Le « silence des agneaux »…


Esclavage taubiraJ’emprunte le titre de ce billet à celui d’un film d’horreur, sorti, si je ne m’abuse, dans les années 90. L’idée de cet emprunt, que l’on me pardonnera, j’espère, m’est suggérée par le silence assourdissant des « belles âmes » qui prolifèrent dans notre « bobocratie », prêtes à s’émouvoir, à se révolter et à emboîter le pas protestataire de ceux qui se sont autoproclamés « Gardiens de la Morale Nationale » et « Défenseurs Universels des Droits de l’Homme ».

C’est que, tels des « Mutins de Panurge » chers à Philippe Muray, nos « zélites » se sont absentées des beaux quartiers pour obéir, en troupeaux, à l’obligation estivale de se regrouper sur les plages où l’on bronze, afin d’épater, au retour, les amis parisiens, en exhibant une « mine superbe » agrémentée de quelques décorations épidermiques acquises chez les meilleurs tatoueurs de la côte….

Pendant ce temps, la vie continue, si on peut dire…

Les « medias institutionnels » tentent de combler le vide de l’actualité en faisant mousser les quelques sujets qui émergent, tels que la trouvaille sur une plage de la Réunion, d’un débris qui pourrait avoir appartenu à un avion malaisien englouti par les flots sans que l’on ait trouvé d’explication rationnelle. Ou la mort accidentelle de jeunes gens, apparemment alcoolisés, dans un accident provoqué par une voiture en état de surcharge et conduite par un jeune mineur, sans permis de conduire. Un bien triste fait divers qui plonge des familles dans le chagrin et le deuil, et dont on devine, avec compassion, l’infinie tristesse…

Un accident qui a dû ébranler Mme Taubira dans ses certitudes, elle qui se préparait, –   nouvelle provocation « libertaire » -, à dépénaliser le défaut de permis de conduire…..

A côté de cela, d’autres informations susceptibles de soulever l’horreur des « vrais gens », c’est-à-dire des gens normaux, comme vous et moi, sont traitées par un silence discret, sans doute inspiré par l’idée qu’il ne faut pas gâcher les vacances des « gardiens de la morale »à l’heure de la sieste….

Seuls quelques médias non conventionnels ont cru bon de transgresser la règle de la trêve estivale en reprenant avec quelques commentaires convenus, l’information parue sur le site de:http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-08-03/sex-slaves-sold-by-islamic-state-the-younger-the-better.

Une information qui inspire l’horreur. N’en prendre connaissance, qu’après avoir pris une double dose de « Padamalgam ».

Une information qui, pourtant, nous projette dans un passé lointain, celui où la piraterie barbaresque régnait en Méditerranée, et où équipages et passagers pris à l’abordage étaient ensuite revendus sur les marchés de Bagdad, de Damas ou d’Istambul….

EsclavesOn apprend ainsi, à la lecture de cette information révoltante que Zainab Bangura, haut commissaire des Nations unies, a reçu, au cours d’une mission en Irak, une brochure de Daech , mentionnant le tarif de ses esclaves. Sur le document original, reproduit sur le site, figuraient des femmes et enfants, tous capturés lors d’affrontements ou de pillages et revendus aux plus offrants pour des milliers de dollars.

Selon Zainab Bangura, qui a vérifié l’authenticité de ce document en Jordanie et en Turquie, une femme peut être vendue à 5 ou 6 hommes différents et les enfants sont plus chers lorsqu’ils sont très jeunes. « Une fille peut être vendue et achetée par cinq ou six hommes différents. Parfois, ces combattants vendent les filles à leurs familles pour des milliers de dollars de rançon », a-t-elle expliqué.Esclaves prixComme le montre ce graphique, le prix de ces esclaves varie en fonction de l’âge, selon un barème dégressif qui montre que, in fine, « les vieux et les vieilles »ne valent pas grand chose…..

On espère, à la rentrée, lorsque les choses reprendront leur cours normal dans les beaux-quartiers, que « les matons de panurge » s’empareront de cette information inqualifiable, pour « pousser un cri ». Un de ces cris de révolte qui appartient au répertoire classique de la sphère « islamo-gauchiste »…..

On peut même aller jusqu’à espérer que Mme Belkacem et Mme Taubira, à l’unisson, nous gratifieront d’une déclaration solennelle, condamnant la barbarie esclavagiste de ceux qui combattent pour le règne d’Allah.

En poussant l’espoir un peu plus loin, on peut imaginer que Mme Taubira se fende d’un chapitre supplémentaire du livre qu’elle a eu l’audace d’écrire pour expliquer l’esclavage à sa fille, sans même citer une seule fois « l’apport » des Musulmans à cette activité séculaire, par crainte de « désespérer » la jeunesse de nos banlieues….

https://berdepas.wordpress.com/2013/01/30/taubira/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s