Le Grand tête-à-Queue…


 

 LoL

En quelques semaines, la Gauche française, Parti Socialiste en tête, vient d’effectuer un tête-à-queue historique.

Les Français, médusés par un tel culot restent sans voix. Tout comme les opposants à ceux qui nous gouvernent depuis trois ans, et qui n’ont rien vu venir…

Peu à peu une vraie mutation s’est opérée sous leurs yeux ahuris.

Une Gauche traditionnellement « anti-militariste »est prise d’une frénésie guerrière insoupçonnée jusqu’ici, sous la conduite d’un « Chef de Guerre » pépère et bedonnant…

L’Internationale qui ponctuait chaque réunion de ses partisans est devenue une vibrante Marseillaise.

Des mots, « tabous » jusqu’ici, sont prononcés sans vergogne : pour moins que cela « on » se faisait traiter, il y a peu de temps, de fascistes, de propagateurs d’idées « nauséabondes », de racistes, d’islamophobes et que sais-je encore…

Ceux qui pointaient du doigt la montée des dangers que chacun pouvait percevoir, – il suffisait d’ouvrir les yeux – étaient accusés d’amalgames ! Toute dénonciation de faits que chacun constate jour après jour était perçue comme stigmatisante.

On les accusera bientôt de ne pas être assez « patriotes » aux yeux de ces nouveaux adorateurs de la Patrie, qui hier, accusaient de fachos, de « ringards », ceux qui se révoltaient quand on siffle la Marseillaise, quand on piétine notre drapeau, ou quand on « nique la France »  !

Quand à ceux qui souhaitaient voir nos frontières mieux protégées, on les accusait de vouloir saborder l’Europe en les qualifiants d’un méprisant « souverainistes » !

Enfin, quand à ceux qui réclamaient que l’on mette fin aux dérives islamistes de certaines mosquées, et à ceux qui considèrent qu’il y a trop d’immigrés en France, et que l’identité même de ce pays est menacée, on leur brandissait des  » Pas d’amalgames  » vengeurs !

Un tête à queue qui prend à contre-pied tous ceux qui mettaient ces « balivernes » sur le compte d’une aveuglement stupide et dangereux.

Un « tête-à-queue » qui pour se produire, aura attendu que le sang innocent de 130 jeunes qui ne demandaient qu’à vivre, coule, un Vendredi 13 de Novembre…

Mais la stupidité doit vite laisser place à la lucidité !!!

Car, ce qui se passe ressemble fort à une énorme manipulation de l’opinion, à une basse manoeuvre politicienne, dans l’unique espoir de maintenir au pouvoir une bande d’arrivistes  déguisée en faux patriotes…