Franche Macronerie….


macron

La saillie d’Emmanuel Macron, devant la Télévision algérienne, au cours de laquelle il dénonce le caractère « barbare » de la colonisation française en Algérie, ainsi que « les crimes contre l’humanité » qui l’ont accompagnée, m’a inspiré l’idée de ce billet, consacré aux conquêtes arabes et à leur cortège d’esclavagisme, jamais considérés comme culpabilisant pour les Arabes, puisque cela faisait partie de « leur culture et de leurs mœurs »….

Les Arabes, – dont on sait la propension aux postures victimaires -, ont la mémoire sélective : celle qui permet d’entretenir la rancœur et le désir de vengeance, mais qui leur permet aussi d’occulter sous le voile discret de l’oubli, leurs turpitudes passées que l’Histoire, la grande, la vraie,- pas celle « fabriquée par des Historiens de pacotille – se charge de  rappeler au bon souvenir de ceux qui, par curiosité, s’y réfèrent…..

C’est ainsi que l’on entend, fréquemment, les doléances émises dans le monde arabe, à l’égard de l’Occident européen, où la France figure en bonne place, concernant la période coloniale, dont les Arabes furent les victimes et qui fut à l’origine du « retard de civilisation » avec lequel ils ont abordé « les temps modernes ».

C’est oublier un peu vite que les Arabes furent eux-mêmes des « colonisateurs »sans complexes.

C’est oublier un peu légèrement qu’après la mort du prophète Mahomet et la soumission de la péninsule arabe, les musulmans conquièrent les rives méridionales et orientales de la Méditerranée.

La « colonisation » arabe est une « colonisation totale » effaçant à force de gorges tranchées toute trace de civilisation antérieure, et notamment de civilisation romaine. Elle s’accompagne d’une « islamisation » impitoyable. Les peuples berbères d’Afrique du Nord en savent quelque chose, et en Algérie, les Kabyles dont la culture a été broyée et la langue étouffée, s’ils ont été islamisés, n’ont jamais été « arabisés »…

Multipliant les prises de guerre, les Arabes prolongent dans les régions conquises, l’esclavage à la mode antique. Ils inaugurent aussi une longue et douloureuse traite négrière qui va saigner l’Afrique noire jusqu’à la fin du XIXe siècle.

L’esclavage en terre d’islam est hélas une réalité qui dure encore aujourd’hui, comme le montre, avec lucidité et courage, l’anthropologue Malek Chebel.

Le Coran, texte sacré de l’islam, entérine l’existence de l’esclavage (voir la sourate XVI, Les abeilles) tout comme d’ailleurs les textes bibliques, il faut bien le reconnaître….

La loi islamique ou charia, qui s’appuie sur le Coran et les dits du prophète (hadiths), considère qu’en pays d’islam, seuls sont esclaves les enfants d’esclaves et les prisonniers de guerre. Elle autorise d’autre part la réduction en esclavage de quiconque provient d’un pays non musulman (si un esclave vient à se convertir, il n’est pas affranchi pour autant).

A une époque où l’islamophobie n’est pas encore devenue l’arme absolue permettant de réduire au silence tous ceux qui se hasardent à émettre des réserves sur une religion expansionniste, l’esclavage devient rapidement l’un des piliers de l’économie de l’empire abasside de Bagdad du fait de très nombreuses prises de guerre alors que l’avènement d’une très riche bourgeoisie urbaine crée une demande de « personnel » de service que satisfont les esclaves ramenés des expéditions et des razzias de conquête….

Pour s’en convaincre, il n’est que de lire Les Mille et Une Nuits, un recueil de contes arabes censés se dérouler sous le règne du calife Haroun al-Rachid, contemporain de Charlemagne.

Les harems du calife et des notables de Bagdad se remplissent de Circassiennes. Il s’agit de femmes originaires du Caucase et réputées pour leur beauté ; ces belles esclaves ont continué jusqu’au XXe siècle d’alimenter les harems orientaux en concurrence avec les beautés noires originaires d’Éthiopie.

Pour les tâches domestiques et les travaux des ateliers et des champs, les sujets du calife recourent à d’innombrables esclaves en provenance des pays slaves, de l’Europe méditerranéenne et surtout d’Afrique noire.

À la fin du Moyen Âge, comme le vivier slave s’épuise du fait de la christianisation de l’Europe orientale, les musulmans se tournent alors vers les pirates qui écument la Méditerranée.

Ces derniers effectuent des razzias sur les villages côtiers des rivages européens, y compris même dans l’océan Atlantique jusqu’aux limites du cercle polaire. En 1627, des barbaresques algérois lancent un raid jusqu’en l’Islande et en ramènent 400 captifs. Le souvenir des combats livrés par les habitants à ces pirates perdure dans… la tête de prisonnier maure qui sert d’emblème à la Corse.

On évalue à plus d’un million le nombre d’habitants enlevés en Europe occidentale entre le XVIe et le XVIIIe siècle, au temps de François 1er, Louis XIV et Louis XV. Ces esclaves, surtout des hommes, sont exploités de la pire des façons dans les orangeraies, les carrières de pierres, les galères ou encore les chantiers d’Afrique du nord (*). Des organisations chrétiennes déploient beaucoup d’énergie dans le rachat de ces malheureux, tel Miguel de Cervantès ou plus tard Saint Vincent de Paul.

La plupart de ces esclaves sont maltraités et les hommes sont souvent mutilés et castrés….

Castrés !!! Ce seul mot doit faire réfléchir ceux qui, par islamophilie, voudraient sans cesse mettre l’accent sur la « barbarie » des colonisateurs. Il souligne le caractère pervers, souvent connoté sexuellement, de la barbarie dans le monde arabe. Ces mêmes « islamophiles » ont beaucoup de mal, à évoquer les « égorgements » auxquels certains arabes se livrent aujourd’hui encore, sur leurs victimes, et préfèrent parler de « décapitation », un terme plus élégant et que la Révolution française a légitimisé…..

Dans un billet que j’avais commis, il y a de cela quelques temps, je reprochais à Madame Taubira, devenue depuis une icône de la Gauche progressiste française, ses défaillances de mémoire, dès lors qu’il s’agit d’esclavage, un sujet qui lui tient à cœur, et cela je puis le comprendre, la concernant.

https://berdepas.com/2013/10/19/ah-taubira-taubira-taubira/

Car la Gauche française a souvent sur la question coloniale, des absences de mémoire suspectes. Elle a complètement oublié qu’elle fut, au nom de ses « valeurs »qu’elle ne conçoit qu’Universelles, l’inspiratrice passionnée d’une politique coloniale destinée, selon elle, à faire triompher partout dans le monde « non civilisé », l’esprit des Lumières et l’idéologie des Droits de l’Homme.

A telle enseigne que ce Monsieur Macron, jeune pousse de la politique, issu des rangs socialistes même si il tente de le faire oublier, ignore, ou feint d’ignorer que pendant près d’un demi-siècle, la « colonisation barbare » de l’Algérie s’est poursuivie sous la conduite de Gouverneurs Généraux aux pouvoirs de pro-Consuls, tous issus du Parti Socialiste (1) qui tombe ainsi curieusement, sous l’accusation imprudemment avancée par ce jeune homme, qui a un talent fou pour enfoncer les portes ouvertes, de « complicité de Crimes contre l’Humanité »….

Mais faut-il l’accabler tant on sait qu’il appartient à une génération politique inculte et en délicatesse avec l’Histoire ???

ane

(1) : Chataigneau, Naegelen, Lacoste ont tous trois été d’éminentes personnalités socialistes. Pour ne citer qu’eux…..

Post-Scriptum:  

http://premium.lefigaro.fr/histoire/2017/02/16/26001-20170216ARTFIG00276-le-colonialisme-une-ideologie-longtemps-revendiquee-a-gauche.php?een=3a828325a4fc9bae58fc563b22bdb92f&seen=6&m_i=he3i_C1M3bxJtO6Q0w%2BXoNrXiK0ci1kURQKvSDT0_fARPhL_F4yYSC70Sd9O9iLVVsZc4k84dKGO1Hrys2jBX%2BrBBr0Pdv#xtor=EPR-300-%5Bmatinale%5D-20170217

6 réflexions au sujet de « Franche Macronerie…. »

  1. François Carmignola

    Si je puis me permettre, les déclarations en algérie de macron m’ont suggéré:
    https://francoiscarmignola.wordpress.com/2017/02/28/lalgerie-une-lecon-deconomie/

    Macron est un sinistre personnage complètement acculturé, ignorant et cynique. Il accumule les déraisons lamentables et le paiera très cher. En toute rigueur ses déclarations sur la culture et les crimes contre l’humanité sont un suicide politique caractérisé.

    J'aime

  2. Jean Pierre

    Effectivement les Français ont la mémoire courte et sélective. Pourquoi ne jamais parler de la colonisation du Canada? La aussi il y’a eu élimination et déplacement de population. Racket sur les matières premières. Pourquoi parler du Quebec comme l’autre France et pas de l’Algérie?

    J'aime

  3. michel43

    Pauvre Macron, il va payer , cela dans les Urnes , les FRANÇAIS ,on pas la mémoire courte ; surtout pour L’ALGÉRIE , souvenez vous ;la VALISE ou le CERCUEIL ,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s