Lendemains d’un « débat »….


Débat
Le débat d’hier soir m’a renforcé dans ma décision: pour moi, c’est NI L’UNE, NI L’AUTRE. 
On a assisté au match entre « l’insuffisance » de l’une face à la « suffisance » de l’autre.
L’agressivité mordante de l’une n’a pas réussi à masquer les insuffisances d’un projet politique « hors-sol ». Quand à la « suffisance » de l’autre, elle n’a pas empêché que soit révélée aux Français encore sous le charme du « petit marquis », l’identité de ses soutiens et les filiations dont il tente de se dédouaner…
Cela n’a rien d’un hasard : nous sommes parvenus au paroxysme de la désintégration de la vie politique française. C’est ce que l’Histoire retiendra du quinquennat de Hollande: il laisse derrière lui une France déchirée, où une moitié de Français méprise l’autre. L’autre dont la colère longtemps contenue est au bord de l’explosion….
Quand il ne reste plus rien, de l’esprit civique, de la culture politique, des leçons de l’Histoire, du sens de l’honneur,du courage en tant que vertu politique, lorsque la médiocrité d’une génération de « candidats-nains » démontre que « le costume » de Président de la République Française est devenu trop grand pour elle, il est normal que ce débat indigne ne reflète que la médiocrité intrinsèque des deux protagonistes .
Cette campagne détestable qui s’achève, a privé les Français du débat attendu sur la réforme de l’éducation nationale, la restauration de l’autorité de l’État, la transformation nécessaire du fonctionnement de l’Europe et des institutions françaises et la modernisation de l’économie.
Au paroxysme du renoncement, de la démission, de l’abêtissement de masse, cette bagarre de cour de récréation entre deux cancres mégalos….
Quand à ceux qui se sont servi du Front National dans un petit jeu destiné à abattre la Droite, comme les enfants qui jouent avec des allumettes et pleurent parce qu’ils se sont brûlés, ceux-là porteront une lourde responsabilité devant l’Histoire. Mais l’Histoire, devenue l’objet de toutes les manipulations, a-t-elle encore « un sens » aujourd’hui, si ce n’est pour les « marxistes résiduels » ???
Bien ou mal, Macron sera élu, Dimanche prochain, et je lui souhaite « bon vent » ….

2 réflexions au sujet de « Lendemains d’un « débat »…. »

  1. berdepas Auteur de l’article

    @ Annick : J’ai lu, en effet, cet article. Désolant, mais je n’avais pas beaucoup d’illusions sur le petit monde des médias et de la politique. Cet exemple me confirme dans mes certitudes. MERCI en tout cas sur cette information que je relaie sur ma page facebook .Cordialement.

    J'aime

  2. Annick

    Bonjour Berdepas,

    J’étais également dépitée après ce débat lamentable et prête à glisser un « blanc » dans l’urne.

    Mais, ils sont encore plus machiavéliques que Machiavel et nous n’avons qu’un petit caillou à mettre dans leur chaussure. Alors je le mettrai.

    Lisez cet article (en cliquant sur les liens qu’il donne) et voyez combien nous sommes trompés, manipulés. Il n’y a plus de limites :

    View story at Medium.com

    Amicalement,

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s