L’erreur.


burkini-703782

Je ne serais pas surpris que ce billet puisse choquer certains de mes lecteurs habituels.

En effet, je n’ai pas été étonné par l’Arrêt du Conseil d’Etat concernant le port du burkini sur les plages françaises.

Il fallait s’y attendre car cette décision était prévisible.

Comme le sera celle du Conseil Constitutionnel et en cas de recours celle de la Cour de Justice Européenne.

Je l’ai souvent évoqué ici même : toute notre législation repose sur des principes fondateurs de la législation européenne elle même profondément ancrée dans la religion du « Droitdel’hommisme »qui a pris possession des consciences européennes et leur a fait perdre toute autre notion y compris celle de la nécessité de défendre ce qui appartient aux fondements mêmes de notre Civilisation. Car là où il n’y a plus de Civilisation Européenne, il n’y a plus de Droits de l’Homme….

L’argument du « signe religieux » et de « la laïcité » était, juridiquement, un mauvais angle d’attaque pour ceux qui se sont élevés, légitimement, contre le risque de voir des burkinis fleurir sur toutes nos plages, dès la fin de cet été..

Car les Maires qui ont pris la décision de l’interdire, au nom de la protection de l’ordre public n’ont pas encore compris, qu’avec le burkini, il ne s’agit pas du port d’un signe religieux ostentatoire sur nos plages, mais d’une provocation vestimentaire frontale sous la forme d’un exhibitionnisme identitaire, d’un affichage du rejet de notre mode de vie, au nom d’une pudeur hypocrite, et d’un mépris pour nos « mœurs décadentes », une façon de nous dire « vos femmes sont des putes qui montrent leurs fesses, alors que les nôtres sont pures et pudiques ».

C’est au nom de l’affichage évident d’un radical refus du « vivre ensemble »qu’il fallait argumenter le rejet du burkini. Car ce que le radicalisme musulman veut nous imposer, c’est sa volonté de permettre à ses fidèles de vivre dans le pays qui les a accueilli, selon LEUR mode de vie traditionnel, en dépit de toutes les lois de l’hospitalité si chères aux traditions musulmanes ….

Car le radicalisme musulman, qu’on se le dise, s’oppose frontalement à notre mode de vie et à ce que nous considérons comme étant à la racine de notre culture, c’est-à-dire la liberté individuelle de croire (y compris celle de ne pas croire), l’égalité de droits, en particulier entre hommes et femmes, la démocratie, l’état de droit, etc.

Évidemment, aujourd’hui, dans toute une partie du monde musulman, cette modernité occidentale est condamnée et combattue pour les valeurs qu’elle véhicule, et pour le modèle de société qui lui est associé et qui est incompatible avec l’Islam.

Alors, la gaucho-sphère ne manquera pas de mettre en avant le fait que les arrétés municipaux étaient de nature à « stigmatiser »les musulmanes porteuses du burkini: une contre-vérité de plus, car celles qui choisissent de s’accoutrer sur nos plages, dans une tenue jusqu’ici portées par les femmes d’Arabie saoudite ou du Qatar, se « stigmatisent » elles-mêmes, aux yeux des autres femmes .

Bien évidemment, cet épisode va permettre aux extrémistes des « deux bouts de l’omelette », de rebondir. Avec des telles décisions, le Front National n’a plus qu’à se taire: il emmagasine des voix sans avoir à s’agiter.

Mais ce qui est plus surprenant, c’est la jubilation que s’offre, à cette occasion, la gaucho-sphère et tout particulièrement celle qui s’est installée dans un islamo-gauchisme virulent dont le moteur principal semble être, pour citer Jacques Julliard (1)   » ce qu’il faut bien appeler la haine du christianisme. Il est singulier de voir ces âmes sensibles s’angoisser des progrès de la prétendue «islamophobie», qui n’a jamais fait un mort, hormis les guerres que se font les musulmans entre eux, quand les persécutions dont sont victimes par milliers les chrétiens à travers le monde ne leur arrachent pas un soupir. »

L’autre moteur c’est la perversion des « zélites »militantes de la « Gauche intellectuelle » qui savent que sociologiquement, la France est à droite, je parle évidemment de la France qui bosse, celle qui affronte avec difficulté mais aussi avec courage, « le nouvel état du monde », et non pas de la France des pleurnicheurs « assistés ». Ces « zélites » savent qu’elles n’ont aucune chance d’arriver au pouvoir, sauf en profitant du désordre, de la chienlit, ou plus sûrement à long terme grâce aux voix des musulmans. Elles jouent avec le feu, car si la France devenait un jour, une République Islamique, ces mécréants auraient la tête coupée, plus vite que les autres !!!!

Car ces crétins, qui ne savent rien d’autre de l’Islam que les idées superficielles  répandues dans nos médias, ignorent tout de ce qu’est le « tamkine »(2)et de ce que sont les calculs sournois du salafisme qui est une idéologie religieuse qui s’affranchit des territoires et des cultures et qui s’impose par la destruction des particularités locales.

Du coup, nos Démocraties, livrées à l’incurie de gens qui sont dépassés par l’ampleur de menaces dont ils ne saisissent pas le sens, sont en panne. Elles n’ont plus de carburant idéologique, comme si l’effondrement du marxisme, puis la crise profonde du libéralisme avaient stérilisé les intelligences et vidé les réservoirs de courage intellectuel et d’idées neuves. Les générations nouvelles ne supportent plus d’avoir à combattre.L’idée même d’avoir à affronter un danger qui les menace dans leur existence même leur est insupportable.

La tentation de la soumission rôde, comme le renard autour du poulailler…..

(1) .- http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/26/31001-20160826ARTFIG00315-jacques-julliardqu-est-ce-que-l-islamo-gauchisme.php

(2).- Dans la littérature contemporaine des « Frères Musulmans », le Tamkine représente la finalité tant désirée par les « frères » et l’édifice politique que construisent obstinément leurs bras depuis bien longtemps. C’est le but ultime visé par toute action frériste plaidant la cause de l’islam pour que cette religion – telle qu’elle est comprise par les frères – domine toutes les autres religions et pour que sa Charia puisse gouverner l’humanité entière. 

3 réflexions au sujet de « L’erreur. »

  1. Kim Bej

    « ….Au nom d’une pudeur hypocrite, et d’un mépris pour nos « mœurs décadentes », une façon de nous dire « vos femmes sont des putes qui montrent leurs fesses, alors que les nôtres sont pures et pudiques ». Je viens de vous citer. Très, très bien dit. L’hypocrisie de croire en quelque chose et de te mêler avec les infidèles. Il s’agit d’une provocation pure et simple et
    ca se voit de loin. Très très tres bien d’interdire cette provocation. « Ils » et « elles » doivent comprendre qu’ils ne sont pas dans leur maison et qu’ils doivent être beaucoup plus
    conciliants en ayant beaucoup plus de bon sens.

    J'aime

  2. François Carmignola

    Votre intuition quand à la décision était tout à fait justifiée et vos réflexions acceptables de même.
    Néanmoins, il y eut un aspect intéressant dans les arrétés: ils ont tenté de mettre en avant le « trouble à l’ordre public » ce qui précisément fut considéré injustifié par le Conseil d’Etat. Il y a dans la tentative de se rebeller quequechose d’inventif et d’approuvé par beaucoup de gens qui n’en fait -pas tout à fait- une défaite.
    On n’a pas assez rappelé qu’à l’origine de l’affaire il y a une tentative, organisée par une officine UOIF, de privatiser une plage pour y porter hors de la vue d’enfants males de plus de dix ans, des « jelbabs de bains ».
    Abandonnée assez vite après une première bronca, la réunion en question fut eclipsée par l’affaire, qui se traduit finalement tout de même par un couac gouvernemental monumental et une expression assez claire du clivage dans la primaire des républicains.

    Car Fillon en effet y occupe une place médiane qui me convient assez, entre le « super ministre de l’intérieur », bien trop crispé, et le ravi de l’identité dont le caractère de « vieux à l’ouest de tout » se renforce.
    Bien à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s