« Vivre ensemble », disent-ils !!!


logo

La Gauche française, et tout particulièrement les sympathisants du Parti Socialiste, possèdent un art consommé, celui d’inventer des mots, et des expressions dont la répétition – relayée par des médias dociles- finit par constituer la « novlangue » parlée au quotidien par des crétins qui, le plus souvent en utilisent les mots sans trop s’interroger sur leur sens…

L’entourage pédagogique de notre Ministre de l’Éducation Nationale s’est fait une spécialité de cette pratique d’une langue censée être comprise par tous, mais qui, en réalité, n’est comprise que par quelques initiés, alors que, pour ceux qui ne le sont pas, elle est perçue comme un jargon dont le comique masque à peine la superficialité…

Parmi les expressions entrées récemment dans « la mode », figure « le vivre ensemble ». Une expression, qui elle, ne prête pas à sourire. Elle masque mal, de la part de ceux qui en ont « plein la bouche », une sorte de mise en demeure adressée à ceux qui sont réticents à accepter de modifier leurs habitudes et leurs modes de vie pour admettre des coutumes venues d’ailleurs….

En fait, pour reprendre une formulation que j’emprunte à un intellectuel de gauche parmi les plus brillants, les plus honnêtes et les plus sincères, « on somme le pays d’accueil de renoncer aux siennes, ce que les populations locales n’acceptent pas ; elles ont l’impression d’être déracinées sur leur propre sol. »

Dans un article publié par le Figaro de ce jour, Jacques Julliard ne prend pas de gants pour dire tout haut, ce que beaucoup de « fachos » comme moi, répètent inlassablement. Je le cite : « Le ‘’vivre ensemble », cette expression inepte, indécente, n’est qu’une blague, une blague sanglante ».

Il va même beaucoup plus loin, coupant l’herbe sous le pied de tous ceux qui, prêts à la « soumission » pour éviter d’affronter le réel, tentent de nous préparer à la nécessité d’accepter des « accommodements raisonnables », dont chacun devine ce qu’ils cachent…Je le cite:

http://premium.lefigaro.fr/vox/culture/2016/04/03/31006-20160403ARTFIG00160-le-djihad-le-mal-et-le-paradis.php

« Les attentats de Bruxelles ont-ils sonné le glas du communautarisme? Ce serait trop beau. Certes, la preuve par Molenbeek et Schaerbeek a été apportée qu’à laisser se constituer des ghettos ethniques au cœur des cités, on joue notre liberté et notre sécurité à la roulette russe, ou plutôt islamiste. Mais la culture de l’excuse a encore de beaux jours devant elle. Quand on ne trouve à l’action des terroristes que des mobiles légitimes, tels que la frustration, le refus de la discrimination et des fractures sociales, le désir de «socialisation» (sic), sans parler du «contexte international», on n’est pas très loin de leur donner raison (ainsi Corinne Torrekens, directrice de DiverCity, un groupe de conseil en sciences sociales et politiques lié à l’Université libre de Bruxelles,Libération, 24-03-2016). Il faudra encore beaucoup de crimes et de souffrances pour que l’on admette que le «vivre ensemble», cette expression inepte, indécente, derrière laquelle on camoufle l’apartheid des cultures, n’est qu’une blague, une blague sanglante.

Nos sociétés sont multiculturelles et sont vouées à le devenir un peu plus chaque jour. La rapidité, le bon marché des transports, les énormes écarts de prospérité entre les nations font que les pays riches d’Europe et d’Amérique sont en train de devenir des mosaïques ethniques, tandis que les pays pauvres conservent pour l’essentiel leur identité. Pour les pays d’accueil, le communautarisme est une solution de facilité et une marque de candeur extrême. Pour permettre au migrant de «conserver ses racines», on somme le pays d’accueil de renoncer aux siennes, ce que les populations locales n’acceptent pas ; elles ont l’impression d’être déracinées sur leur propre sol.

«Le ‘’vivre ensemble », cette expression inepte, indécente, n’est qu’une blague, une blague sanglante»

Ajoutez à cela un phénomène nouveau, qui est la marque propre de l’islamisme, et qui contraste avec l’immigration du passé: la détestation du pays hôte. Le résultat, c’est ce cocktail détonant qui est en train de gagner toute l’Europe et que l’on appelle sommairement le populisme.

Le communautarisme, c’est-à-dire la juxtaposition sur un même territoire de communautés différentes par l’origine géographique, la langue, la religion, l’histoire, la culture, la philosophie, est une immense faillite. L’Europe, si le phénomène devait persister, ne lui survivrait pas. L’Allemagne, les Pays-Bas, les pays scandinaves l’ont reconnu depuis peu. La Belgique, le Royaume-Uni ne tarderont pas à le faire.

Nos nations multiculturelles sont donc devant une alternative brutale, sans échappatoire: intégration ou guerre civile. Seule la version universelle de l’humanisme, héritée de la chrétienté, des Lumières et de la Révolution française, nous permettra d’échapper à ce désastre. »

Je ne saurais dire mieux. Sous la plume de Jacques Juilliard, – qu’aucun des « zozos »qui, du haut de leur suffisance, décrètent ce qui peut être dit, ou simplement pensé, n’oserait traiter de « facho »-, il est réconfortant de lire ce que peut de gens osent prétendre, sans se faire toiser, avec mépris, par ceux qui sont dépositaires des prétendues « valeurs » du « camp du Bien »…

Car le « désastre » auquel nous sommes promis, devient, hélas, une perspective de plus en plus probable, si elle n’est pas certaine !!! Raison de plus pour rester droits dans ses bottes en refusant de baisser la garde.

2 réflexions au sujet de « « Vivre ensemble », disent-ils !!! »

  1. François Carmignola

    Le mot « vivre ensemble » est un mot de langue de bois (la langue qui dit le contraire de ce qu’on croit, par exemple « arbeit macht frei ») et se trouve être le synonyme exact de « communautarisme ». Chaque fois qu’il est employé, il marque à la fois l’intention (établir des lois particulières sur les territoires qu’on a cédé) et l’auteur (un membre ou un allié de cette communauté là). Il suffit de le savoir, et de le faire savoir.

    J'aime

  2. michel43

    RESTE a prendre exemple ,sur L.AUSTRALIE… ou Mieux , une victoire de Front National ,le monde Musulmans est en Marche ,et cela va poser un vrais problème ,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s