Qui sème le vent….


citation-marcus-garvey Racines

Gueule de bois, ce matin, dans les salles de Rédaction parisiennes, mais pas seulement, car dans la Presse régionale également, le réveil est brutal et les commentateurs sont « sonnés »…..

L’oligarchie représentée par le « pouvoir bobocratique » qui gouverne la France, du haut de sa suffisance, de son crétinisme et de son aveuglement, est en train de réaliser que son discours manipulateur n’a plus aucune prise sur l’opinion, et que les Français lucides, réalistes et courageux sont de plus en plus nombreux à échapper au contrôle de ceux qui ont cru pouvoir anesthésier leurs réflexes de survie identitaire face aux menaces qui, depuis des années s’accumulent et se précisent au dessus de leur tête.

Brecht

Il n’était pas nécessaire d’être un fin « politologue »pour prévoir le choc qui vient de se produire. A condition de ne pas se fier aux analyses fumeuses car destinées à « enfumer » l’opinion, que nous distillent jour après jour des médias « domestiqués ».

Car aujourd’hui, l’opinion se forme, se diffuse, de plus en plus, à travers les réseaux sociaux.

La raison en est évidente: le déclin de la crédibilité des médias « institutionnels » se traduit, notamment, dans les performances de la Presse écrite française. Car les temps sont durs pour la Presse écrite qui, à quelques rares exceptions près, est en chute libre au troisième trimestre 2015, et ne survit que grâce à des subventions qui lui maintiennent la tête hors de l’eau…
Plombée par la chute de leurs ventes en kiosque, la diffusion des quotidiens nationaux baisse de 9,4 % en moyenne dans un contexte où l’actualité n’a jamais été aussi riche .

Libération tout d’abord, à la tête des journaux favoris de la « bobocratie » parisienne, qui, malgré une nouvelle formule passée inaperçue chute de… 26 % ! Le Monde et Le Figaro suivent la même pente avec une baisse de 15 et 16 %.
Enfin du côté des hebdomadaires, rares sont les titres en hausse : Valeurs Actuelles à + 4 %, M le Magazine à + 2,7 %, Courrier International à + 1 % ou encore Marianne à + 1 %. En revanche, L’Obs, journal de référence et « Pravda » de la « bobocratie » festive chute de 14,5 %, et L’Express… de 20,3%.

Sans parler des organes d’information télévisée, où les mêmes commentateurs, et prétendus « politologues » se succèdent dans des émissions « formatées » destinées à « former l’opinion », que l’on regarde « au second degré », car on a appris à décrypter leurs « messages » au service du catéchisme « bien-pensant » et « politiquement correct » qui a remplacé l’analyse sereine des évènements et des faits, et le recul objectif qui permettrait aux téléspectateurs de se faire sa propre opinion.

Tout ce petit monde est en état de choc. Car il vient de découvrir que le discours qu’il relaie n’a plus de prise sur l’opinion populaire.

La technique de la « diabolisation » du Front National, inventée par Mitterrand, le politicien le plus pervers de sa génération, ne fonctionne plus, et ne permet plus de décrédibiliser un discours, dont chacun constate, aujourd’hui, qu’il comportait des éléments prémonitoires qui, hélas, se vérifient tragiquement.

Fabius, dans un instant de lucidité politique aurait dit que « le Front National posait de bonnes questions, mais proposait de mauvaises réponses »…. Sans doute. Mais on attend toujours les « bonnes réponses » des Partis dits « républicains ».

Ces derniers, englués dans un bri-à-brac de « valeurs » à deux balles, aveuglés par des « convictions » qui les empêchent de saisir les réalités du monde qui les entoure, et rendus infirmes par une sorte d’autisme récurent, n’ont pas compris que le peuple français, parmi les plus éclairés politiquement du monde, héritier de l’Histoire d’une vieille Nation qui en a vu de toutes les couleurs, même quand on croit l’avoir endormi, garde toujours un oeil ouvert et son réveil peut lui inspirer des réactions inattendues…

Or ce peuple vient de signifier à son « personnel politique » donneur de leçons de Démocratie à la terre entière, qu’il ne supportera plus de donner ses voix à ceux qui se présentent à lui avec un programme de Gauche et qui aussitôt au pouvoir ,tournent – à 180 degrés – le dos à leurs promesses, tout comme à ceux qui osent se présenter au nom de la Droite à grands coups de menton, et qui une fois installés au pouvoir se contentent mollement d’une politique qui ressemble à un filet « d’eau tiède », dans le seul but de se maintenir en gagnant la prochaine élection….

Ce même peuple vient de signifier aux aboyeurs de la bien-pensance que pour décrédibiliser à ses yeux le Front National, il va leur falloir reconquérir leur propre crédibilité, dans tous les domaines d’une gouvernance où ils ont échoué…

Incapables de sortir le pays de l’ornière économique où il est le seul en Europe à être englué, les Socialistes tentent, au prix d’un invraisemblable « tête-à-queue »politique et diplomatique, de faire face à une accumulation de dangers contre lesquels ils refusaient jusqu’ici d’appliquer les remèdes appropriés, en traitant de crétins ceux qui préconisaient les mesures qu’en catastrophe ils se proposent de prendre aujourd’hui.

Du coup, ces pacifistes invétérés et ce, depuis toujours, tentent d’exister encore un peu en adoptant des postures guerrières derrière un chef de guerre bedonnant, et en clamant leur amour du drapeau et de l’hymne national là où il n’y a pas si longtemps ils lui préféraient l’Internationale….

Quand à la « Droite républicaine », pour avoir manqué du courage nécessaire pour défendre une vraie politique de Droite, elle se voit contestée par le « peuple de droite », en colère, et exaspéré de ne pas être entendu par ceux aux quels il a donné mandat de le représenter. Il ne lui fait plus confiance pour représenter une alternative forte à un pouvoir de Gauche en pleine décomposition.

Lorsque le « peuple de Droite » entend le Président des Maires de France demander aux maires de refuser toutes crèches dans les églises, et qu’il entend  Alain JUPPÉ réclamer de nouvelles mosquées, son exaspération monte d’un cran, contre cette droite incapable d’assumer ses valeurs.

Quand à la foule des abstentionnistes, le premier Parti de France, elle regarde ce spectacle avec l’oeil goguenard de ceux qui « en ont vu d’autres », et qui sentent que nous sommes parvenus à un moment critique de l’Histoire de notre pays, où tout peut basculer.

Exaspérés, mais armés d’un scepticisme hargneux et sans illusion, ils attendent de voir ce qui en sortira : un « 21 avril à droite » qui, en 2017, serait un cataclysme, et l’amorce d’une recomposition totale du paysage politique.

Attention : c’est peut-être au fond ce que veulent les électeurs de droite qui se sont abstenus …

 PS : https://berdepas.wordpress.com/2014/06/06/lump-en-sens-interdit/

3 réflexions au sujet de « Qui sème le vent…. »

  1. François Carmignola

    Je suis assez d’accord: une grosse moitié du pays regarde le spectacle, effectivement.
    Le problème c’est que comme d’habitude, ce sont les mêmes qui vont en profiter.
    Alors que leur échec, patent, dérisoire est humiliant au possible, ils arrivent pourtant à faire pitié médiatiquement: aucun élu en PACA et dans le nord, les pauvres, alors qu’ils y ont régné des décennies entières! Et bien ils s’en foutent. Car la gauche n’est pas si mal, si on appelle la gauche la somme des pauvres crétins qui s’en réclament et qui s’opposent sur à peu prés tout.
    Il est ainsi possible, contre toute attente, que Bartolone en profite.

    En fait le patriotisme des attentats a joué: la gauche s’est juste déplacé un peu plus, notamment les bobos victimes, et bien sur la rage anti arabe a animé la droite traditionnelle. On va voir au second tour, qui sans doute va corriger le tir, sauf dans le nord, ce qui permettra à Lepen de ne pas vider la jungle. Déçu son électorat se tournera alors vers pire, Daech peut être ?

    Quand à la droite traditionnelle, j’en fait partie, il va falloir qu’elle bouge dans le sens de la cruauté. Dans les deux sens: contre les africains bien sur, c’est ce que veut le peuple, mais aussi contre les pauvres subventionnés. Le choc libéral doit maintenant être massif et sans pitié, la situation devient dangereuse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s