Feu sur la Chancelière !!!


Hollande Merkel…et sur son « vice-Chancelier » !!!

Ceci est un billet que j’avais publié, il y a huit mois. L’actualité et le vote en faveur du Brexit lui confèrent un caractère prémonitoire.Nigel Farage apostrophe, en plein Parlement européen, la Chancelière et le Président français qui font manifestement grise mine….Le réquisitoire du parlementaire britannique résume et reflete malheureusement, l’état d’esprit de beaucoup de Britanniques, mais on le sait maintenant, de beaucoup d’Européens….

Le tort a été de ne pas prendre ce discours au sérieux….

Les médias français ne se sont pas privés d’évoquer la violente adresse de Marine Le Pen à la Chancelière allemande et à son « vice-Chancelier », devant le Parlement européen médusé, pour la condamner, évidemment, prétextant qu’elle portait atteinte à l’image du Président français devant la représentation des peuples européens représentés dans cette Assemblée.

L’allocution de Marine Le Pen condamnait sévèrement ceux qui ont la charge de tenir la barre d’une Europe à la dérive. 

Tout a été fait dans ces mêmes médias, pour réduire la portée de cette intervention, en la présentant comme un coup d’éclat émanant d’une personnalité politique qui nous a habitués à des propos excessifs, considérés, souvent à tort, comme insignifiants.

Mais les médias français se sont bien gardés de rendre compte d’une autre intervention, tout aussi sévère, à l’adresse du « couple Franco-Allemand », manifestement « dans ses petits souliers », face à la violence du propos du Député anglais Nigel Farage.

Peu de gens, en France, savent qui est Nigel Farage. Ce député anglais n’en est pas à son premier « exploit ».

En novembre 2009 déjà, il prononçait un discours à l’occasion duquel il critiquait durement Catherine Ashton, la haute représentante, à l’époque, de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, lui reprochant de n’avoir jamais été élue à une fonction publique de toute sa vie et affirmant que « les peuples d’Europe n’ont pas le pouvoir de lui demander des comptes ou de la destituer ». Un discours qui lui vaut une remontrance du président de séance  lui demandant de « baisser d’un ton ».

En février 2010, Farage prononçait au Parlement européen un discours dans lequel il critiquait violemment le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, lui attribuant « le charisme d’une serpillière humide et l’aspect d’un petit guichetier de banque » tout en lui attribuant l’intention d’être « l’assassin de la démocratie européenne et de toutes les nations européennes. » Et de rajouter : « Vous n’avez aucune idée de ce que peut être un pays uni, tout cela parce que vous venez de Belgique, qui est plutôt un non-pays. » La mention de la Belgique comme étant un « non-pays » provoque, alors, une levée de boucliers à la fois au Parlement européen et en Belgique….

Il s’agit donc d’un Député qui n’a pas la langue dans sa poche…..

Il en a fait la démonstration devant Angela Merkel et François Hollande, la mine déconfite, en leur adressant ce discours que beaucoup de Français, parmi ceux qui n’ont jamais « sauté comme des cabris » en criant « l’Europe, l’Europe, l’Europe !!! » auraient applaudi, tant il pointe du doigt ce que beaucoup de ceux qui ne croient plus en cette Europe là, dénoncent sans pouvoir se faire entendre.

Car l’oligarchie européenne est sourde aux manifestations de révolte des européens sincères, qui considèrent que ce beau projet que fut la construction européenne a été détourné de ses objectifs, au profit d’une génération de démagogues « au petit pied ».

Ecoutez Nigel Farage s’adressant à la Chancelière et à son Vice-Chancellier, et observez la mine des deux compères, pendant cette allocution ….

> > https://www.youtube.com/embed/R5lXYw1l8l0?rel=0&autoplay=1

Vous trouverez dans cette allocution, des allégations, des critiques et des points de vue que vous rencontrez souvent dans certaines pages de ce blog….

4 réflexions au sujet de « Feu sur la Chancelière !!! »

  1. berdepas Auteur de l’article

    François : Je suis d’accord . Hélas la mode n’est plus à « rester » pour se battre et obtenir les réformes nécessaires mais à « sortir »pour fuir la réalité…

    J'aime

  2. François Carmignola

    Oui mais ils très regrettable, et vous le dites vous même, qu’au lieu de rester en Europe et de s’allier avec ses voisins pour faire pression sur le fonctionnement que vous et moi critiquons, les anglais ait préféré (si tant est qu’ils soient vraiment conscient de le préférer) sortir. Ils vont nous manquer.
    Farage à part ses très drôles (et très convaincantes, c’est un rhéteur de premier ordre) simagrées, n’est pas un homme d’état, et ne servira pas son pays davantage…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s