Candides….


Lâchetés

Dans l’avion qui m’emmenait vers Bruxelles, je relisais certains passages du Candide de Voltaire… Je ne savais pas encore qu’à mon arrivée, quelques heures  à peine après avoir déposé nos bagages nous apprendrions l’horrible massacre qui a transformé la Promenade des Anglais, à Nice, un soir de 14 juillet, en un lieu de douleur et de deuil…

Chaque fois que, dans mon long parcours de vieil homme, j’ai traversé des périodes de doute sur le sens de la vie, et de déception sur la compagnie de mes semblables, je me suis réfugié dans la lecture de ce chef d’œuvre de Voltaire.

Ceux qui me lisent depuis longtemps savent ce que Voltaire a représenté pour moi depuis ma plus lointaine jeunesse.

https://berdepas.com/2012/07/12/voltairien-je-reste/

Candide est une œuvre vaste, qui couvre tous les sujets qui, au temps de Voltaire hantaient déjà l’âme humaine : la religion et le fanatisme, la liberté politique et la tyrannie, la connaissance et l’obscurantisme, le bonheur et la fatalité, la liberté et l’esclavage.

Tous ces sujets demeurent dans l’actualité de notre époque que l’on sent saisie par une sorte d’angoisse devant l’irrationalité d’un monde dont l’évolution semble échapper à la maîtrise de ceux qui ont reçu la charge de le conduire….

Mais le thème sous-jacent de Candide est le bonheur “ici et maintenant” (hic et nunc en latin), l’objectif ultime des Lumières. Contre les philosophes de la Renaissance, qui promettaient le bonheur après la mort, dans une tradition classique chrétienne, le travail des Lumières vise à fournir aux hommes de leur temps les conditions de l’accès à un bonheur immédiat : les Lumières ont développé le concept de « droit au bonheur ».

C’est finalement cette quête du bonheur que relatent les aventures de Candide. Quête car le bonheur se construit contre les aléas du destin, la folie des hommes et la déraison générale.

Or, notre époque, j’oserais presque dire que l’époque qui s’achève sous nos yeux, est caractérisée par cette quête irrépressible du bonheur – qu’il soit festif ou purement matériel – et par les luttes sociales pour la conquête de nouveaux « Droits à »…..

Candide a été pourvu par Voltaire d’un sous-titre: « l’Optimisme ». Car le Candide de Voltaire est une charge contre l’optimisme irraisonné de Pangloss pour qui « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes ». Pangloss est, en quelque sorte, l’ancêtre des « bisounours » de notre époque et de tous ceux que la recherche éperdue de la jouissance immédiate – qu’ils confondent avec le bonheur – précipite dans un confortable mais dangereux déni de réalité….

Le drame de Nice  survient à un instant où les pages parcourues du Candide trottent encore dans ma mémoire; au moment même où j’allume la télévision.

J’écoute, atterré, les commentaires télévisés de quelques personnages, presque toujours les mêmes, qui du haut de leur pseudo-expertise universitaire de « Directeurs des Etudes » dans quelque officine spécialisée dans la « connaissance de l’Islam », nous débitent des flots de contre-vérités ou de banalités….

J’ai de plus en plus de mal, en outre,  à supporter les rodomontades et les postures des politiciens qui depuis tant d’années nous infligent leurs lâchetés, leurs mensonges, leurs minables ambitions électorales, alors que dans les dix années qui viennent, c’est l’existence même du pays que nous aimons qui est en jeu….

Car il n’est pas nécessaire d’aller chercher très loin l’explication des causes et des motivations de ceux qui sacrifient leur vie dans l’accomplissement d’actes criminels odieux.

Le seul expert que je respecte, pour son objectivité et sa lucidité, Gilles Kepel, met « les pieds dans le plat »: « Embourbée dans ses « chamailleries » habituelles, la classe politique n’a pas encore compris que le « logiciel » des terroristes, et donc la réponse à apporter, avaient changé, estime le spécialiste du djihadisme Gilles Kepel, au micro de France Inter ce vendredi 15 juillet au lendemain de l’attentat de Nice.

http://www.marianne.net/gilles-kepel-logiciel-terroristes-change-notre-classe-politique-est-nulle-100244452.html

Car il faut bien se rendre à l’évidence : Nos « zélites » n’ont pas encore compris que nous hébergeons sur notre sol des jeunes musulmans qui nous vouent une haine tenace…. Que cette haine tenace est alimentée par une phraséologie élaborée depuis plus d’un demi-siècle par une certaine gauche dont les « zintellectuels » n’ont cessé de détruire l’image de la France dans l’imaginaire d’une jeunesse paumée et non préparée par son éducation à affronter les obstacles que notre société soulève sous leurs pas.

Il n’est pas surprenant de retrouver dans certains commentaires de ces « jeunes », parmi les plus cultivés d’entre eux, sur les réseaux sociaux, des passages entiers des « Damnés de la Terre » de Franz Omar Fanon, ou des extraits de « oeuvres » de Jean-Paul Sartre ou de François Maspero, sans parler des Bourdieu et autres Foucault….

Cette jeunesse a le sentiment d’avoir pour mission de venger les humiliations subies, selon elle, par ses ancêtres.

La France n’est pas, et de loin, le pays le plus impliqué dans la période où la course à la colonisation était ouverte. Et pourtant elle est seule à être en accusation permanente et reste le pays le plus détesté en Europe et en passe de devenir la cible favorite du terrorisme islamique….

Nier cette réalité, c’est se condamner à subir si nous ne sommes pas capables d’y répondre, les atrocités d’une vengeance haineuse, et ce pour de nombreuses années…

Car « le ver est dans le fruit » et il n’en sortira pas par la volonté du Saint-Esprit !!! Il faut l’en extirper, quitte à « faire mal au fruit », sinon… le fruit tombera tout seul !!!

http://premium.lefigaro.fr/vox/societe/2016/07/15/31003-20160715ARTFIG00196-pascal-bruckner-mener-la-guerre-a-l-interieur-de-facon-preventive.php

Nous n’avons pas fini d’allumer des bougies sur des lieux de massacres, et d’organiser des marches silencieuses, de brandir des pancartes « je suis Nice », en espérant impressionner et attendrir des assassins qui prolifèrent parmi ceux que nous continuons à considérer comme « des Français comme les autres »…..

Djihadistes

Tous ces « jeunes n’ont rien à voir avec « la misère des banlieues ». Ils sont habités par une haine tenace, féroce,et  irrationnelle. Il faut cesser d’enrober cette haine dans notre « culture de l’excuse »et de lui opposer nos « actes de contrition » !!!

PS : à lire : http://www.atlantico.fr/decryptage/comment-france-est-devenue-principale-usine-occidentale-produire-terroristes-theorie-americaine-qui-derange-gilles-kepel-carnage-2766924.html/page/0/1

http://www.atlantico.fr/decryptage/et-etait-temps-regarder-aussi-ces-autres-complices-terrorisme-artisans-tres-francais-culture-excuse-paul-francois-paoli-jean-2779759.html

9 réflexions au sujet de « Candides…. »

  1. François Carmignola

    @Berdepas je maintien: l’inadaptation des populations algériennes à la vie en Europe est patente et celle des harkis, qu’on le veuille ou non, la preuve. Ce dont la génération dont vous faites partie et moi aussi doit avoir honte c’est d’avoir pensé le contraire, et donc d’avoir laissé venir beaucoup trop de gens d’Afrique, ce qui cause les problèmes d’aujourd’hui, sans parler des efforts à faire pour les résoudre, et qui eux sont maintenant devant nous.
    Ce que vous évoquez (que des fils de Harkis se mettent à a assassiner des Français) est inapproprié et je demande à voir. Si c’est vrai c’est une honte pour eux et cela ruine définitivement toute pitié que nous pourrions avoir pour eux et leur famille; si c’est faux, votre soutien à leur cause me parait plus qu’ambigüe et matinée d’arguments connus pas très honorables de mon point de vue.

    De la même manière, si la vie en Algérie ne dépendait que de la présence éternelle d’une puissance militaire active en guerre perpétuelle contre la majorité de la population, alors on aurait du l’évacuer bien plus tôt, voire n’avoir n’y être jamais allé. Votre argument se renverse, et les bisounours dont vous parlez sont plutôt ceux qui ont pensé, oui, et jusqu’à très tard, qu’il était possible d’y rester par la force, quitte à tenter des coups d’état, et pour finir pratiquer la politique de la terre brulée. Une partie de ma famille, par exemple, pour être clair.

    J'aime

  2. berdepas Auteur de l’article

    @François ; En effet, on ne se comprend pas, du moins sur certains points. » Les harkis n’y étaient pas disposés et leur loyauté vis à vis de France ne tenait qu’à condition qu’on respecte leur être, et vous le savez très bien. »Ceci est votre affirmation.
    De nombreux fils de harkis se sont parfaitement intégré en France; mieux que ces Algériens qui après nous avoir combattus sont venus chercher refuge chez nous, fuyant ceux qu’ils avaient amené au pouvoir….D’autres, hélas écœurés par l’attitude de la France vis à vis de leurs parents, ont choisi un autre chemin….On en retrouve parmi les candidats au djihad.
    « Jusqu’au bout on crut qu’un nombre conséquent de français auraient pu continuer à vivre dans une algérie indépendante, » Pardon mais ceci était une vision de crétins bisounours. Les Européens d’Algérie qui connaissent les Arabes mieux que tous les chercheurs du CNRS, savaient que, une fois la protection de la France disparue, la vie serait impossible: les massacres qui ont suivi le fatal 19 Mars l’ont clairement démontré ….

    J'aime

  3. François Carmignola

    @berdepas
    Hélas on ne se comprends pas tout à fait: les harkis ne furent pas, ou alors en minorité, ramenés en France. Ce pour des raisons évidentes, clairement percues par les pouvoirs de l’époque: il n’ y a d’intégration possible pour les peuples africains en Europe en dehors d’exceptions notables et qui supposent l’abandon de la religion et des moeurs d’Afrique. Les harkis n’y étaient pas disposés et leur loyauté vis à vis de France ne tenait qu’à condition qu’on respecte leur être, et vous le savez très bien.
    Jusqu’au bout on crut qu’un nombre conséquent de français auraient pu continuer à vivre dans une algérie indépendante, et les harkis auraient été de précieux relais, s’il n’y avait pas eu ce que précisément on appelle le « drame » algérien…

    J'aime

  4. michel43

    SANS OUBLIET ; les PIEDS – NOIRS eux AUSSI. Furent traiter comme des pestiféré ,la différence, leurs ENFANTS ne revendique JAMAIS , il on relever les MANCHES et se sont intégrer , Mohamed V . les Musulmans ne peuvent s’intégrer et FERPNT de Mauvais FRANCAIS

    J'aime

  5. berdepas Auteur de l’article

    @François : j’approuve. Parmi les humiliations subies par une partie des populations immigrées, il y a celles subies par les harkis serviteurs fidèles de la France dont ils respectaient le drapeau. Ces hommes, et leurs familles ont été traités comme des bêtes à leur arrivée en France. Une génération entière devrait rougir de honte à ce sujet. Surtout quand on sait que furent accueillis, par la suite, fuyant leur propre pays pour se « réfugier » chez le « colonisateur », des tueurs du FLN ou leurs complices qui vivent confortablement dans le pays qu’ils ont combattu, désertant le leur après l’avoir conduit au bord de la ruine.
    L’intelligence eût été d’intégrer ces familles, d’incorporer les hommes dans l’Armée et la Police et d’offrir des perspectives à leurs enfants. Mais la « mauvaise conscience de la France lui a interdit d’être généreuse pour ceux qui s’étaient battus sous son drapeau et à rechercher la réconciliation avec les autres, qui continuent de la haïr…..

    J'aime

  6. François Carmignola

    Ce que vous dites m’évoque plusieurs choses. D’abord la suite des présidents: dès les débuts du règne de Mitterand, des émeutes pendant l’été ont suggéré qu’il y avait un problème d’inadaptation en France de l’immigration africaine. On l’augmenta alors au delà du possible, mais cela se fit dans le cadre d’un duel droite gauche dont personne ne parle. Le pays fut médusé par les propagandes en accord du PS et du FN, et tout fut mis en oeuvre pour au nom de cela pour affaiblir les pouvoirs de la droite républicaine, qui fut littéralement clouée au sol par ces arguments là, et ce pendant tout la période.

    Ensuite, la « haine » que nous voueraient les musulmans et spécialement les jeunes. Même si il est sur qu’on humilia leurs ancêtres et qu’on les humilie encore (les discriminations variées et le chômage de masse dont ils souffrent ne vont certes pas s’arranger) , je crois que là encore, on ne nomme pas ce qui est l’ennemi.
    Une collusion d’organisations partiellement financées depuis l’étranger veut installer un communautarisme musulman en France pour mettre la main sur une clientèle qu’ils veulent arracher à la république. Les attentats ne sont que prétextes à davantage de visibilité. Commis par des cyniques dont il est trop facile de se désolidariser, ils renforcent en fait les « pacifiques », les organisés, ceux qui promettent de résoudre le « problème » de ce fanatisme par davantage de religion… L’organisation en question a un fantôme (ce n’est pas un complot, c’est une collusion),l’organisation des frères musulmans, à qui se rattache l’UOIF composante quasi majoritaire de l’islam en France, encouragée par la Turquie et le Qatar et poursuivie pour terrorisme par l’Egypte et les Emirats arabes unis.

    Les problèmes inquiétants dont vous nous parlez ont donc des origines et il conviendrait à l’occasion du changement de président de les traiter.

    J'aime

  7. michel43

    pense vous, un instant ,que NOUS ,les petits chefs ,d « entreprises PRIVER ,nous aurions fait plus de 2200 milliard de dettes ,RUINER, le pays dans TOUT LES DOMAINES , impossible ?CARS nous? ON TRAVAILLE AVEC nOTRE argent ?ET NOTRE ENTREPRISE? C » EST NOTRE capital ET EN CAS DE FAILLITE? LA JUSTICE? CONFIXE NOS BIENS Politiciens et élites de la Haute Fonctions, en on rien a foutre voila LA DIFFERENCE bien A VOUS

    J'aime

  8. michel43

    NOS ZELITES..qui vivent a nos crochet ,et qui coulerait ,nos petites entreprises ,en TROIS MOIS ,pourtant se sont ELLE..qui assure leurs FIN de MOIS… Certains sont incapable de comprendre ,que le peuple en a marre de c’est gens ,qui on ruiner leurs pays ,l »on laisser ,envahir ,pars des Millions d’étrangers ,dont certains ,nous Haïsses ,on brule notre Drapeau ,on siffle, la Marseillaise ,NOS ZELITES , de Bruxelles ,veulent IMPOSER ,les ETAT UNIS d »EUROPE …cela est IMPOSSIBLE ,les peuples sont NATIONALISTES, voire REGIONALISTES ,en ce qui nous concerne , la FRANCE ,se doit de faire plusieurs pas ,en ARRIERE , et sortir du NATIONAL. socialo – Communiste ,ou c’est les élites ,issues de la haute administrations ,qui nous impose leurs dictats ,avec le concours des 5.5 millions de Fonctionnaires ,des syndicats ,qui est le deuxième Pouvoir ,et les ASSOCIATIONS ,de Gauche ,et le LOBYE patronal ,CHER Berdepas ,la lecture du temps passer ,c’est très bien ,seulement ,cela ne règle PAS ,les problèmes de notre société ,LES nantis d »en HAUT..bien payer , se foutent des millions de FRANCAIS ,pauvres , comment vivre avec 1400 euro ,ou moins de 800 euro ,retraiter du PRIVER , de voir des RECORDS ,manger cher COLUCHE , comme dans les Misérables ,faire les poubelles des super marchés ,NON..c’est bobos de droite ou de gauche préfère les ETRANGERS ,,on leurs accorde du SOCIAL ,la CMU AME ,et des Logements ,il rentrent massivement ,aider pars les extrêmes Gauches, qui leurs explique , que pour avoir le droit du SOL..,il faut faire un enfants ,Souvenez vous de JM..LEPEN ,et son Fromage ,en douze ,on se regarde de travers ,en 24 on s’entretue,OUI..il y a des solutions ,il y a tellement, d « ARGENT gaspiller, pars les irresponsables ZELITES qui se n’en foute ,se n’est pas le leurs ,Alors avec des Millions de CHOMEURS ,de pauvres ,la société Françaises ,doit CHANGER ,la préférence National , s’impose pour le TRAVAIL ,et le RESTE , aidons en PRIORITE ,les NOTRES ,avant d’aider les autres ,puisque la Misère ,la Pauvreté est chez NOUS.le Front- NATIONAL. .a bien compris CELA. Contrairement a la Gauche et notre Droite ,qui ne colle plus a la volonté populaire ,LE partage , c’est pour ceux ,d’en HAUT ,en pressants d’impôts ,de TAXES ,le PRIVER…LE temps des Ronds de CUIR ,est finie depuis longtemps ,L.ETAT ,c’est devenue Gaspillage Magouille et garder, leurs privilèges a tout pris ,jusqu’à QUAND ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s