Hongrie: le « bouc émissaire » des « généreux » ???


Empire OttomanLe grand rêve ottoman de retour ???…

Les médias se déchaînent, actuellement, contre la pauvre Hongrie, érigée en symbole d’une Europe égoïste, aspirant à se replier sur elle-même, et érigeant des murs de barbelés, pour s’isoler contre l’invasion de malheureux réfugiés à la recherche d’une vie meilleure.

Le savoir-faire propagandiste de nos médias éructe contre ce petit pays, gouverné, depuis quelques temps par une majorité, démocratiquement élue, de droite à forte connotation nationaliste.

Son Président, Viktor Orban, nationaliste intransigeant, est devenu la bête noire des Institutions européennes bruxelloises auxquelles il tient tête, refusant les diktats de l’oligarchie technocratique qui « gouverne » l’Europe, et la cible des médias du « Parti du Bien »…

Des images télévisées incessantes nous montrent des scènes de violences, pénibles, à la frontière serbo-hongroise, où des « réfugiés » tentent de renverser les murs de barbelés, pour pénétrer en Hongrie. Les commentaires empreints de compassion à l’égard de ces hordes de migrants, condamnent sans nuance, l’attitude du Gouvernement Hongrois dans la défense de ses frontières. Or ce qui se passe sur la frontière hongroise, se reproduit partout où des frontières s’opposent à l’écoulement des flux de migrants. C’est le cas à la frontière serbo-croate, nouvelle brêche dans le « dispositif »de lutte contre une invasion programmée:

https://www.facebook.com/bbcnews/videos/10153099061797217/

Les accusations ciblées contre la Hongrie sont profondément injustes. Mais qui s’en préoccupe ??? Dans l’emballement médiatique actuelle, tout est fait pour émouvoir en aveuglant les peuples européens, au détriment des règles élémentaires de respect de la Vérité.

Car qui a entendu préciser dans une émission télévisée, – à l’exception de C’est dans l’air sur France 5 – que les murs de barbelés sont érigés, en Hongrie, mais aussi en Espagne dans ses enclaves marocaines, et partout ailleurs,sur sa frontière extérieure, par la Communauté européenne ???

Qui a entendu rappeler que ces murs de barbelés sont érigés en vertu même du traité de Shengen, qui assigne aux pays situés aux frontières extérieures de l’Europe couvertes par ce traité, la responsabilité de faire respecter ces frontières.

Qui rappelle que la situation de désordre actuelle résulte, partiellement, du non respect par certains pays, tels que la Grèce ou l’Italie de cette obligation ???

Qui a entendu un seul commentateur expliquer que la Hongrie ne fait là que répondre à la demande de l’Allemagne, qui a, bien imprudemment, provoqué un « appel d’air » qu’elle ne sait plus comment maîtriser ???

Ces silences accentuent le caractère de propagande du traitement des informations concernant le sujet sensible de l’immigration, devenu un terrain d’affrontement idéologique entre les extrêmes de droite comme de gauche.

S’agissant de la Hongrie et des Etats qui, dans son sillage, se désolidarisent d’une politique d’immigration totalement improvisée, aucun commentateur n’a pris le temps de se pencher sur l’Histoire de ces pays, récemment libérés du joug soviétique et qui ont, de ce fait, un sens bien plus aigu que le nôtre, de la nécessité de faire respecter leur souveraineté.

Migrants

Comment ne pas voir, grâce à cette carte publiée la le Figaro que le courant migratoire qui menace de submerger les capacités actuelles d’accueil de l’Europe, suit le chemin des grandes invasions ottomanes ???

Je l’ai déjà évoqué dans de précédents billets, la Hongrie et plus généralement, les peuples d’Europe centrale, n’ont pas la même sensibilité naïve, à l’égard de l’Islam que les nations occidentales qui ramènent de leurs voyages touristiques l’image « folklorique »d’un « Islam de paix », à l’égard du quel, notre repentance  devra reculer sans cesse ses limites, pour effacer « les siècles d’humiliation subies par les Arabes »….

On connaît bien, en Occident, et particulièrement en France, la victoire de Charles Martel sur les Sarrazins à Poitiers (732),les victoires d’Isabelle la Catholique en Espagne, ainsi que la bataille navale de Lépante (1571).

Mais les combats incessants qui se livrèrent trois siècles durant à l’Est de l’Europe sont peu connus, sans doute parce qu’il s’agissait pour nous, de peuples différents par leur origine (ni slave, ni germanique, ni latine) et par leur langue.

Depuis Saint Etienne (dont la couronne demeure le symbole du pays) jusqu’à sainte Hedwige (qui devint reine de Pologne et l’apôtre de la Lituanie) la Hongrie a pourtant montré et payé au prix fort ses convictions chrétiennes, à travers des combats qui firent de ce pays, pendant des siècles, le rempart de la chrétienté.

La Hongrie a lutté contre les invasions ottomanes jusqu’à la fin du 17 ème siècle.

Aujourd’hui où l’existence même de l’Europe est en danger mortel, nous pensons qu’on ne peut méconnaître la longue lutte du peuple hongrois contre les mahométans ; car ces faits font partie de notre histoire commune et parce qu’ils sont la démonstration qu’une cause n’est jamais perdue si l’on fait face aux adversités avec foi et courage.

Car on ne peut pas comprendre le refus de toute implantation musulmane au sein de la nation Hongroise, sans prendre en considération son Histoire.

Car si les Français, peuple déjà métissé, ont trop tendance à oublier la leur, l’Histoire fait partie du patrimoine culturel indissoluble des peuples de certains pays.

Ce qui est vrai pour la Hongrie, cible préféré des commentateurs du Parti du Bien, l’est tout autant pour l’Autriche, la République tchèque, la Slovaquie, et la Slovénie…

A cet égard, on serait en droit d’attendre de tous les journalistes et autres « commentateurs » politiques, un minimum d’honnêteté intellectuelle à défaut d’un minimum de culture historique…..

Et de ceux qui prétendent exprimer « les valeurs » du Parti du Bien, on est en droit d’attendre un peu plus de lucidité et un peu moins d’aveuglement idéologique.

http://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/17-09-2015/un-guide-pour-emigrer-clandestinement-en-europe-distribue-en-turquie-par-une-ong-europeenne#.VfrlT31MeY1

Une réflexion au sujet de « Hongrie: le « bouc émissaire » des « généreux » ??? »

  1. François Carmignola

    Totalement d’accord avec votre éloge de la Hongrie!
    Le mur est en cours de construction, il leur faut maintenant se protéger de la Croatie, comme quoi, un mur (celui avec la Hongrie) ça marche…
    La Croatie, membre de l’union, doit choisir: soit se faire isoler par la Hongrie, soit se protéger de la Serbie, ce qui serait le plus simple, et le plus rapide.
    Des que les européens auront compris, le NOWAY devra se mettre en place, suivant les affinités. Mais il faut le faire d’abord à Lampedusa et à Lesbos.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s