L’arroseur arrosé ( suite )…


ArrosuerC’est la Fable de « l’arroseur arrosé »qui illustre le mieux la situation politique qui découle des résultats du premier tour des élections « départementales ».

Il y a plus de six mois, déjà, je prévoyais la probabilité de la secousse sismique qui ébranle, durablement, le paysage politique français.

Dans un billet datant de Novembre 2014, paru sous : https://berdepas.wordpress.com/2014/11/10/le-parti-de-larroseur-arrose/ je décrivais l’éventualité qui est en train de devenir une réalité sous nos yeux:

« Au fur et à mesure que le temps passe et nous rapproche de la prochaine élection présidentielle, la perspective de voir la candidate du Front National arriver au deuxième tour se précise.
On atteint, avec cette perspective, le sommet de la stupidité de cette Gauche ringarde et moisie, au sein de laquelle s’agite une clique de tout petits apprentis sorciers, qui se sont crus – en dignes héritiers d’un Mitterrand machiavélique – capables d’affaiblir définitivement la Droite dite « parlementaire » en lui balançant dans les pattes un Front National « diabolisé » qui l’empêcherait durablement d’accéder au pouvoir.
Or, chacun s’accorde sur le constat du fait que le Front National en faisant plus que « mordre » sur l’électorat populaire de la Gauche, remplit désormais sa musette au sein de « la gauche de la Gauche »,où il ne reste plus que ce que l’on répugne à désigner comme « l’Extrême-Gauche ».
« Il séduit, en outre, un nombre chaque jour plus important d’électeurs des « classes dites populaires » qui se sont durablement détournées d’un Parti Socialiste devenu un Parti de « Bobos », parisien, xénophile et immigrationniste, et de Fonctionnaires cramponnés à leurs « privilèges ».
« Ainsi donc, la « machine de guerre » imaginée par Mitterrand pour affaiblir durablement la Droite, s’est retournée contre ses « héritiers » qui courent le danger de se voir réduits à une fraction minoritaire de l’électorat.
« C’est l’illustration parfaite du scénario de « l’arroseur arrosé ». Le scénario d’un petit film conçu pour faire sourire, mais qui s’est transformé en film d’épouvante pour le « socialisme à la française »…. »

Car sans attendre les résultats du deuxième tour de cette élection on peut tirer, d’ores et déjà, plusieurs leçons de ce scrutin:

– Tout d’abord, – on le savait déjà -, la Gauche est minoritaire en France. Elle ne parvient à « survivre » que grâce à la division de la Droite, entre la Droite dite « républicaine » et le Front National.

– Le « message » de la Gauche est devenu inaudible : le « social-libéralisme » prôné par Hollande et Valls est incompatible avec les attentes de « la gauche de la gauche » (doux euphémisme) imbibée d’une conception « marxiste » de la société devenue complètement obsolète.

– Il existe, au sein de la Droite « républicaine », une population d’électeurs attachés à un libéralisme régulé, à l’Euro, et à une Europe dont les Institutions peu démocratiques sont à réformer en profondeur. Cette population se différencie sur ce point des électeurs du Front National, mais elle partage pour l’essentiel, les thèses de ce dernier dans le domaine identitaire et sociétal.

En outre, il n’échappe pas à ceux qui, à droite, partagent certaines analyses de ce Parti sur les problèmes sociétaux et sur l’immigration musulmane, que le Front National a, sur le plan économique, des positions assez proches de celles de l’extrême-gauche….

 Ce qui n’empêche pas les « porosités » entre l’UMP-UDI et le Front National, qui nonobstant les prises de positions tranchées des « appareils » sur cette question, se traduisent « sur le terrain »- par des alliances que voudraient ignorer les Etats-Majors des Partis.

– On en mesurera probablement les conséquences au deuxième tour du scrutin en cours….

– Il faudra s’y habituer : le Front National qui, depuis quarante ans « pose de bonnes questions » ( selon un mot de Fabius ) apporte des réponses qui sont peu à peu devenues crédibles aux yeux d’un électorat populaire en colère. Il est désormais installé durablement dans le paysage politique de la « France profonde ».

– C’est un tournant dans la vie politique du pays car les Partis dits « républicains » ne pourront plus esquiver la réponse attendue par une large majorité du peuple français, qui se sent, sur ses sujets d’inquiétude, trahie par ses « zélites », sur les questions touchant à la maîtrise des flux d’immigration, au combat contre le communautarisme religieux, à l’insécurité et aux zones de non-droit, à la défense d’une identité française dont la seule évocation indispose une classe politique coupée du peuple qu’elle est censée représenter.

Car le Front National disposera, désormais, les moyens de faire entendre, partout ou presque, sa voix. Ce n’est que justice car comment une Démocratie qui se voit comme exemplaire, pouvait-elle continuer à ignorer, avec mépris, l’opinion d’un électeur français sur quatre ???

Car, chacun l’a compris : « la diabolisation », ça ne fonctionne plus. Bien au contraire : chaque attaque portée contre ce Parti et son électorat, dans des termes dont l’arrogance et le mépris sont ressentis par ses sympathisants comme autant d’injustes stigmatisations, devient improductive et ne fait que renforcer la détermination de ceux aux quels elle est destinée.

Cette élection marque, un tournant important dans la vie politique du pays, dans la mesure où son résultat traduit le début d’un réveil d’une fraction du peuple français fatiguée, exaspérée même, par des années pendant lesquels l’hypocrisie, le mensonge, l’arrogance, l’incompétence et l’impuissance de la classe politique ont atteint des sommets.

Il sera intéressant de suivre les développements qui en résulteront dans le futur….

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.