Internet et Populisme…..


brecht

La tentation est de plus en plus forte, à droite comme à gauche de tenter de « règlementer » la Liberté d’Expression sur Internet.

C’est qu’Internet constitue un espace de liberté où chaque citoyen, à condition de respecter une Charte dont les termes sont définis par le fournisseur d’accès à tout ce qui est publié sur son support, est libre d’exprimer une opinion, de l’argumenter, de la conforter grâce à des éléments de preuve dont il trouvera les sources dans l’immense base de connaissance auquel le web donne accès.

Faire taire Internet ! Ce rêve hante de nombreux élus de la République,  dont la bulle protectrice que constitue leur notoriété éclate régulièrement à cause de la liberté d’expression sur Internet.
Il ne se passe pas une session parlementaire sans que le législateur ne tente insidieusement de pénaliser,  voire criminaliser l’usage d’Internet, ce qui constitue un révélateur de l’irritation la classe politique.
Cela a été le cas dans l’ubuesque projet de loi « égalité et citoyenneté » , un texte  dont personne n’a compris ni le sens, ni la cohérence, ni le but caché…

Ainsi, ce projet de texte institue une « Commission spéciale » qui pourrait statuer sur des « délits de presse » permettant l’extension de l’interruption d’un service de communication en ligne diffusant des propos de nature délictuelle. « Cette procédure présente en effet l’intérêt de permettre une action du ministère public sans qu’il soit nécessaire d’avoir à agir contre l’auteur des propos incriminés, difficilement identifiable sur Internet. »

Ce texte actuellement en cours d’examen au Sénat, est passé quasiment inaperçu, tant la Presse s’est montrée discrète à son sujet.

Il est facile de comprendre pourquoi.

À la différence de la presse écrite, qui dépend des subventions publiques pour sa survie, Internet est libre, et donc dangereux. Tout comme sont dangereux des auteurs qui, tel Eric Zemmour évoquent des questions que l’oligarchie au pouvoir cherche à éliminer du débat public, et que l’on tente de museler pour les faire taire, par tous les moyens….

Internet est un vecteur qui véhicule des idées souvent incompatibles avec la doxa du « politiquement correct », qui entretient un climat contestataire dont se servent ceux qui s’opposent au pouvoir en place, considérant que celui-ci ne les représente plus, et bien pire, leur impose les conséquences d’une politique pour laquelle il n’a reçu aucun mandat du peuple.

En quelque sorte, Internet est devenu le principal amplificateur d’un courant « populiste »qui irrite ceux qui, comme Berthold Brecht, cet intellectuel allemand du siècle écoulé, stalinien et ardant défenseur d’un « socialisme pur et dur », qui est entré dans l’Histoire grâce à des œuvres théâtrales contestables aujourd’hui mais qui s’inspiraient de l’idée progressiste selon laquelle chaque société doit inventer l’art qui portera en germe les prémisses d’un futur à construire…..

Il illustre ce que peut devenir la dérive dangereuse d’un socialisme qui, refusant la perspective de son dramatique échec, fait involontairement le lit des pires totalitarismes.

Berthold Brecht écrivit alors un poème, La Solution, qui disait, en substance : « J’apprends que le gouvernement estime que le peuple a « trahi la confiance du régime. Il devra travailler dur pour regagner la confiance des autorités . Dans ce cas, ne serait-il pas plus simple pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ? ».

Quand le peuple n’entend plus ses « zélites », quand le « populisme » gagne les esprits dans les couches populaires, le moment n’est-il pas venu de « changer le peuple » ???

C’est ainsi que l’idée du « Grand Remplacement » fait son chemin…..sans bruit.

 

Une réflexion au sujet de « Internet et Populisme….. »

  1. michel43

    peu t « on diriger ,une entreprise ,contre la volonté du personnelle , lorsque les électeurs ,qui dans les URNES , vote NON.. et voie que leurs votes n’est pas respecté ,pars un président , dictateur ,N. SARKOZY ensuite, UMP..PS supprime la proportionnelle de Mitterrand ,pour éliminer un partis ,le FN…et voie des verts avec un groupe a l’assemblée national et des ministres, en plus , alors qu' »il représente, si peu de gens , alors que le FN.. avec 6.8 millions d’électeurs DEUX élues,, on se demande OU ..est la démocratie , puis , le Front Républicains pour les empêcher de gérer des régions , le peuple du milieu et d’en bas,,en on marre de leurs MAGOUILLE ,pour conserver leurs avantages il, ,sont prêt a TOUT ,voire des communistes , extrêmes gauche , socialistes, voter pour un homme, de droite Faut pas s’étonner que,les électeurs ,ne savent , plus a qui se fier ,la révolte, n’est pas loin

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s