Ramadan et danse du ventre…


https://youtu.be/B3KSsEZhCMA

Juste un petit clic, pour le plaisir…

Les « grandes manoeuvres du Ramadan » approchent. C’est l’époque de l’année où le Président, le Premier Ministre, et son Ministre de l’Intérieur déploient tous leurs talents de séduction en direction des Musulmans de France qui, on s’en souvient, on voté à 86% en faveur de François Hollande aux élections présidentielles de 2012….

Bernard Cazeneuve, notre « Sinistre de l’Intérieur », vient de lancer aux musulmans, sur la chaîne de télévision « oumma.com », un vibrant appel: « vivez intensément le ramadan ! », qui sonne comme une sorte de message encourageant les musulmans à affirmer davantage la pratique de leur culte.

Comme en écho, Dalil Boubakeur, lui répond en demandant que les églises catholiques désertées soient converties en mosquées. On ne peut, dans le climat actuel, faire plus provoquant.

Boubakeur, qui est un fin lettré ne peut ignorer la valeur symbolique d’une telle conversion : l’appropriation des lieux de culte d’une autre religion représente le symbole de la prise de contrôle d’un territoire ; quand les Turcs se sont emparés de Byzance, ils ont transformé Sainte-Sophie en mosquée. Et quand les Espagnols ont reconquis l’Andalousie, ils se sont empressés de convertir la Mosquée de Cordoue…… en Cathédrale !!!

L’Algérie indépendante, où l’Islam est religion d’Etat, s’est empressée de convertir toutes les Eglises, sauf deux ou trois basiliques ayant une forte valeur symbolique, en mosquées ou en centres culturels musulmans…Boubakeur, en Algérien avisé ne l’ignore pas !!!

Dans le même temps, Manuel Valls, entre deux crises de colère hystérique, s’est offert un moment de communion avec tout le ban et l’arrière ban de ce que compte la Communauté musulmane de Mayotte, qui, on le sait, est un des points d’entrée d’une immigration musulmane incontrôlée. Devant ce petit bout de France, il déclare que l’islam « est totalement compatible avec la démocratie, avec la République, avec l’égalité des hommes et des femmes ».

C’est une déclaration étonnante chez un socialiste qui se prétend « républicain », quand on sait que la polygamie est une pratique courante et légale à Mayotte . Ce qui n’a, en rien froissé les susceptibilités féministes de Mme Vallaud-Belkacem, qui l’accompagne de plus en plus souvent dans ses déplacements….

Dans mon précédent billet, j’ai évoqué le voyage, bref, mais symbolique lui aussi, de Hollande en Algérie destiné à adoucir nos rapports toujours rugueux avec ce pays, et surtout, à amadouer l’électorat franco-algérien, en prévision des échéances électorales prochaines…

Quand à l’ex-trotskiste Cambadélis, il n’a pas manqué l’occasion de marquer par un « tweet », sa sympathie, en tant que Premier Secrétaire du Parti Socialiste, à l’égard de ceux qui, au nom de leur Foi musulmane, se préparent à fêter le Ramadan.

Camba

Toutes ces gesticulations, en forme de danse du ventre, à l’attention des musulmans de France, frisent l’obscénité, quand on sait que, dans le même temps, tout est fait pour réduire au silence ceux qui défendent la laïcité, en tentant de faire passer la critique de l’islam en tant que religion, – ce qui appartient à nos libertés, dans un pays où le blasphème n’est pas sanctionné -, pour une forme de racisme .

En même temps, on ne se prive pas de faire l’amalgame de cette critique parfaitement justifiable, avec une propagande de l’extrême droite, afin de bâillonner et réduire au silence, ceux qui dénoncent une complaisance suspecte à l’égard d’un communautarisme qui est en train de gagner la partie, en grignotant, peu à peu de nouveaux espaces où il s’exprime sur le ton de la provocation.

Il est interdit de faire tout rapprochement entre le Djihadisme, le Fondamentalisme, et l’Islam, sous peine d’être traité par les médias complices, comme l’ont été les Zemmour, les Houellebecque, Elisabeth Badinter, ou Michel Onfray, de « propagandistes de l’extrême-droite ».

Autre exemple de « séduction » : la RATP, sous la pression de ses syndicats islamisés, qui, on s’en souvient avait trouvé qu’il était inconvenant, au regard de notre « laïcité », de déployer dans le métro parisien, des affiches publicitaires au profit d’un spectacle donné en faveur des Chrétiens d’Orient martyrisés, ne voudrait pour rien au monde, rater l’occasion de manifester sa sympathie aux Musulmans qui préparent les festivités du Ramadan….

RamadanEt pendant ce temps, l’opposition de droite se tait. Par prudence.Ou par couardise. Tétanisée par la crainte d’être taxée d’islamophobie, de racisme, et de nostalgie coloniale, une culpabilité que la Gauche a réussi à lui inculquer et qui lui colle à la peau. Comme si la Gauche était innocente à l’égard des notre histoire coloniale, et comme si, paradoxalement, elle avait oublié que « la décolonisation, c’était de Gaulle » et non pas Mitterrand….

L’Islam, est devenu un sujet central dans la vie politique de notre pays. Nous avons, au fil du temps, laissé la minorité de ceux que la France a eu la générosité d’accueillir, renforcée par tous ceux qui sont entrés dans notre pays par les fenêtres ouvertes de l’espace Shengen prendre une place déterminante dans le débat politique. Tous ces « Franco-algériens », « Franco-marocains », « Franco-tunisiens », et bientôt « Franco-syriens », Franco-iraquiens » ou « Franco-erythréens », un jour où l’autre, alliés à ces « Franco-espagnols » et autres « Franco-jenesaisquoi » aspireront de plus en plus à intervenir dans les affaires françaises.

Leur poids dans les décisions politiques, et les choix diplomatiques de la France n’est déjà plus négligeable.

Les Français, qui se sont laissés séduire, puis endormir par le rythme des musiques orientales, et fascinés par la danse du ventre de nos politiciens, se sentent de moins en moins chez eux, mais n’osent plus le dire . Pendant combien de temps encore ????

Dans un précédent billet, je citais un humoriste qui faisait rire, il y a de cela plusieurs années en racontant cette blague :  Si je dis « l’Algérie aux Algériens », tout le monde crie « bravo !!! ». Si je dis « le Maroc aux Marocains »tout le monde applaudit. Si je crie « la Tunisie aux Tunisiens » tout le monde crie « bravo ». Si je dis « l’Afrique aux Africains », tout le monde applaudit. Mais si je crie « la France aux Français », alors tout le monde me traite de raciste xénophobe et de facho !!!!

Cette boutade, hélas, ne fait plus rire aujourd’hui.

Elle est devenue le reflet d’une triste réalité, dans une sorte d’indifférence générale, qui sera payée, un jour, au prix fort….

Post-Scriptum :

On peut voir actuellement à Paris,- me dit-on – une grande fresque murale, d’une dimension de 3 mètres sur 8 mètres, située à l’angle de la rue Saint-Maur et de la rue Oberkampf. Elle représente une jeune femme française sous laquelle figure l’inscription barrée : « La France aux Français » et en dessous, l’inscription « Les Françaises aux africains ».

France

Pendant combien de temps encore, les Français se laisseront-ils insulter et traiter comme ces sous-hommes que l’on voit de plus en plus dans les séquences publicitaires que diffuse la Télévision ???….

2 réflexions au sujet de « Ramadan et danse du ventre… »

  1. berdepas Auteur de l’article

    @françois : L’expression « République inclusive » fait partie du jargon des nouvelles « zélites »engagées dans la lutte pour le « vivre ensemble », autre attrape-couillon pour faire avaler le glissement vers un communautarisme générateur de tous les dangers pour la paix sociale de notre pays….

    J'aime

  2. François Carmignola

    Je voudrais attirer votre attention sur l’expression « République inclusive ».
    Elle complète la notion de « vivre ensemble » et signifie essentiellement « communautarisme ».

    Le pouvoir socialiste à la chasse aux voix, veut ainsi s’assurer que malgré le mariage pour tous, la « communauté » (il s’agit bien de cela) votera toujours à 90 % pour ses intérêts bien compris.
    Cette univocité (du vote) démontre bien la nature du problème: une population isolée, défend des intérêts propres en contradiction avec tous les principes qui forment la nation Française.
    Ce faisant, le bon ministre stimule et développe une plaie qu’il sera pénible de réduire à l’avenir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s