Une élection, « ça Trump », ça peut « Trumper » énormément….


Donald T

A l’écoute et à la lecture des médias, au sujet du processus électoral en cours aux Etats-Unis, j’ai le sentiment de revivre, à plusieurs années d’intervalle, le scénario qui avait abouti à l’élection de Ronald Reagan.

Nos médias nationaux, qui devraient aborder l’analyse de ce processus, – qui ne nous concerne qu’indirectement en tant que Français -, dans un souci de neutralité,  trahissent ouvertement leur devoir d’objectivité en laissant apparaître les penchants personnels de journalistes qui ont, comme chacun sait, le portefeuille à droite, mais le cœur à gauche….

La Gauche américaine » est représentée, en l’occurrence, par la candidate démocrate, qui, dans notre jargon national, représenterait plutôt « la Gauche Caviar », pour laquelle nos journaleux semblent avoir depuis toujours, »les yeux de Chimène »…

Les succès remportés par le folklorique Donald Trump ne lui attirent aucune sympathie auprès de ceux qui font et manipulent l’opinion. Il est clair que nos médias , – quel que soit le vote des électeurs américains -, ont déjà choisi leur camp…..

C’est que ce Trump ne correspond à aucun des critères jugés nécessaires pour être classé dans la catégorie des « politiquement corrects ». Il n’appartient pas à « l’establishment » politique, ce qui est un grave défaut. Issu de « la société civile », nanti du brevet de sa réussite et d’une fortune personnelle, il peut arguer d’une indépendance financière que n’ont pas tous ses concurrents, et tout particulièrement Madame Clinton qui sera vraisemblablement son adversaire dans le « round final » de l’élection présidentielle…..

En outre, ce Trump a le grave défaut de ne pas craindre d’appeler un chat, un chat, ce qui, aux yeux de nos zélites est une faiblesse rédhibitoire…..Et pour corser l’affaire, il manie le second degré en humour : du coup, ça vole trop haut pour ceux qui sont habitués à l’humour raffiné et « populaire » de Hollande…

Tout cela est irritant pour nos « zélites » médiatiques dont le regard dédaigneux se détourne de tous ceux qui sortent du champ de leurs « préférences »….

Ronald Reagan avait souffert, je m’en souviens, des mêmes faiblesses !!!

Ce comédien de seconde zone, acteur de films de seconde catégorie, ce « cow-boy » de cinéma, ce sous-produit d’Hollywood, qui pouvait songer à en faire un Président de la Première puissance mondiale ???

Raillé par nos commentateurs, qui ont le « populisme » en horreur, et qui ne sont démocrates qu’à la marge, Donald Trump pourrait bien provoquer la surprise et devenir le Président inattendu d’une Amérique déboussolée par les huit ans de « la parenthèse Obama ». Une Amérique qui a perdu son rayonnement dans le monde et qui est en recul partout où elle est en conflit avec des forces qui montent…..

Car rien n’interdit de penser que ce Trump puisse faire, comme ce fut le cas pour Ronald Reagan, un « Grand Président » !!!!

Reagan avait mis une URSS branlante à genoux en lui lançant le défi de « la Guerre des Etoiles »…. Trump se trouvera, lui, face à un autre défi planétaire, celui d’un Islam agressif et conquérant, qu’Obama,trop faible, n’a pas su affronter.

A suivre…..

5 réflexions au sujet de « Une élection, « ça Trump », ça peut « Trumper » énormément…. »

  1. Ping : Il n’y a pas eu « Trumperie …. | «Tempus Fugit….

  2. Ping : Campagne en Trump-l’oeil… | Tempus Fugit….

  3. Gurtler

    L’avenir dira certainement que tu avais raison!
    Il est devenu trop commun ce temps d’avoir pratiquement honte d’appeler un chat, un chat et comme toi, d’expérience, nous savons, où cela va nous mener.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s