« Réfugiés » : Désarroi chez « les Généreux »….


Charlie Hebdo.Alors, on est toujours « Charlie » ???

Une fois de plus, la preuve nous en est administrée. »Les Généreux », convaincus d’avoir le « monopole du coeur », ont « le coeur gros », plus gros sans doute que la cervelle….

Le rétropédalage auquel on assiste depuis 24 heures, en Europe, était plus que prévisible. Les ayatollahs du « Parti du Bien » en sont déçus et « attristés ».

Il fallait être enfermé dans un aveuglement sans bornes pour ne pas voir venir ce qui menace l’Europe.

Il fallait avoir été sourd aux prophéties d’un Boumédienne, d’un Kadhafi, ou d’un Erdogan, qui nous promettaient, comme une menace, le déferlement auquel nous assistons, de hordes faméliques de « réfugiés » en quête d’un point de chute dans un pays européen « à la recherche d’une vie meilleure »: « Vous aurez l’immigration, des milliers de gens qui iront envahir l’Europe depuis la Libye. Et il n’y aura plus personne pour les arrêter.  » (Kadhafi).

https://www.facebook.com/fabrice.schneider.14/videos/882609681801804/

Bachar

Certes le désordre violent qui bouleverse tout le Moyen Orient explique la fuite de populations entières, qui, devant la brutalié et la barbarie des Djihadistes, renoncent à défendre le pays où se trouvent leurs racines. Mais ce désordre n’en est pas la seule cause….

Le Moyen-Orient a connu d’autres conflits sanglants et destructeurs, tels que la guerre entre l’Iran chiite et l’Irak sunnite qui a fait plusieurs millions de morts, sans que cela entraîne des déplacements de population, vers l’Europe, de l’ampleur de celui qui se profile aujourd’hui.

Nous sommes en présence d’une de ces « prédictions auto-réalisatrices » que refusent d’entendre nos « zintellectuels », et la pression sur l’Europe, (personne ne pose la question de savoir pourquoi l’Europe et seulement l’Europe)ne fera que s’accentuer.

Face à ce défi, on est confondu par l’incapacité de nos dirigeants actuels, au niveau national, comme au niveau européen,à sortir de leur « déni de réalité », à concevoir des réponses appropriées et crédibles à une situation qui manifestement les dépasse faute de l’avoir anticipée.

Alors, le désarroi et la confusion s’emparent de la classe politique européenne.

Les Institutions euopéennes, qui, une fois de plus, n’ont rien vu venir de cette crise, compensent leur impuissance et leur inutilité en s’abritant derrière un « moralisme » donneur de leçons, et derrière l’éternel discours creux sur le bric-à-brac de « valeurs » qu’elles se sont fabriquées, pour justifier leur absence d’initiatives.

En moins de 24 heures on a assisté au revirement de la « classe médiatique », qui après avoir encensé Mme Merkel et son « grand coeur », pour avoir si généreusement ouvert ses frontières au flot continu de « migrants » ( car tous ne sont pas, et de loin, des « réfugiés » ), s’interroge sur sa décision, prise sous la pression des évènements, de fermer ses frontières avec l’Autriche.

L’Autriche, qui elle-même fait intervenir son armée pour faire respecter ses frontières avec la Hongrie qui, hier encore était couverte de mépris et d’insultes, pour avoir pris des initiatives identiques auxquelles elle était contrainte, car se trouvant en première ligne de l’assaut migratoire….

Tout cela « fait désordre ». C’est le moins que l’on puisse se dire….

Alors, on tente de sauver la face devant le désastre qui s’annonce.

On fait feu de tous bois, en transformant les organes d’information en instruments de propagande, en sélectionnant les images présentées au grand public, en les trafiquant même parfois: d’une heure à l’autre une séquence vidéo montrant la confusion qui règne à toutes les frontières, et laissant percevoir l’agressivité de certains « migrants » est tronquée dans l’heure suivante, pour ne montrer que la détresse ( réelle ) des femmes et enfants embarqués dans cette douloureuse aventure….

Agressifs

Fort heureusement, il y a l’Internet. Et l’accès à des sources d’informations masquées par les médias institutionnels….

Et quelques hebdomadaires, tels que « Le Point » qui évoquent des sujets explosifs. Je pense en particulier à l’article de Jean Guisnel qui, s’appuyant sur des informations des Services d’écoutes du contre-espionnage français, évalue à un million le nombre de candidats à l’émigration qui se trouve actuellement en Libye !!! Rien qu’en Libye. sans parler de ceux qui attendent leur tour, ailleurs.

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/depuis-la-libye-un-million-de-migrants-prets-a-franchir-la-mediterranee-13-09-2015-1964400_53.php

Alors on comprend soudain, le désarroi qui s’est emparé de tous « les généreux », saisis d’une sorte de vertige devant le tourbillon qui est en train de naître et qui risque d’emporter l’Europe entière, menacée dans son unité, par son impuissance et par la lâcheté de cette génération de dirigeants à courte vue, incapables d’appréhender les défis géopolitiques auxquels nous sommes confrontés, pour proposer aux Européens une vision à long terme qui restaurerait la confiance dans « le grand machin » ( pour paraphraser de Gaulle) que sont devenues des Institutions qui servent de planque à des politiciens de second ordre….

Des politiciens dont la capacité de prévision ne dépasse pas l’échéance de la prochaine élection…

4 réflexions au sujet de « « Réfugiés » : Désarroi chez « les Généreux »…. »

  1. berdepas Auteur de l’article

    @ François : » Assad est un abominable criminel et nous aurons bientôt sa peau. Son peuple, nous le renverrons chez lui. » Dieu vous entende…et vous exhausse !!!

    J'aime

  2. François Carmignola

    J’attendais le contrecoup et vous le décrivez très bien. Les choses n’ont qu’un temps, et bien sur la réalité devait se manifester.
    Il y a encore ce père de famille qui tente de convaincre l’opinion occidentale qu’à sa place on ferait la même chose que lui (illégalité, migration sans papiers, installation là où il y a du travail etc) et qui ne peut, hélas, qu’attirer mépris, haine et le reste.
    La dramatique détestation qui s’empare de nous, il faut la craindre. Raison de plus pour faire ce qu’il faut: détruire les dictateurs libyens et syriens et aussi accompagner leur ruine en détruisant AUSSI ce qui suit. Cela ne fut pas fait par Hollande en 2012 et la Libye explosa, tout comme l’Irak abandonné par Obama. Bref, les occidentaux ont ce qu’ils méritent. Le problème est que c’est pour la raison (je parle de raison) inverse de celle que vous dites.
    Kadhafi et Hussein furent des criminels et nous devons nous glorifier de les avoir abattus; nous devons avoir honte d’avoir abandonné leurs peuples. Assad est un abominable criminel et nous aurons bientôt sa peau. Son peuple, nous le renverrons chez lui.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s