Quand les « Bobos » se rebiffent…


Bobo

J’ai souvent utilisé le terme, – un brin provocateur -, de « Bobos » pour qualifier une catégorie de Français bien particulière dans l’électorat de notre Démocratie.

Je ne suis évidemment pas le seul à l’avoir fait et peu à peu, ce terme a pris, dans les médias institutionnels, dans lesquels les « Bobos » s’expriment volontiers, une connotation vaguement péjorative. Au point de susciter une certaine irritation dans ce petit monde….

Selon « Wikipedia »,  » le terme bobo, contraction de bourgeoisbohème, désigne un sociostyle, c’est-à-dire une tentative de caractériser un groupe social selon les valeurs que ses membres partagent, plutôt que selon leurs caractéristiques socio-économiques ou démographiques.

S’il est difficile de précisément décrire un bobo, le sociologue Camille Peugny donne en 2010 cette définition : « une personne qui a des revenus sans qu’ils soient faramineux, plutôt diplômée, qui profite des opportunités culturelles et vote à gauche2 ».

Mais dans un article récent, l’hebdomadaire « Le Point, fait état d’un ouvrage collectif, dans lequel cinq universitaires récusent la pertinence du terme « bobo », aujourd’hui trop connoté négativement. Ces scientifiques ont été, ainsi, appelés à la rescousse, pour tenter de donner à ce qualificatif, un contenu sociologique positif.

Et leur conclusion, c’est que « les Bobos » n’existent pas !!!

http://www.lepoint.fr/societe/et-si-les-bobos-n-existaient-pas-05-04-2018-2208382_23.php#xtmc=les-bobos&xtnp=1&xtcr=1

Cette conclusion me surprend, et j’émets quelques réserves sur le caractère « scientifique » de ces conclusions, car pour moi, les « Bobos » existent bel et bien et cette catégorie sociologique, dont les prises de position sont parfois déconcertantes m’a toujours semblé parfaitement identifiable , grâce, précisément, à ces prises de position !!!!

Le portrait robot du parfait « Bobo » pourrait s’inscrire dans cette description:

1- Le Bobo vit dans les beaux quartiers des grandes villes, là où se concentrent généralement, les meilleurs spécimens de la « Gauche Caviar ». On le reconnait parfois à son look « Bad Boy » « bon chic, bon genre » imitant le style populaire des « banlieues »….
2- il appartient à une catégorie « d’anywhere », plus ou moins déracinés, et met un point d’honneur à défendre, bec et ongles, un « sacro-saint »multiculturalisme considéré comme le degré ultime d’évolution d’une société sans identité.
3- il est à la pointe, non pas du progrès, mais du progressisme : il fait donc souvent partie de mouvements extrémistes, à condition qu’ils soient « tendance » : véganisme, féminisme, écologisme, et j’en passe…
4- il gagne suffisamment bien sa vie pour ne pas connaître le quotidien d’une majorité de Français, et suffisamment peu pour pouvoir critiquer les riches avec une parfaite bonne conscience.
5- il prolifère dans certaines catégories professionnelles, parmi lesquelles, les sociologues, les « journaleux », les Universitaires, les Cadres de grandes entreprises, les « stars » du show business, et tout un microcosme de « sachants » !!!!
6- Le Bobo vit « dans sa bulle », loin de « l’agitation » des Banlieues, fort de ses certitudes et de la supériorité de ses « valeurs »: ceux qui ne partagent pas ces valeurs sont à classer dans la catégorie des « fachos » qui remplacent dans leur esprit « le fâcheux » d’autrefois, celui que l’on prie de se taire car son discours dérange….                                                                               
7- Le « Bobo » a parfois une grande gueule et aime bien donner des leçons de morale. Il est particulièrement actif sur les réseaux sociaux et dans les associations politisées, à gauche, de préférence. Il prêche avec une émouvante conviction, la tolérance envers les valeurs qu’il défend, mais ne tolère guère ceux qui s’en écartent. Sa « bienveillance » lui sert de refuge contre les menaces qui gangrènent notre société.
8- il se méfie comme de la peste de tout ce qui ressemble à de l’autorité qu’il assimile très vite à « la dictature »,
9- traumatisé par un passé qu’il n’a généralement pas connu, il tente de se protéger en s’inventant un avenir imaginaire qui y soit radicalement opposé, jusque dans la langue.

Il est donc de tous les combats visant à casser les codes, créer une novlangue, bouleverser les institutions. L’immigration de masse ne lui pose aucun problème puisque ses conséquences ne le concernent guère….Et il adore « le Rapp » et les rappeurs !!!

10- il a souvent un excellent niveau d’éducation, ce qui le rend « supportable »….
11- il est très souvent de gauche, mais pas que !!

12 – Le « Bobo » parfait exècre Trump et Poutine, qui le renvoient à son image « dévirilisée », mais le « Bobo », fan de Trudeau, peut avoir des indulgences pour Castro, pour « le Che », et même pour les Monarchies du Golfe !!!

Sachant mieux que quiconque ce qui est bon pour le France, il a voté par déterminisme social pour Macron, parce que Macron était jeune et beau, et qu’il se proposait de mettre un terme au « monde ancien » et ses vieilles badernes, pour le remplacer par un « nouveau monde » dont nul, y compris lui-même, ne sait où il conduira « ce cher et vieux pays ».

Un Bobo bien dans sa peau vous répliquera, avec hauteur et un soupçon de commisération, que notre avenir, – nous devrions en être convaincus !!! – c’est l’Europe, sans jamais préciser « quelle Europe » !!! Et que notre destin passe par Bruxelles où d’authentiques technocrates barbus tiennent la barre d’un bateau ivre ( aucune allusion au Président Junker, évidemment !!! ) et sans boussole…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.