Esclavages….


barbaresquesC’est un sujet sur lequel les « belles âmes » adorent s’attarder pour se donner bonne conscience en accablant la France pour un passé esclavagiste qu’elle assume, mais pour lequel les minorités de descendants d’esclaves tentent de demander réparation aux générations actuelles pour des actes auxquels elles n’ont jamais été associées…

J’ai évoqué dans de précédents billets, la position de celle qui exerce aujourd’hui la fonction de Garde des Sceaux de la République, qui, racontant à sa fille ce qu’auraient vécu ses ancêtres, et du même coup, réécrivant l’histoire de l’esclavage, omet tout un chapitre de cette histoire, au motif qu’il ne faut pas troubler les jeunes générations issues de l’immigration maghrébine : https://berdepas.wordpress.com/2013/10/19/ah-taubira-taubira-taubira/

Au hasard d’une recherche sur internet, où désormais on trouve tout, et même ce que l’on ne cherche pas, je suis tombé sur cette vidéo qui relate, à propos des l’Histoire de l’Esclavage, des faits que nos historiens contemporains, englués dans leur obsession de ne donner de l’Histoire que des aperçus aseptisés, et soigneusement sélectionnés, afin de ne pas déroger à la nécessité de se conformer à une relation « politiquement correcte », et afin de ne pas contrevenir aux idées reçues, sur les questions « sensibles »….

Alors que certains voudraient acculer la France à des déclarations de « repentance »éternelle, ne nous privons pas de dénoncer ceux qui, en matière d’esclavage, ont des antécédents qui n’ont rien à envier aux nôtres.

Ainsi, la conquête du Maghreb par les guerriers d’Allah, au 7ème siècle, a asservi, et converti, par le fil de l’épée, les populations berbères qui vivaient en Afrique du Nord, bien avant les Arabes.

Cette conquête, et cette colonisation, se sont accompagnées de violences inouïes, d’actes de prédation de viols et d’horreurs comparables à ceux que l’on découvre, aujourd’hui, dans les territoires récemment conquis par l’Etat Islamique qui inflige aux Chrétiens d’Orient, et aux autres minorités religieuses, les mêmes traitements que ceux qui furent infligés aux « mécréants », à l’époque de la conquête musulmane, mais que l’on s’efforce d’oublier aujourd’hui, pour ne pas « stigmatiser » les générations actuelles de musulmans….

Cette vidéo en donne un petit aperçu, dont il ne sera jamais question dans nos médias pour des raisons dont on ne sait si on doit attribuer ce silence à l’ignorance ou au mensonge par omission….

https://youtu.be/uwVfVIhJQ0o

De même que l’image qui suit, témoigne de « l’activité » esclavagiste des Arabes dont les postures victimaires tendent à faire oublier un passé dont leur mémoire n’a retenu que nos méfaits et effacé les leurs...

Esclaves

L’Histoire est un éternel recommencement….

3 réflexions au sujet de « Esclavages…. »

  1. berdepas Auteur de l’article

    @Michel : Comme vous je possède une volumineuse bibliothèque héritée en partie de mes parents, et j’ose dire que beaucoup d’images des peuples colonisés, datant de l’époque que vous évoquez, que l’on n’ose plus montrer aujourd’hui, feraient réfléchir ceux qui considèrent que la colonisation fut un fléau pour ces peuples….Il existe un site sur internet, géré par des algériens qui cultive la nostalgie de l’Algérie d’avant….et qui montre l’état de misère dans lequel les Français l’ont trouvée au moment de la conquête.
    Je partage donc votre conclusion.

    J'aime

  2. Nouaille-Degorce Michel

    Amateur de revues du 19ème siècle tel « Le Tour du Monde » ou encore « Le Journal des Voyages », mon avis est que ces revues peuvent être un bon outil pour ouvrir les yeux des jeunes français issus de l’immigration. On y voit ce qu’il en était de l’Afrique en ce temps-là, ainsi par exemple par ces quelques notes extraites, parmi beaucoup similaires, du « Dernier Journal de Livingstone » (Revue Le Tour du Monde – 2ème semestre 1875) :
    – «Pour fournir aux demandes des arabes, les Aîahous sur un espace de cinq à six kilomètres ont entièrement dépeuplé la bande féconde qui s’étend entre la montagne et le lac » (8 septembre1867/).
    – « Pas d’habitants sinon à de longs intervalles et pas d’animaux. Les gens sont des Bahisa qui, par leur chasse à l’esclave, ont réduit leur propre pays à l’état de jungle » (6 /1/1868).
    -« Partout la famine et des prix de disette. Les habitants vivent de champignons et de feuillages » (19 janvier 1871).
    – « Traversé une contrée littéralement couverte de villages, tous brûlés » (4/8/1871).
    Ma conclusion : La colonisation, aussi une « assistance à peuples en danger ».

    J'aime

  3. François Carmignola

    Absolument ! L’un des ressorts de la lutte contre ce que nous n’aimons pas est la propagande Kabyle pour sortir des maghrébins de leur fascination pour l’arabisme raciste. 85% du génome maghrébin est kabyle et pas arabe. De falt,la lutte contre la religion musulmane, la langue et la culture arabe doit se manifester.
    Mais pas au point d’épouser comme le fait trop vite Zemmour, les moeurs mariales et autoritaires de la montage kabyle, restée très arriérée du fait de son isolement séculaire.

    Car ces religions sont inutiles et nuisibles: il faut que les kabyles en France s’arrachent à la domination culturelle de leurs émirs barbares et retrouvent leur occident.
    Tant pis si une belle religion de paix et d’amour doit disparaitre, ça nous fera des vacances.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s