Cabinet noir ???


Livre Hollande

Le climat politique français qui n’était déjà pas brillant est en train de s’alourdir dangereusement.

L’émission politique diffusée hier soir sur France2, une chaîne du Service Public nous en a fourni une sombre illustration.

Je ne suis pas un Avocat de Fillon à propos duquel j’ai parfois émis de sérieuses réserves dans les pages de ce blog.( https://berdepas.com/2017/01/28/laffaire-fillon/ )

Mais qu’on se le dise, cette campagne électorale qui se vautre dans les caniveaux, ne concerne pas seulement l’avenir de Fillon dont je me fiche éperdument : il s’agit de l’avenir de la France, ce pays en voie de sombrer dans des pratiques dignes des « Républiques bananières ».

Une France dont le redressement est devenu vital si elle ne veut pas rejoindre les pays qui après avoir perdu leur souveraineté en raison de leur endettement, sont aujourd’hui placés sous tutelle de l’Europe et du FMI.

Une France qui a commencé à sombrer en 1981 sous un Mitterrand champion de la magouille, spécialiste des combinaisons douteuses, et des fréquentations suspectes, adepte des écoutes téléphoniques jusque dans les alcôves de ceux qu’il « surveillait », et qui a fait subir après une période de choix économiques délirants, deux dévaluations successives en quelques mois, à une France qui a continué à s’enfoncer avec les 35 heures de Martine Aubry, et que Hollande aura finalement mise à genoux grâce à une politique fiscale décourageant toutes les initiatives économiques, car conçue et donc perçue comme confiscatoire par ceux qui créent les richesses du pays.

Après cinq années de Présidence, l’échec de Hollande a été tel que, sous la pression de ses propres « amis », et en particulier celle de son Premier Ministre Manuel Valls, que pour la première fois dans l’Histoire de la cinquième République, il n’a pu se présenter aux suffrages du peuple français, tant son impopularité, à l’échelle de son échec, était grande.

Mais ce « Pépère »cache sous sa bonhommie apparente, un personnage équivoque, et pervers qui nous avait déjà donné la mesure de son ambiguïté dans un livre de « confidences » à deux journalistes d’investigation du quotidien « Le Monde ». 

Un nouveau livre vient de sortir sous la plume de trois journalistes, dont l’un du Canard Enchaîné, qui soulèvent un coin de voile sur les mœurs d’une République en cours de décomposition:

Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d’un quinquennat, d’Olivia Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé, éd. Robert Laffont,

On devrait pouvoir se procurer ce livre depuis peu, sur Amazone, – à condition d’attendre car son édition est déjà épuisée .A moins qu’un « acheteur » discret ne s’approprie les exemplaires au fur et à mesure de leur parution, pour les soustraire à la curiosité du grand public ???

Mais on peut lire d’ores et déjà, sa notice de présentation sur Amazone, qui en dit long sur son contenu et sur les questions qu’il soulève, quoi qu’en disent les commentateurs qui cherchent à « noyer le poisson » et à brouiller les pistes de ceux qui s’interrogent sur la formidable machine à détruire qui s’est mise en marche au lendemain de la désignation de Fillon par les électeurs de la Primaire de la Droite, et qui vise, selon moi, bien moins à détruire Fillon qu’à faire disparaître la Droite d’une élection qui ne devait pas pouvoir lui échapper, tant l’alternance était attendue par une majorité de Français.

Que dit cette notice ??? Je cite:

« Secrets d’État, compromissions et guerres fratricides : bienvenue place Beauvau !
La machine policière française est opaque et sclérosée. Hollande et ses ministres, faute de vouloir et de pouvoir la transformer en profondeur, ont tenté de s’en servir à des fins politiques. Pour qui veut contrôler les affaires, le ministère de l’Intérieur est en effet un lieu stratégique, grâce aux grandes oreilles des renseignements et aux yeux aguerris des flics en tous genres.
Pourquoi la légalité est-elle si souvent bafouée chez ceux qui sont précisément censés faire régner l’ordre ? Le Président a-t-il un cabinet noir ? Faut-il être franc-maçon pour réussir dans la police ? Qui mettra un terme à la guerre sans merci que se livrent les diverses officines de renseignement ? Comment la gauche s’est-elle accommodée des réseaux mafieux corses ? Quel est le poids du FN dans la police ?
Dans le plus grand secret, les auteurs ont mené leurs investigations durant plusieurs années. Ils ont interviewé des centaines de témoins (ministres, conseillers spéciaux, patrons de police, agents de renseignement, gardiens de la paix…), ont écumé les commissariats, fouillé le ministère, épluché les dossiers les plus confidentiels pour livrer cette enquête percutante et mettre en lumière le plus cuisant échec du quinquennat qui s’achève. » (Fin de citation).

J’attends avec impatience la disponibilité de ce livre car les questions qu’il soulève et qui sont évoquées dans ce texte, constituent une sorte de réquisitoire contre Hollande, contre ses méthodes, mais aussi contre tout un système qui tente de se survivre en lançant, en la personne de Macron, un leurre destiné à préserver ce qui peut encore l’être des positions acquises par l’oligarchie au pouvoir, et à tenter de sauver le quinquennat de Hollande, menacé de rester dans l’Histoire comme celui du « mariage pour tous » et de l’affaire Léonarda…

Je me promets d’en faire une exégèse sur ce blog, dès que j’aurai pu, enfin me procurer ce brûlot…

5 réflexions au sujet de « Cabinet noir ??? »

  1. berdepas Auteur de l’article

    # Annick : c’est, en effet, à vomir !!!Je viens de terminer, moi aussi, la lecture de ce brûlot !!! La Gauche « morale » a fait de la France une République bananière.

    J'aime

  2. Annick

    Bonsoir Berdepas,

    Je suis en train de le lire, c’est à vomir, à hurler de désespoir.
    Mais, comme le dit Michel43, il fut un temps où, en effet, ce fut encore plus sanglant. Le SAC ne se privait pas d’éliminer purement et simplement.
    Cependant, rien ne nous dit qu’il en soit autrement aujourd’hui. Les auteurs du livre ne s’y risquent pas, ils sont déjà si effrayés de ce qu’ils ont écrit et de prendre conscience de la portée de telles révélations.

    Je viens justement de finir le chapitre sur les mafias corses. Fiasco, sur ordre du château contre Beauveau, pour ne pas déranger la france-afrique.
    Hé oui ! tout continue dans les couloirs obscurs de notre démocratie qui n’hésite pas à employer les méthodes des pires moments des Soviets, où l’État utilise illégalement tous ses moyens pour « descendre » tel ou tel adversaire, fut-il de son camp.

    Bônoisement, vôtre 😉

    J'aime

  3. michel43

    vieux comme HERODE , combien de meurtre ,en FRANCE , de politiciens de tout bords ,HOLLANDE a comme successeur MACRON ,alors il faut profiter de la faiblesse de FILLON ,qui franchement est a coté de la plaque ,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s