Présidentielle.


juppesarko

Même après le débat télévisé -intéressant – d’hier soir, je demeure perplexe : je ne parviens pas à me déterminer en faveur de l’un ou l’autre des candidats. Parmi les « sept mercenaires » vus et écoutés devant ma télévision, aucun d’entre eux ne suscite mon enthousiasme. Et je suis convaincu que beaucoup de Français qui partagent mon exaspération devant les preuves quotidiennes de médiocrité que nous offre la classe politique, de Droite comme de Gauche, sont dans le même état d’esprit que moi.

Je n’ai entendu hier soir, aucun propos montrant à la fois, une analyse et une vision géopolitique, chez les candidats, permettant de comprendre les perspectives, les menaces et les opportunités qui sont devant une France qui ne sait plus qui elle est ni où elle habite dans un monde en pleine recomposition.A peine quelques vagues allusions prospectives chez NKM et deux ou trois remarques sur notre politique étrangère chez Fillon.

Face à la menace islamiste, je n’ai entendu que des banalités qui m’ont confirmé dans la conviction de ce que cette génération politique qui a vécu, comme nous tous, un demi-siècle de paix en Europe, a du mal à appréhender le monde tel qu’il est, à en évaluer les risques mais aussi les opportunités pour la puissance de second rang qu’est devenue la France.

Peut-être serons-nous mieux éclairés à l’issue du prochain débat….

En attendant, nos médias se surpassent dans leurs petits jeux favoris qui consistent à tenter de manipuler une opinion, qui toutefois, semble leur échapper si on en croit les incertitudes que font naître beaucoup de sondages sur celui ou celle que le peuple désignera pour affronter, au second tour de la Présidentielle, Marine Le Pen, dont le silence est significatif : il lui suffit de se taire et d’attendre…..

Nos journaleux gauchisants ont du mal à cacher leur préférence pour Juppé qui a réussi à convaincre qu’il était celui qui préserverait le mieux quelques acquis de la Gauche et à retenir leurs coups quand il s’agit de Sarkozy, le rival le plus dangereux, mais aussi le plus « clivant »: celui qui semble avoir compris ( mais je n’en suis pas certain ) que le peuple de droite était exaspéré par ceux qui  lui vendent une « politique de droite décomplexée » et qui s’empressent, dès qu’ils sont au pouvoir de céder devant les sirènes d’une gauche archaïque qui a du mal à se détacher d’une vision de la société française digne de celle d’Émile Zola…

Ainsi, même dans le Figaro de ce matin, peu soupçonnable d’être dans la ligne du Monde on peut lire, à quelques lignes d’intervalle, ceci. Alors, allez comprendre….

DÉBAT TÉLÉVISÉ DE LA PRIMAIRE À DROITE

Primaire à droite: Juppé a remporté le débat, selon les téléspectateurs

SONDAGE – 36 % des téléspectateurs considèrent que le maire de Bordeaux est le vainqueur du premier débat de la primaire de la droite et du centre, selon une enquête Kantar Sofres réalisée avant et après l’émission pour Le Figaro, LCI et Public Sénat.

Puis, quelques lignes plus bas,

Primaire à droite : quel candidat vous a le plus convaincu ?

Bruno Le Maire           8.94 %

Alain Juppé                   25.02 %

Nicolas Sarkozy          26.02 %

Jean-François Coppé  2.58 %

Jean-Frédéric Poisson 15.98 %

François Fillon                16.11 %

Mais selon le Figaro, » Juppé a remporté le débat, selon les téléspectateurs »……

Ambigu, non ???