément désorientée, dont une fraction croissante ronge son frein et parfois rumine une colère sourde jusqu’ici contenue.

Le silence de la Droite française, dans ce contexte, est assourdissant. Décapitée elle ne voit pas émerger un leader capable d’incarner ses « valeurs » et de redonner l’espoir aux Français de voir enfin traitées avec sérieux les questions qui les taraudent : celle de la baisse des dépenses de l’État et concomitamment, celle des impôts et de la dette publique, celle de la réorientation de la construction européenne dans un sens plus démocratique, celle de la maîtrise effective des flux migratoires, et de la sécurité face au terrorisme et à la délinquance, celle du retour de l’autorité de l’État, et de l’ amélioration du pouvoir d’achat , surtout pour les plus fragiles. 

Au moment même où j’écris ces lignes, a lieu un débat télévisé entre « politologues » et « experts » qui évoquent le désarroi dans lequel se trouvent nos « belles âmes » face à la croissance spectaculaire du nombre de candidats djihadistes vivant dans notre pays, ainsi que l’incapacité de nos dirigeants à définir une ligne de conduite claire à l’égard des familles de djihadistes parties combattre aux côtés de Daech sur les théâtres d’opération d’Irak et de Syrie.

Le cas des mères de famille risquant des condamnations à mort dans des pays où les « Droits de l’Homme » n’ont jamais eu droit de cité déchire la sensibilité de quelques intervenants dans ce débat, dont la générosité et le « droitdel’hommisme » sont mis à rude épreuve.

La tonalité de ce débat illustre le degré de naïveté de ceux qui sont censés éclairer une opinion en plein désarroi .

http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2018/05/24/01016-20180524ARTFIG00323-enquete-sur-le-vrai-visage-des-djihadistes-francais.php

(Un rapport du Centre d’Analyse du Terrorisme (CAT) vient de confirmer enfin notre première place dans la sinistre compétition européenne en matière de risques terroristes.

Molenbeek c’est de la gnognotte. Place à Trappes, à Bobigny, à La Courneuve, à Saint-Denis et à Roubaix…..)

Par ailleurs, tout se passe comme si le Moyen-Orient n’était pas devenu un poudrière après avoir été le terrain de jeu de dirigeants occidentaux puérils, jouant aux « apprentis sorciers » dans une partie du monde qui échappe à leur rationalité, en poursuivant le rêve fou de plaquer un modèle démocratique « à l’occidentale »,  sur des pays accoutumés depuis toujours à vivre sous la coupe de pouvoirs autocratiques, s’appuyant sur des organisations tribales, sur lesquelles se sont greffées des influences religieuses hostiles à l’Occident.

Des courants inspirés par un Islam aux velléités de conquêtes nouvelles, traversé par des rêves fantasmatiques de domination du monde, mais un Islam qui demeure paralysé dans son adaptation au monde moderne, par la multiplicité de factions suscitées par des interprétations contradictoires d’un Coran que l’on s’obstine à nous présenter comme le « Livre Sacré d’une Religion de paix. »….

Peu à peu, les Français apprennent que comprendre les sociétés islamiques n’est pas une chose simple : quelques uns parviennent, enfin, à comprendre que l’Islam de Chiites, celui des Alaouites, ne sont pas les mêmes que l’Islam de Sunnites, que le wahabisme en est une forme d’hystérie, que le « salafisme » fleurit dans les mosquées de banlieues, alors que « la Charia » reste encore pour eux un concept vaguement abstrait….

Soumis, en France, aux discours trop souvent ambigus des notables musulmans, et à ceux d’un extrémisme gauchisant qui ne voit dans la population musulmane qu’un réservoir dans lequel il puise pour composer de nouveaux bataillons destinés à remplacer un « prolétariat »qui lui échappe pour rejoindre l’extrême-droite, inhibés par le discours lénifiant de ceux qui, par calcul leur interdisent de regarder les réalités en face, les Français sont partagés entre ceux qui croient à l’avènement d’un « Islam de France » modéré, et ceux qui croient que l’Islam et le Coran sont incompatibles avec les valeurs de la République.

Il vont devoir bientôt ouvrir les yeux sur de nouvelles menaces qui, silencieusement se profilent dans un horizon qui s’assombrit.

La Syrie reste un terrain où s’affrontent les troupes « légitimistes » du pouvoir en place, celui de Bachar El-Assad toujours debout entre les mains des Russes et soutenu par l’Iran, celles de Daech en voie de décomposition, ainsi que les bataillons Kurdes soutenus par les Occidentaux et menacés par les Turcs, le tout aux portes d’Israël qui veille au grain ….Il suffirait d’un étincelle pour remettre « le feu aux poudres »….

Mais sous peu, les Balkans risquent de devenir un nouveau terrain de jeu pour des puissances qui n’ont jamais cessé de fourbir leurs armes : il est clair que la Turquie rêve de retrouver la puissance et les frontières d’un Empire Ottoman qui s’étendait autrefois, des portes de l’Asie au Maghreb et jusqu’aux aux marches de l’Occident: les Balkans en conservent la trace et les souvenirs de l’occupation ottomane sont encore vifs jusqu’en Autriche et en Hongrie ce qui éclaire les raisons de l’obstination de ces pays à refuser d’accueillir une immigration d’origine islamique quitte à s’opposer frontalement aux diktats de Bruxelles et de « l’Europe des marchands »…

Les prétentions impériales d’Erdogan devraient faire réfléchir les crétins, car il en subsiste encore, qui rêvaient de faire entre la Turquie dans la construction européenne. 

https://journal.lepoint.fr/un-calife-aux-petits-soins-pour-l-algerie-2220408

http://www.lepoint.fr/monde/les-reseaux-francais-d-erdogan-25-05-2018-2221325_24.php

http://www.atlantico.fr/rdv/geopolitico-scanner/strategie-neo-imperialiste-president-recep-tayyip-erdogan-dans-balkans-provocation-envers-europe-et-occident-alexandre-del-valle-3403588.html?utm_campaign=quotidienne&utm_medium=email&utm_source=newsletter.

Erdogan

Il y a à peine quelques semaines, la Russie était à nouveau érigée au rang de menace existentielle. On accusait Moscou de chercher à déstabiliser les démocraties occidentales et de vouloir redessiner les frontières de l’ Europe. Comment expliquer cette panique ? Était-elle réellement fondée ? De l’Ukraine à la Syrie, la menace russe était présentée comme le principal danger pour l’Europe…..

Devant toutes ces perspectives, le réalisme pragmatique de Macron devient presque rassurant et contraste avec le dogmatisme obtus de son prédécesseur.

Macron semble avoir compris que les relations internationales obéissent à des lois qui échappent à la grammaire simpliste de ceux qui croient qu’il y a d’un côté des « gentils »avec lesquels on peut parler voire se compromettre, et de l’autre des « méchants » infréquentables car il refusent d’adhérer aux « valeurs » que nous nous sommes fabriquées et qui n’appartiennent qu’à nous….

Il aurait mis fin à « la Diplomatie des états d’âme » !!! Acceptons en l’augure….

Ceci dit, le spectacle pathétique de ceux qui ont élu Macron croyant avoir élu l’héritier de Hollande va s’enrichir de celui, non moins pathétique de ceux qui nous expliquaient hier que Trump est un abruti et que Poutine est un autocrate dangereux ce qui les rendait tous deux « infréquentables ».

Nos médias vertueux vont devoir nous expliquer désormais, avec l’ assurance et la morgue de ceux qui savent tout sur tout, que nous nous étions trompés….

http://www.lepoint.fr/monde/macron-et-poutine-parlent-d-une-meme-voix-25-05-2018-2221445_24.php

Il ne reste plus au Français moyen, qu’à écouter « la voix de son Maître »….

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.