Festivons, festivons !!! (suite).


Guerre de TroieL’été, c’est la saison des « Festivals ».

Une spécialité bien française. L’organisation de festivités est devenue une spécificité, que la France maîtrise avec un indiscutable talent. Car le niveau et la qualité des prestations offertes au public pendant la saison estivale, que ce soit dans le domaine théâtral, ou musical classique, du jazz ou de la « variété » sont incomparables et font le bonheur des Français, mais aussi des touristes venus en France, pour apprécier sa culture, sa gastronomie, ses paysages, autant que l’ambiance « festive » qui, jusque dans la « France profonde », anime ce pays béni des Dieux.

Oserai-je introduire un petit bémol, dans le concert joyeux des festivités de l’été ????

Car, pendant que la fête continue, certains, dans l’ombre, fourbissent leurs armes, et préparent un réveil à la gueule de bois, aux Français, après l’ivresse des lendemains de fête….

Pendant l’été, nos médias, déjà asservis, tout occupés à nous faire partager cette ambiance de fête au coeur de l’été, se sont bien gardés – à de rares exceptions près – de faire la moindre allusion à des « évènements », sans importance pour la « collabosphère », et pourtant si préoccupants par leur synchronisation, car si significatifs de l’état de d’organisation de ceux qui se préparent à nous livrer une guerre qui sera longue et douloureuse….

Car, pendant la fête, l’immigration continue à déverser son flot de « damnés de la terre », et les signaux se multiplient, venant de ceux qui prétendent que derrière « la misère du monde » se camouflent ceux qui s’introduisent parmi nous, tels des « Chevaux de Troie »…

Un jour ou l’autre, cette situation explosera. Mais les Français veulent rester sourds au bruit des premières explosions, fort modestes sans doute, mais significatives de l’étendue du futur champ de bataille….

Que l’on en juge. Chacun de ces faits est vérifiable:

Kremlin-Bicêtre (94) : Le commissariat visé par des tirs (5 juillet 2015).

Les Ulis (91) : le commissariat caillassé par une quinzaine de personnes. Cette attaque n’a entraîné ni blessé, ni interpellation (nuit du 5 au 6 juillet 2015).

Vaulx-en-Velin (69) : deux jeunes attaquent le commissariat à coups de tirs de mortier d’artifice (7 juillet 2015).

Valence (26) : des jeunes ont tenté d’incendier le poste de police du quartier (nuit du 8 au 9 juillet 2015).

Fontenay-le-Fleury (78) : tir de mortier ( !!! ) contre le commissariat de police (nuit du 9 au 10 juillet 2015).

Dinan (22) : Une bande de jeunes prend d’assaut la gendarmerie (nuit du 10 au 11 juillet 2015).

Vaulx-en-Velin (69) : le commissariat a fait l’objet de tirs de projectiles dont une grenade à plâtre (nuit du 12 au 13 juillet 2015).

Noisiel (77) : le commissariat a subi trois attaques par des tirs de mortiers et de divers projectiles (nuit du 13 au 14 juillet 2015).

Trappes (78) : le commissariat a été visé à deux reprises par des tirs de mortiers (nuit du 13 au 14 et du 14 au 15 juillet 2015).

Les Ulis (91) : le commissariat attaqué par une quarantaine de caillasseurs, jets de cocktails Molotov, de mortiers et de pierres (nuit du 13 au 14 juillet 2015). « On en est à trois attaques de ce commissariat en moins de quinze jours ».

Neuilly-Plaisance (93) : les locaux de la police municipale y ont été « assiégés par une centaine d’individus » (nuit du 13 au 14 juillet 2015).

Saint-Denis (93) : le bâtiment du peloton autoroutier de la CRS7 a été la cible de jets nourris de mortiers. Un véritable guets-apens avait été monté pour accueillir la police. Sur le toit des immeubles de la cité Joliot-Curie qui jouxte les locaux de la CRS7, des jeunes projetaient des barres de fer sur les patrouilles. (nuit du 13 au 14 juillet 2015).

Garges (95) : le commissariat assiégé et visé par des tirs de mortiers (nuit du 13 au 14 juillet 2015).

Fosses (95) : plusieurs cocktails Molotov ont été lancés sur les bâtiments de la gendarmerie (nuit du 13 au 14 juillet 2015).

Sarcelles (95) : des tirs de mortiers sur le parking du commissariat (14 juillet 2015).

Montigny-lès-Cormeilles (95) : le poste de police visé par deux jets de cocktails Molotov (nuit du 14 au 15 juillet 2015).

Meylan (38) : les locaux de la Police municipale incendiés (nuit du 14 au 15 juillet 2015).

Conflans-Sainte-Honorine (78) : le commissariat visé par un tir de fusée de feu d’artifice (nuit du 14 au 15 juillet 2015.
Marseille (13) : le commissariat du 3e visé par deux cocktails molotov (nuit du 15 au 16 juillet 2015).

Evidemment, tous ces faits relevés dans la seule période du 1er au 15 Juillet, et pris un à un, sont sans importance, pour ceux qui se sont donné la mission d’entretenir la léthargie des Français. Juste quelques petites « incivilités »….mais jusqu’ici, « il n’y a pas mort d’hommes »…

Jusqu’ici …

Au fond, tout se passe, comme si la France,était devenue un immense »Festival d’Orange », où se joue une pièce qui connut son heure de succès, sous le titre de  » La Guerre de Troie n’aura pas lieu »…

Petit rappel : La guerre de Troie n’aura pas lieu est une pièce de théâtre de Jean Giraudoux, jouée la première fois le 22 novembre 1935 au Théâtre de l’Athénée1 sous la direction et avec Louis Jouvet. Cette œuvre cherche à déchiffrer les signes avant coureurs de la future Seconde Guerre mondiale, comme un avertissement.

L’auteur y met en relief le cynisme des politiciens ainsi que leur manipulation des symboles et de la notion de droit. La pièce met en lumière le pacifisme de Giraudoux qui avait combattu en France et à la bataille des Dardanelles mais aussi sa lucidité devant « deux bêtises, celle des hommes et celle des éléments » ( Wikipedia).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s