Vivre ensemble…


Euro-2016-

L’époque n’est pas si lointaine où le seul fait de brandir un Drapeau français suffisait pour vous faire traiter de « Facho » …..

Le Portugal vient de remporter la Coupe d’Europe. Sans vraiment convaincre, mais seule la Victoire compte. Ne lui contestons pas la conquête de ce Trophée qui rend les Portugais si heureux.

Car là n’est pas le sujet de mon propos.

Le vrai sujet, c’est l’impressionnante ferveur des peuples venus soutenir leurs couleurs: mis à part les exceptions illustrées par quelques hooligans ( voyous ??? )anglais et russes, ou quelques spécimen de nos racailles de banlieues venues promener leur drapeau algérien en provocant la Police, le comportement des différents publics a été exemplaire.

On a vu partout, vainqueurs et vaincus, fraterniser, sans rancune, et partager en chantant, des moments d’un plaisir euphorique comme si l’Europe entière, oubliant ses soucis, était soudain saisie de la joie contagieuse de se retrouver ensemble….

Car c’est dans ces moments-là que s’épanouit le sentiment d’être « européens », d’appartenir à une même culture, de partager des valeurs communes, valeurs sportives, mais aussi valeurs de convivialité, d’éducation et de respect réciproque.

C’est ce à quoi les technocrates bruxellois n’ont rien compris !!! « L’Europe des peuples » est une notion qui leur est totalement étrangère, tant ils sont isolés dans la tour d’ivoire de leurs « convictions »: ils s’en méfient et traitent tout ce qui vient du « peuple » avec le mépris des nouveaux « aristocrates »pour le « populisme » !!!

Ils ont cru pouvoir  construire l’Europe sur l’éradication est sur la négation des nations: or la ferveur populaire qui s’exprime sur les stades, lorsque retentissent les hymnes nationaux, leur crie au visage qu’ils se trompent !!!  Les peuples européens sont assez ouverts et éduqués pour accepter leur diversité et même pour oublier les luttes de leurs passés.

Mais ils n’ont aucune raison d’abandonner leur identité et tout ce à quoi ils tiennent – leur histoire, leur langue, leurs racines – au profit d’une vision sèchement technocratique de l’être européen.

Comme le rappelle Hubert Védrine dans un remarquable entretien publié dans le Figaro, « Ils ne sont pas uniquement des consommateurs comblés par des baisses de prix obtenues à coup de concurrence! L’Europe est tellement mal à l’aise avec les sujets identitaires qu’elle nie cette question, jusque dans son principe. Les peuples ont décroché là-dessus, comme sur l’excès de promesses intenables et sur la normalisation intrusive. »

Dans une tribune de presse publiée dans le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, le Premier Ministre Hongrois Viktor Orban ( pour lequel nos médias asservis n’ont jamais de mots assez durs ) estime qu’il faut en finir avec « l’idéalisation du projet européen ». Viktor Orban accuse la Commission européenne d’être en grande partie responsable de la crise de l’UE, mise en évidence par le Brexit, et appelle à ce que les États reprennent les choses en main

Revenir au rêve des peuples et aux espoirs qu’ils mettaient dans le projet européen ; et renoncer aux utopies de technocrates hors-sol , devenus apatrides sous l’effet de leur fascination pour la mondialisation….

La page sportive de l’Euro se referme: mais demeurent les questions fondamentales que ce rassemblement des peuples européens continuera de soulever en se heurtant à l’autisme des oligarchies qui tiennent le destin de ce continent entre leurs mains….

Une nouvelle fois, si après l’épisode de la Constitution européenne suivi de la conclusion du traité de Lisbonne, l’avertissement du « Brexit » restait sans effet et s’il n’était suivi d’une réorientation du projet européen basée sur une prise en considération de l’opinion populaire,  cette marque de mépris pour la démocratie aurait de graves conséquences à très court terme.  L’Europe serait alors perçue comme un processus totalement technocratique, une sorte de dictature d’un petit nombre d’adeptes. Beaucoup d’indifférents deviendraient alors des anti-européens, et à juste titre. L’Europe ne se fera pas contre les Nations et contre les peuples…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s