Bon choix mesdames, bon choix mesdemoiselles, bon choix messieurs.


JuppéJe sais. Le titre est un peu long, mais je n’ai pas pu résister. C’est un « coup de chapeau » au regretté Thierry Le Luron…

Mais, plus sérieusement, il s’agit, ici, de la crédibilité de ceux qui, aujourd’hui, se démènent pour tenter d’endiguer la montée du Front National.

La vidéo qui suit, leur ôte tout crédit quand ils abordent le sujet sulfureux de l’immigration.

Elle montre, qu’en fait, il n’y a pas de « droitisation de l’électorat français », cette « fable » qui, pour certains,  expliquerait les choix de Sarkozy en 2012, mais bien un « gauchissement », une sorte de « ramollissement », si l’on peut dire, de la « Droite républicaine », et d’une « récupération », par le Front National, des thèses défendues par le RPR,  il y a seulement quelques années.

La Droite dite « républicaine »terrorisée par le discours culpabilisant de la Gauche, traquée par la Police de la Pensée, a fini par céder peu à peu,  au Front National, le terrain qu’elle occupait sur la défense de l’identité française face à une immigration dont on sait aujourd’hui que « l’intégration » est un fantasme, ainsi que sur les valeurs qui, traditionnellement, faisaient partie de son « patrimoine idéologique ».

La video ci-dessous, illustre parfaitement cette dérive et confronte Juppé à ses contradictions…

Au passage, notez la mine déconfite de Juppé, qui illustre parfaitement l’affirmation ci-dessus, quand on lui rappelle ce que furent ses positions, à l’époque où, au RPR, il était, en devenir, « le meilleur de tous les siens »…..

https://www.facebook.com/video.php?v=10204969617670901

« Les Français ont la mémoire courte », disait Pétain de sa voix chevrotante de vieillard déjà sénile….. Leurs politiciens l’ont encore plus courte.

A la veille d’une échéance électorale, – c’est toujours une bonne occasion de « faire le ménage » – il est bon de rafraîchir les mémoires …. et de montrer à nos « zélites » que « les blaireaux » ne sont pas des billes….

4 réflexions au sujet de « Bon choix mesdames, bon choix mesdemoiselles, bon choix messieurs. »

  1. berdepas Auteur de l’article

    @ François : Je ne cherche pas à « justifier Pétain », – encore que la fuite de la classe politique française, de Droite comme de Gauche, votant les pleins pouvoirs à un vieillard déjà presque sénile ne soit pas l’une des pages les plus glorieuses de notre Histoire…- il n’en demeure pas moins que chez nous, le « devoir de mémoire » a toujours été à sens unique….et que la mémoire de notre classe politique toutes tendances confondues est une mémoire « sélective ».

    J'aime

  2. francoiscarmignola

    Votre rappel est meurtrier…
    Mais cela évoque effectivement ce qu’on peut penser de Juppé, effectivement: obsédé par son positionnement centriste, il ne veut rien faire et son pouvoir se délitera sous nos yeux s’il l’obtient. Un Hollande de droite, hélas…
    Au sujet de la « mémoire courte, » je trouve, pardon, votre évocation extrêmement inappropriée: Pétain la mentionne en 41 pour évoquer le désastre de 40, auquel il prétend mettre fin. Bref, rien à voir, et la situation que l’on a tort d’oublier justifie t elle la collaboration avec l’ennemi ?

    J'aime

  3. Jacques de Guise

    Bonjour Pierre,
    Nous avons des politiques qui comme dans les années 30 ont la peur au ventre. Je me demande comment cela se fait-il. Ce n’est pas seulement l’argent qu’ils empoche qui est en jeux…dois-je m’interroger qu’il existe des autres interets en jeux qui gouvernent le pays?
    Cordialement,
    Jacques

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s