Quand la réalité rejoint les « fantasmes »…


Je faisais référence, il y a quelques jours, dans un billet intitulé « Angoisses », à plusieurs ouvrages dus à « la plume » de différents auteurs, appartenant à des nationalités et des milieux intellectuels divers, ouvrages ignorés quand ils n’étaient pas « massacrés » par la critique « bien-pensante », et qui, s’appuyant sur une profonde connaissance de l’Islam, sur de longues études, sur une expérience et un vécu personnels dans des pays musulmans, évoquaient, de manière prémonitoire, la perspective, devenue réalité aujourd’hui, d’un affrontement, inévitable selon ces auteurs, avec au moins une partie du monde islamique.

Dans mon énumération,- bien incomplète -, j’ai omis le livre d’un auteur de langue anglaise, inspiré par une vie passée dans des pays musulmans, sur toute la planète, et nourri par l’observation factuelle des comportements de l’Islam selon les situations dans les quelles il se trouve, tantôt minoritaire, tantôt dominateur, vis à vis des autres religions.

Sur ce qu’il affirme chacun peut avoir une opinion, mais nul doute que l’observation des situations connues du grand public semblent lui donner raison…

Hélas, ce livre n’existe qu’en langue anglaise. On peut se le procurer sur Amazone où il est en vente sous le titre : Slavery, Terrorism and Islam Paperback – December 15, 2010 

Islam and slavery

Voici la notice de l’éditeur qui accompagne cet ouvrage, reprise sur « Amazone ».http://www.amazon.co.uk/Slavery-Terrorism-Islam-Peter-Hammond/dp/1612154980.

« For over 23 years, Dr. Peter Hammond, Director and Founder of Frontline Fellowsihp, has pioneered missionary outreaches into the war zones of Mozambique, Angola and Sudan. He is the author of Faith Under Fire in Sudan, Holocaust in Rwanda, In the Killing Fields of Mozambique, Putting Feet to Your Faith, The Greatest Century of Missions, Biblical Principles for Africa, The Discipleship Handbook, and Character Assassins. –This text refers to an out of print or unavailable edition of this title.
This book was more informative than I thought it would be. Liberals won’t like this book because it delivers cold hard facts. It was well researched. I’ve recommended this book to everyone at church. It sweeps the dirt off of all the lies about Slavery, Terrorism, And The ISLAMIC FAITH and their twisted, distorted, and warped beliefs.
This is a fascinating, well illustrated and thoroughly documented response to the relentless anti-Christian propaganda that has been generated by Muslin and Marxist groups and by Hollywood film makers.

 » As Karl Marx declared: “The first battlefield is the re-writing of History!” “Peter knows first hand the nature of the enemy the West is facing and exposes it brilliantly in this book on Islam. He begins by documenting the close relationship between Islam and slavery and then chapter by chapter reveals the terrible cost of thirteen centuries of Islamic invasion, conquest and brutalisation.

 » This is a book that every Christian should read and pass along to friends; and one that every home-schooling family should require as part of their children’s curriculum.” Dr. Brian M. Abshire “Dr. Peter Hammond cuts through layers of misinformation and uncovers astonishing historical facts and details long buried by Islamic revisionists.

You’ll find out their real agenda for tomorrow by discovering what they actually did yesterday – plus a field-tested plan of how to win Muslims to Christ.” Rev. Bill Bathman “For the sake of this generation, and coming ones, someone had to do what Dr. Peter Hammond has just done; setting the record straight on the different role players in the slave trade.” Rev. Fano Sibisi “Slavery, Terrorism & Islam, is must reading to all those who want to find out the roots of the Terrorism that is threatening global security.” Rev. Jeffreys Kayanga.

Ceux qui lisent l’anglais en comprendront le sens. Les autres pourront en obtenir une traduction approximative, mais correcte sur Google.

On peut résumer les analyses de l’auteur et en synthétiser les conclusions de la façon suivante:

« L’Islam n’est pas une religion, ni un culte. Dans sa forme, c’est un mode de vie complet. L’Islam a des composantes religieuses, légales, politiques, économiques, sociales et militaires. C’est en cela qu’il est assimilable à un système totalitaire.

La composante religieuse sert à masquer toutes les autres.

L’islamisation d’un pays débute lorsqu’il y a suffisamment de musulmans à l’intérieur du pays pour commencer à revendiquer des « accommodements » religieux.
Lorsque les sociétés ouvertes à la « diversité culturelle », à la rectitude politique et à la tolérance consentent aux demandes d’accommodements religieux provenant des communautés musulmanes, les autres composantes s’infiltrent progressivement.

Voici comment ça fonctionne:

1) Aussi longtemps que la population musulmane demeure autour ou inférieure à 2%, peu importe le pays, elle sera perçue comme étant une minorité pacifique, et non comme une menace par les autres citoyens.
C’est le cas présentement:
Australie — musulmans 2.25 %
Espagne — musulmans 2.3 %
États-Unis — musulmans 2 %
Italie — musulmans 2.6 %

2) Entre 2% à 5%, le prosélytisme (la conversion) des autres minorités ethniques et des groupes marginaux commence par le recrutement des détenus dans les prisons et des jeunes marginaux faisant partie des gangs de rues.
C’est le cas notamment au:
Allemagne — musulmans 5%
Canada — musulmans 3 %
Danemark — musulmans 4.1%
Norvège — musulmans 3%
Royaume Uni — musulmans 4.6%

3) Lorsqu’ils atteignent 5%, les musulmans exercent déjà une influence excessive en proportion de leur pourcentage de la population.
Ils feront alors de la pression pour l’introduction de produits alimentaires « halals », (propres selon les standards islamiques) assurant ainsi l’embauche de musulmans dans leur préparation.
Ils augmenteront leur pression sur les chaînes alimentaires pour que celles-ci mettent ces produits en rayons, les menaçant de représailles allant jusqu’à la faillite s’ils ne se soumettent pas à leurs demandes. C’est ce qui se passe en:
Pays Bas — musulmans 5.5%
Suède — musulmans 4.9%
Suisse — musulmans 5.7%
Pays Bas — musulmans 5.5%
Trinidad & Tobago — musulmans 7%
Rendus à ce stade, les musulmans s’infiltreront graduellement dans toutes les sphères d’influence et travailleront afin que les gouvernements en place leur permettent de se « gouverner » eux- mêmes (à l’intérieur de leurs enclaves « ghettos ») selon les lois de la sharia, (loi coranique); le but ultime des Islamistes étant d’établir la sharia dans tous les pays du monde.

4) Quand le nombre de musulmans approche 10% de la population, ils accroissent le non-respect des lois allant jusqu’à les défier ouvertement afin de revendiquer des conditions de vie propres à leur culture et à leurs croyances. À Paris, nous voyons régulièrement des manifestations de ce genre dans les quartiers à forte densité musulmane.
Toute action perçue comme étant anti -musulmane se traduit par desmanifestations de foules et des menaces, comme à Amsterdam, lorsque l’on s’oppose violemment aux bandes dessinées de Mahomet et des films sur l’Islam.
De telles tensions se produisent à tous les jours, principalement dans les enclaves musulmanes en:
Chine — musulmans 10 %
France — musulmans 9.6%
Guyane — musulmans 7%
Israël — musulmans 16 %
Philippines — musulmans 10%
Thaïlande — musulmans 10%

5) Lorsqu’ils atteignent 20% de la population, les pays d’accueils connaissent des manifestations de violence déclenchées la plupart du temps pour des peccadilles, la formation de milices djihadistes, des tueries, des profanations de cimetieres, des incendies d’églises chrétiennes et de synagogues juives comme en:
Indes — musulmans 20 %
Kenya — musulmans 33 %
Russie — musulmans 19 %

6) À 40%, les nations expérimentent les massacres sporadiques, les attaques terroristes à répétition, et la guérilla militaire sans répit comme c’est le cas présentement en :
Tchad — musulmans 50%
Éthiopie — musulmans 50% « . (Fin de citation)

On pourrait y ajouter également, aujourd’hui, l’Irak, la Syrie, la Libye, le Mali, le Nigeria, et demain d’autres pays qui seront concernés par la poussée mondiale d’une religion devenue instrument d’une « conquête » aux ambitions illimitées.

Il est bien évident qu’un tel livre ne bénéficiera d’aucune publicité, ni d’aucun soutien médiatique, ce qui contribuera à en entretenir le caractère confidentiel.

Chacun peut en penser ce qui lui semblera le plus conforme avec ce qu’il observe, dans les circonstances actuelles.

Mais je ne résiste pas à la tentation d’enfreindre les interdits proclamés par une « police de la pensée » qui deviendra de plus en plus vigilante, en le faisant connaître, avant que des Lois en gestation ne nous privent des dernières libertés d’expression que nous ouvre l’espace d’internet.

Car demain, il ne sera même plus possible d’évoquer l’imposture derrière laquelle se profile un Islam exclusif, intolérant, comme celui qui règne désormais sur le Kosovo, que l’on nous présentait, il y a encore quelques années, comme un modèle d’Islam paisible , grâce auquel ce pays d’où étaient originaires les Serbes est devenu un enfer pour les non-musulmans. J’avais évoqué cette imposture dans un article dont l’actualité est toujours aussi brulante dans ce pays, même si nos médias, complices de toutes les impostures, entretiennent le silence autour de ce qui s’y passe.

https://berdepas.wordpress.com/2009/05/28/kosovo-limposture/

Le Kosovo, n’en déplaise aux « belles âmes », a dépassé le stade des fantasmes si souvent évoqués lorsque l’on aborde le sujet de « l’Islamisation »….