Faux-culs, faucons….


Sanglot

https://youtu.be/44vzMNG2fZc

Les observateurs, s’interrogent. Sommes-nous en train d’assister, à la fin de « la Fin de l’Histoire »???. Sommes-nous en train de vivre un retournement majeur de l’opinion ??? Sommes-nous en train d’assister à une prise de conscience de la société insouciante, festive, libertaire, celle de la « jouissance sans entraves » que nous ont léguée les « révolutionnaires de Mai 1968. Une Société soudain sidérée devant la gravité des dangers qui la menacent…

Je n’en suis pas sûr. Malgré quelques symptômes tels qu’une prise de conscience identitaire soudaine, répondant à une menace qui s’en prend à « ce que nous sommes ». Des symptômes qui se traduisent, entre autres, par une propension à hurler les premiers couplets de la Marseillaise, un peu partout, dans les stades, sur les lieux où se sont déroulés des évènements tragiques, traduisant le réel besoin qui s’exprime dans la jeunesse, de retrouver un semblant d’Unité Nationale….

Ce qui me paraît certain, c’est que ceux qui étaient prêts à « brader » notre identité, à accepter de remettre en question les valeurs qui fondent notre civilisation, notre culture, nos traditions, au nom d’un « vivre ensemble » fantasmé, en fermant les yeux sur tout ce qui pouvait remettre en question leurs certitudes naïves, tous ceux-là sont ébranlés, soudain, par la brutalité des faits.

Car « les faits sont têtus »!!! (Je crois que l’on peut attribuer cette maxime à un certain Michel Rocard…)

A force d’auto-critique, de repentance, « justifiées » par notre « culpabilité post-coloniale », incitant l’homme occidental »à de lourds « sanglots » en raison de ses turpitudes supposées, nous avons perdu le sens de la mesure des dangers qui menacent une civilisation: la nôtre, dont la richesse comparée à celle du monde qui l’entoure suscite des convoitises de la part de ceux qui, profitant de notre « culture de l’excuse » justifient l’horreur et la haine qui les inspire par une sorte de légitimité victimaire, qui se nourrit de notre propre contrition….

On a soudain le sentiment de l’effondrement de tout le bloc de valeurs qui nous sont assénées par ceux dont les « convictions »obscurcissent les esprits:  le culte de la différence, du métissage, de la mixité, associé à une sorte d’altruisme dévoyé au point de valoriser « l’Autre » au détriment de nous-mêmes, comme si nous devions absolument nous rabaisser afin que l’autre ne se sente pas inférieur, a envahi nos sociétés, jusque dans son système éducatif….

Et tout aussi soudainement, une époque s’achève.

La Gauche française est contrainte à un de ces « retournements de veste » dont elle a le secret.

J’ai connu l’époque où un certain François Mitterrand proclamait que « l’Algérie c’est la France », l’époque où il envoyait l’Armée française combattre « les rebelles »et faisait guillotiner les auteurs d’attentats terroristes en Algérie, ce qui n’a jamais empêché nos socialistes de faire comme s’ils étaient, depuis toujours, à la pointe de « l’anti-colonialisme ».

Tous ceux qui dans les années 50 dénonçaient le « colonialisme » de l’Occident, en omettant d’évoquer la politique coloniale de l’Union Soviétique et vouaient un culte au Stalinisme et aux « lendemains qui chantent » du catéchisme marxiste, et leurs héritiers, sont les mêmes à nous jouer la mélodie du « vivre ensemble », avec le même aplomb …sauf que leur crédibilité en a pris un coup …..

La Gauche des « faucons » d’aujourd’hui tente de faire oublier qu’elle raillait, il n’y a pas si longtemps, la « politique sécuritaire » défendue par la Droite. Tout comme elle raillait ceux qui s’inquiétaient des angoisses identitaires des Français, Tout comme elle jugeait « irresponsable » de toucher une seule ligne du traité de Schengen : la « libre circulation » qui faisait partie des totems sacrés de l’Europe est en train de voler en éclats à la demande pressante de notre « sinistre de l’Intérieur ». L’éventualité d’un retrait de la nationalité française aux bi-nationaux impliqués dans des actes de terrorisme ou ayant choisi de combattre contre la France était considérée, il y a encore peu de temps, comme une hérésie, « contraire à nos valeurs », etc….

Déchoir

Tous ceux qui applaudissaient à ces balivernes en ont le souffle coupé !!!

La négation de l’autorité, la sacralisation de « l’interdit d’interdire », les fanatiques du « ni Dieu, ni maître », de la haine de ce que nous sommes, du rejet des traditions, le mépris envers ceux qui attachaient à la Marseillaise la valeur symbolique de l’attachement à la Nation, sont en train de sombrer. Balayés par un peuple qui dans ses profondeurs a compris que l’on s’attaquait là au socle de ce qui fait de nous des Français attachés à leur Patrie.

L’univers mental fait d’un mélange d’angélisme, de foi aveugle dans un progressisme dont nul n’est plus capable de nous dire où il nous mène, est en train de se dissoudre, emporté par la nécessité de regarder le monde en face et de l’affronter tel qu’il est et non pas tel que nous l’aurions rêvé.

J’admire l’extraordinaire capacité des Socialistes français à retourner leur veste et à changer de coquille à la manière des homards….

Plus à droite que la Gauche française, tu meurs aujourd’hui.

Même Marine Lepen en a le bec cloué. Quand à la Droite républicaine, elle se sent dépouillée de ses idées, de ses velléités de ponte d’un programme, puisqu’elle n’est déjà plus dans l’opposition: baillonnée par la mise en demeure d’adhérer à l’Union Nationale avec ceux qui ont tout fait pour diviser le pays !!!

Nous vivons une époque curieusement intéressante, si ses perspectives n’étaient tragiques….

6 réflexions au sujet de « Faux-culs, faucons…. »

  1. François Carmignola

    @Medina Jean-Pierre
    NON ils ne le font pas: ils vont en fait essayer de récupérer la main aux régionales en profitant de la situation. Le cynisme est patent est immédiatement apparent: changement de la constitution et pacte de sécurité au lieu de pacte de stabilité.
    On change la constitution pour se faire passer pour un fondateur et forcer la droite à applaudir pour des raisons sécuritaires, piège dans lequel vous donnez à fond, et on en profite pour officialiser le mensonge du (non) respect de ses engagements européens.
    Le dégout que cela m’inspire est immense. Je vous en supplie, n’entérinez pas ce mensonge; ils ne feront rien, vous le savez bien. Il faut tout faire pour qu’il quittent le pouvoir le plus vite possible. N’oubliez pas: ils n’ont rien fait pour lutter contre l’Etat Islamique en 6 mois de charlie manipulés uniquement pour les beaux yeux de macron. Cela les rend responsables de ne pas avoir protégé notre pays. Ils doivent partir.
    Voilà pourquoi je suis en désaccord avec le sens de ce que dit Berdepas: ils ne changent pas d’avis, ils surfent sur le malheur de la France. Ils doivent partir.

    J'aime

  2. Medina Jean-Pierre

    Ce qu’ils n’ont pas voulus faire en raison de leur manque de courage et de leur courte vue politique, ils le font à présent dans la lâcheté et le reniement, enveloppés dans le drapeau et la Marseillaise pour étouffer leur honte et leur incompétence!

    J'aime

  3. François Carmignola

    Pour continuer sur les socialistes par ailleurs, je crois que vous vous faites des illusions: il y a bien longtemps que votre fantasme d’une gauche idéaliste et naïve n’a plus de réalité.
    Le cynisme désabusé des gestionnaires corrompus d’une clientèle encore plus corrompue s’adapte aux sondages en tentant de profiter de la situation.
    Le virage dont vous parlez va durer jusqu’au élections le mois prochain et pourrait bien leur profiter. Libre à vous de vous enthousiasmer pour un revirement soudain du à 130 morts qui auraient pu être évités si Charlie n’avait pas, surtout, permis à Macron de faire passer 3 minables lois. Vous n’êtes donc pas rancunier.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s