Europe : l’implosion guette…


Europe

… Et si ce n’est pas l’implosion, c’est la dislocation…..

Le mythe d’une Europe autour de laquelle se regroupent, en serrant les coudes, des peuples fatigués des guerres d’antan, et désireux de vivre ensemble, en harmonie et en paix avec la Terre entière, peu à peu s’effondre sous les coups de boutoirs de la réalité…

L’Europe découvre sidérée, que sa voix ne porte plus, que son message de paix, de liberté et de démocratie a perdu ses valeurs de séduction. L’idéologie des « Droits de l’Homme »qui n’a jamais eu la moindre emprise sur des pays éloignés de notre culture est désormais combattue par une idéologie plus » musclée », plus « virile »: une idéologie qui vient du fond des âges, qui paraissait sommeiller, s’est réveillée. Une idéologie qui s’oppose, frontalement et violemment, à notre vision du monde, et à notre conception de ce qu’est une société civilisée. Une idéologie qui répand, sur ce que nous sommes devenus, l’image de peuples décadents, et vulnérables, corrompus par leurs pulsions libertaires…

Car l’Islam radical, c’est bien plus qu’une religion, c’est un projet de société hérité d’une civilisation éloignée de la nôtre, qui s’oppose à nous car nous sommes devenus une société sans projet.

Nous sommes devenus, sous l’influence de quelques philosophes égarés, convaincus de nous engager sur la voie de la modernité et du progrès, des êtres refusant toute transcendance, et obsédés par le désir de jouissance sous toutes ses formes. Mais aussi des êtres culpabilisés dès leur naissance par une doxa qui les contraint à dénigrer leur propre culture et leur propre Histoire !!!

Face à nous, émerge une dure réalité : l’Occident découvre avec stupeur, que des hommes et des femmes sont prêts à mourir au nom d’une idéologie mortifère, alors que les nouvelles générations européennes habituées, depuis plus d’un demi-siècle, à vivre dans la paix et dans une relative prospérité ont acquis un appétit de bien-être et un goût de la vie qui leur ont ôté toute velléité de combattre jusqu’au sacrifice.

Les ennemis de l’Occident le savent. Et ils savent où se trouve le ventre mou de l’Occident.

Il est au cœur même de l’Europe.

Il est en France qui, imprudemment a laissé s’installer la plus importante communauté musulmane d’Europe, résultat de l’inconsistance de ses élites, convaincues que l’Islam était « soluble » dans la République. Oubliant notre expérience coloniale qui malgré les efforts  de quelques « illuminés » héritiers des « Lumières », n’a jamais convaincu les Musulmans de renoncer à une religion dont les préconisations sont contraires à nos Lois…  » De toute façon, pour les islamistes, la France est foutue, c’est un pays « faible », « en pleine crise économique et morale, dont le peuple est abruti par les divertissements, où la presse people est plus lue que la presse politique ». ( Extrait de la Revue de Daech, citée par le Point : http://www.lepoint.fr/societe/qu-allah-maudisse-la-france-25-03-2016-2027954_23.php#xtor=CS1-31 )

Il est en Belgique où un État faible n’a pas su résister à l’incrustation d’un communautarisme dangereux.

 Il est déjà dans certains pays de l’Europe du Nord, tels que le Danemark, la Suède ou les Pays-Bas qui ont attirés des peuples du Sud de la Méditerranée fascinés par une liberté de mœurs qui leur est refusée dans leur pays d’origine…

Il sera sans doute bientôt en Allemagne, où un « angélisme »renversant, a ouvert les portes de l’Europe à des hordes fascinées par nos richesses, et qui ne tardera pas à payer le prix d’une générosité dont « l’épisode de Cologne » a donné un avant-goût, en attendant d’autres épisodes plus tragiques encore !!!

Seuls les pays d’Europe centrale et orientale, peu désireux de se couler docilement dans le moule de l’UE, refusent de céder aux injonctions de ceux qui veulent leur imposer, à l’occasion de la crise migratoire, une politique contraire à la volonté des peuples.

Sans doute parce que leurs dirigeants qui avaient embrassé avec avidité les valeurs tant convoitées du monde libre, y compris et surtout celles de la liberté de circulation, considérées comme le plus grand acquis de la chute du Mur, ont compris que l’erreur de Mme Merkel aurait des conséquences tragiques.

Sans doute parce que les dirigeants d’Europe Centrale ont compris que les technocrates bruxellois devenus « apatrides » et convaincus d’appartenir à une élite universaliste, qui font la Loi en Europe ignorent tout de l’Histoire des Balkans et du prix que ces pays ont dû payer pour se libérer du joug ottoman. Ils n’ont pas envie de se trouver confrontés, un jour, au même destin que celui de la Serbie, amputée de l’un de ses plus anciennes provinces, le Kosovo, devenue au fil du temps une province à majorité musulmane….Car les Musulmans savent que c’est avec le ventre de leurs femme qu’ils parviendront à conquérir l’Europe vieillissante….

Mon propos n’est pas, ici, de me réjouir de la vertigineuse descente aux enfers de l’Europe que ma génération avait appelée de ses vœux et soutenue.

Ce que veux exprimer ici, c’est mon rejet absolu d’une Europe qui a tourné le dos à la volonté de ses fondateurs d’en faire un espace exemplaire de démocratie et de progrès.

Car nos Institutions européennes n’ont plus grand chose de démocratique. Une camarilla de technocrates non élus a détourné le pouvoir que les peuples ont délégué à leurs dirigeants: l’accusation de populisme à l’égard de ceux qui protestent contre ceux qui passent outre la volonté des peuples est devenue l’arme qui sert à neutraliser tous ceux qui se dressent contre des abus de pouvoirs permanents.

On peut s’interroger sur le processus démocratique au terme du quel ont été conclus les accords permettant à l’Ukraine d’intégrer l’Union européenne ….

Ainsi, on se demande en vertu de quel mandat et de quels pouvoirs Mme Merkel, dont on attendait tout autre chose, a pu décider seule, sans consulter ses partenaires et sans prendre l’avis des peuples concernés, d’inviter la horde de migrants qui piétine devant nos frontières, à pénétrer l’espace européen, obéissant à un réflexe maternel de compassion déplacé chez un Chef d’Etat face à l’image (truquée) d’un enfant noyé sur une plage, habilement exploitée par des médias prêts à tout pour faire du « buzz »!!! Comme si, des enfants qui meurent dans des conditions atroces, il n’y en avait pas, tous les jours dans toute l’Afrique, où la mort d’un enfant n’est rien puisqu’on en fera dix autres pour le remplacer….

En vertu de quels pouvoirs et de quel mandat la même Mme Merkel, dans la panique, et sans aucune consultation des Institutions européennes,ni de ses « partenaires », a-t-elle pu s’engager au nom de l’Europe tout entière, à entre-ouvrir les portes de l’Europe à la Turquie et de permettre aux Turcs, sans visa, de pénétrer dans l’espace Schengen et d’y circuler librement ???

Alors, non, cette Europe qui n’a vu venir aucune des graves crises financières qui ont ébranlé nos économies et dont nous supportons encore le poids, qui a sacrifié des pans entiers de notre industrie au nom d’une conception erronée de la  « libre concurrence », qui laisse mourir à petit feu notre agriculture, qui est incapable d’accoucher d’une politique étrangère cohérente, qui a renoncé à se doter de forces armées communes en remettant son destin entre les mains d’une Amérique qui ne se soucie que de ses intérêts, qui est incapable de s’entendre pour répartir équitablement l’effort de guerre destinée à protéger notre continent des menaces venues d’ailleurs, cette Europe devenue synonyme de contraintes puériles, de normes paralysantes, non, cette Europe-là n’est pas la mienne !!!

Aucune manipulation, aucune tentative d’escroquerie intellectuelle ne me détournera de la foi que je nourris à l’égard d’une Europe portée par des Nations responsables du destin de ceux dont elles ont la charge . Une Europe qui refuse de remettre les clés de la maison commune à des irresponsables et qui renonçant à défendre de prétendues « valeurs », se redresse, fière de son passé, de ses traditions, de sa culture et de son patrimoine….

Car mon Europe à moi c’est celle-là :

https://www.youtube.com/embed/02nLxNzIA9g

N’en déplaise à ceux qui tentent de nous enfermer dans l’oubli de ce que nous sommes pour « ressembler aux autres ». Ma grand-mère disait, à juste titre  » malheur à celui qui tente d’oublier d’où il vient !!! Il ne saura plus jamais où il va, et perdra son chemin »….

6 réflexions au sujet de « Europe : l’implosion guette… »

  1. Ping : Europe : l’implosion guette… | Dan...

  2. Ping : Europe : l’implosion guette… | Aro...

  3. casanovas Martine Martin

    Vous êtes dans le vrai , réaliste ,cette politique d’immigration depuis des décennie en Europe , cet envahissement incontrôlable alors oui beaucoup réalisent, trop tard ! d’autres dans le déni …je perds l’espoir , comment se sortir de cette situation ? y a t-il une issue sans implosion ?

    J'aime

  4. berdepas Auteur de l’article

    @François : Non seulement je n’ai pas perdu espoir, mais je sens monter partout le vent de la révolte contre les crétins qui nous ont amené jusque là avec leur lubies utopiques et dangereuses !!!

    J'aime

  5. François Carmignola

    Pas mal: je suis assez d’accord.

    Ce matin Cohn Bendit affirmait à France Culture, en présentant son livre « arrêtons les conneries », qu’il fallait d’urgence une « fédération » européenne, c’est dire le désaccord…
    Le noeud de l’affaire est là, il faut effectivement arrêter certaines conneries, ça devient pénible.

    Remarquez cependant que la pauvre Merkel n’eut pas de français à ses cotés pour discuter cet été, faute qu’il y en ait de disponible, Hollande ne pouvant contredire l’Allemagne que caché sous son lit sans rien faire. Il aura ainsi au moins fait l’édredon, et l’opinion française, pour les raisons que vous dites est en train de réaliser certaines choses. D’ailleurs vous n’avez pas perdu espoir, n’est ce pas ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s