Algérie où vas-tu ????


La fuite après le bacIl est temps pour nos politiciens à deux balles de ne plus voir l’Algérie comme un pays que la France aurait ruiné en 130 ans de « présence coloniale », au quel nous devrions exprimer une repentance éternelle, justifiant des « retours à Canossa »périodiques de Chefs d’Etat à la recherche d’une clientèle électorale parmi tous les Algériens vivant en France…..

Il est temps de dire haut et fort que si la présence français avait été si néfaste pour le peuple algérien, on ne voit pas ce qui expliquerait l’attirance obsessionnelle qu’exerce la France auprès d’une jeunesse qui ne rêve que de visas et qui est prête à prendre tous les risques pour traverser la Méditerranée…..

Il est temps de ne plus céder aux pudeurs hypocrites qui empêchent d’évoquer le travail accompli là-bas par nos médecins, nos instituteurs du bled, nos professeurs, nos ingénieurs, nos agriculteurs, et tous ceux qui aimaient ce pays, parfois plus et mieux que beaucoup d’Algériens, et qui y ont laissé leur sueur et leur sang….

Mon attachement à l’Algérie, pays où je suis né, où j’ai passé les trente premières années de ma vie, où sont enterrés mon père et trois générations de mes ancêtres, fait que rien de ce qui se passe « là-bas » ne me laisse indifférent.

La lecture régulière de la Presse algérienne me permet de sentir ce qui se passe dans ce pays qui ne me sera jamais « étranger », de percevoir les tensions, d’analyser les soubresauts, de voir venir les dangers qui guettent une population avec qui j’ai grandi et que je connais trop bien, et qui risquent de déchirer à nouveau un pays que je connais pour l’avoir parcouru d’est en ouest et du nord au sud, y compris dans ses régions sahariennes les plus reculées…

L’Algérie de Bouteflika est au bout du rouleau. Elle n’en peut plus. Pillée, étranglée par la camarilla de puissants corrompus qui, au lendemain de l’indépendance du pays s’est emparée du pouvoir, menacée par les désordres économiques et sociaux qui guettent ce pays totalement dépendant d’une rente pétrolière reçue comme un héritage divin, sur lequel elle s’est endormie….

Il n’est pas certain que, dans l’esprit de beaucoup de vieux algériens, l’Algérie ait gagné au change, avec le départ des Français. C’est un point de vue iconoclaste, je sais,  mais je l’assume.

La question que je pose ici, – Algérie, où vas-tu ???- beaucoup d’Algériens se la posent. L’opinion que j’exprime ici, et qui heurtera sans doute quelques « belles consciences » ( j’en ai l’habitude), est une opinion partagée par beaucoup d’Algériens dont je me sens proche intellectuellement.

Pour preuve: le quotidien « Le Matin » d’Algérie, consacre ces jours-ci une série d’articles dont nos « journaleux »parisiens  devraient s’inspirer au lieu de rester coincés dans leur vision politiquement correcte, – selon eux -, de ce qui se passe des deux côtés de la Méditerranée….

http://www.lematindz.net/news/17952-ou-va-lalgerie.html

Cet article mérite d’être lu, attentivement, et en entier, car il remet les pendules algériennes à l’heure sur bien des points de l’Histoire de ce beau pays….

Je me contenterai d’en citer la dernière phrase qui résume bien le sentiment de beaucoup de jeunes algériens :  » Pourquoi chercher où va l’Algérie, quand on sait qu’elle n’a jamais décollé de sous les pieds de nos maîtres, les sultans d’Alger ? « .

Mais ce qui mérite encore plus d’être lu, ce sont les commentaires sur cet article qui s’écarte de la doxa exprimée, en France même, par ceux qui parlent tout le temps, où écrivent sans cesse sur un sujet qu’ils ne connaissent pas, et dont ils ont dénaturé la substance pour obéir à leurs calculs idéologiques.

Je citerai le commentaire de celui qui a choisi comme pseudonyme « Vérité Amer », qui en dit long sur l’aveuglement imbécile de ceux qui continuent à vivre sur le fonds de commerce de « l’anti-colonialisme »….

Je cite, sans changer une virgule:

« veriteAMER 09/07/2015 01:45:26

J’ai une remarque objective et factuelle à vous en faire part :(sic !!!)

Les 132 ans d’occupation française ont laissé un territoire bâti, moderne et qui a laissé rêveur et jaloux (à juste titre) tous les pays du pourtour méditerranéen dont beaucoup de régions franco françaises. D’ ailleurs de disputes très violentes avaient éclaté entre français par conseils régionaux interposés tels le cantal, la région centre et autres territoires français frisant la pauvreté ! Pourquoi ces disputes ? c’ était tout juste l’ effort que l’ état français consentait au profit de l’ Algérie exclusivement avec des enveloppes financières renversantes, infracteurs tels : ports aéroports universités , ouvrages d’ art (œuvres de G. Eiffel pour ne citer que ce dernier) pèche, arboriculture, vignobles, maraichers , terrains irrigables, retenues d’ eau , barrages , écoles , cinémas , théâtres , stades, apiculture, centres sanitaires, hôpitaux publics, réserves animales naturelles et artificielles, lieux de cultes musulmans renforcés, tourisme balnéaire, tourisme de montagne tourisme saharien, tourisme culturel, etc. ……les 90 % des écoles françaises d’ Algérie étaient occupées par les enfants d’ indigènes, le tiers des effectifs enseignants et administratif étaient occupés par des indigènes avec les langues enseignées français latin grecque ancien arabe littéraire l’ arabe par le français etc…

La terre algérienne produisait les légumes et fruits pour se nourrir elle-même à des prix presque dérisoires et nourrissait aussi l’Europe ! Les études menées par des officines internationales indépendantes avaient constaté que le taux de mortalité avait baissé substantiellement entre 1830 et 1930 pendant que la durée de vie avait connu un bon remarquable toujours à l’issu du même centenaire. Un bémol cependant les populations autochtones avait développé des réticences à l’ endroit du système éducatif colonial en prétextant que la scolarité de leurs enfants devait conduire ces derniers dans le reniement de la religion islamique en les faisant basculer dans le christianisme. Bien entendu l’état de sous-développement appuyait remarquablement des propagandes proférées par une petite minorité de pervers. En vrai aucun enfant n’a été introduit au christianisme par le fait de la fréquentation de la dite école.

Pour terminer : le souci de l’Algérie réside dans son incapacité historique à fonder un toit (Etat) qui ressemble à tous les algériens et au bénéfice de tous les algériens ! L’Algérie était nommée le Maghreb central qui devait servir de ventre mou aux 4 fenêtres : Est, Ouest, Nord et Sud …ces différents vents (humains) ont remarquablement contribué à l’assise culturelle algérienne avec ces lointaines racines dans le temps, mais a failli à mettre sur pied l’élément indispensable à la stabilité et donc à l’harmonie entre les algériens des 04 coins d’Algérie. Le mouvement national devait atteindre cet objectif à savoir la construction du fameux toit : ce mouvement a failli lamentablement à cette mission …d’où la situation pour la moins dangereuse dans laquelle évolue toute l’Algérie actuellement !La question lancinante : ou va ce territoire ? Dieu seul le sait ! » (Fin de citation).

Comment ne pas partager ce point de vue, honnête et lucide ????

Post-Scriptum :

Jour après jour, les cris d’alarme se succèdent, à propos du destin de l’Algérie. Dans l’indifférence totale des Français focalisés sur le « problème grec » à propos du quel notre « Superman-Président » n’a plus qu’un seul but: tirer la quintessence du résultat de la négociation qui s’achève, – en attendant la suivante – mais qu’il tente d’utiliser pour redorer son blason, en vue d’une nouvelle candidature en 2017….A lire, tout de même, dans la Presse algérienne :

http://www.lematindz.net/news/18015-algerie-quelques-verites-ameres.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s