Verdun/Black M, suite!


Aldous

« Le conformisme et la lâcheté ambiante » sont en train d’atteindre des sommets dans ce pauvre pays. En même temps que l’indigence des arguments du « Parti du Bien » qui n’ont plus qu’un mot pour qualifier ceux qui ne pensent pas comme eux : « Fachos » !!! Comme si cette attitude même n’était pas la marque du totalitarisme le plus haineux !!!

Partageant le point de vue exprimé par ce blogueur dont j’apprécie la qualité des textes, j’ai « reblogué » son dernier billet qui mérite d’être lu !!!

Mais avant d’aller plus loin dans la lecture de ce billet, consultez l’interview de ce rappeur pour prendre la mesure de la vacuité de son message et de son indifférence au symbole que constitue la commémoration de Verdun !!!

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-verdun/2016/05/09/black-m-se-confie-avant-son-concert-a-verdun-le-29-mai

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

XVM860e09d4-1752-11e6-a38d-8a6c5a1589e5 (2)Enfin! Dans tout le foisonnement des commentaires, des écrits, des hurlements hystériques, des insultes, des vagues de haine, des récupérations idéologiques, de la lâcheté et du conformisme ambiant,  j’ai enfin trouvé une analyse courageuse et convenable. Courageuse: dans le climat totalitaire de la France actuelle, avec ses commissaires et ses procureurs de la pensée, sa ligne idéologique, il faut avoir un minimum de tempérament pour s’exprimer au risque de s’exposer à l’accusation de racisme ou d’être assimilé à l’épouvantail « extrême droite »  dont telle est la raison d’être fondamentale aux yeux du système politico-médiatique. Voici un article réfléchi et plein de bon sens du site Contrepoint de Jean-Baptiste Noe. 

« L’ère vide du pouvoir

Cette commémoration est le miroir qui nous montre le vide du pouvoir et de la réflexion politique. Incapable de donner de la grandeur, la commémoration s’échoue dans le néant. Elle devient une kermesse pour amuser le peuple, sauf que le…

Voir l’article original 257 mots de plus