Islamisation rampante….


Ponia

Les « lumières » de notre intelligentsia, aveuglées par leurs prétendues convictions, ont déchaîné leurs propos contre les oeuvres de deux auteurs qui font un tabac dans toutes les librairies de France et d’Europe.

Ces deux auteurs ont en commun une analyse fort contestée de l’avenir de la France, un pays avachi, une population « dévirilisée » et sans espoir, gouvernée par une génération de politiciens corrompus et incapables, et un pays menacé à terme par une islamisation dont nos « zélites » cherchent à masquer les progrès ainsi que les dangers qui en découlent pour l’unité nationale et pour le « vivre ensemble » des générations futures. Voici un petit film d’anticipation où Josiane Balasko joue le rôle de la Française convertie, un film qui serait interdit de parution aujourd’hui au nom du « padamalgame »….

 http://www.delitdimages.org/bd-paris-sera-toujours-paris/

La perspective d’une régression démographique de notre pays est contredite par des statistiques qui, régulièrement, place les taux de fécondité des Françaises au-dessus de toutes les moyennes européennes.

Nos médias, conditionnés et formatés par un prêt à penser souvent dénoncé sur ce blog, font largement écho à ces données statistiques, qui, selon eux, devraient contribuer à entretenir un optimisme confiant dans l’avenir du pays, contrairement à une Allemagne inquiète de son déclin démographique.

Comme d’habitude, il y a derrière ces propos, une véritable manipulation de l’opinion française, une manipulation destinée à endormir ceux qui seraient tentés d’écouter les voix de ceux qui s’efforcent de maintenir l’opinion en éveil, face aux dangers que cachent des statistiques manifestement manipulées.

Comme d’habitude, c’est dans la presse algérienne que j’ai trouvé ce que je cherchais vainement, et depuis longtemps, dans la presse française.

Je laisse à chacun le soin de lire et d’en tirer ses propres conclusions :

http://www.algerie-focus.com/blog/2015/02/les-algeriennes-font-beaucoup-denfants-en-france/

Je cite:

« Les femmes algériennes sont à l’origine d’un véritable boom démographique en France et en Europe. Selon Gérard-François Dumont, géographe, économiste et démographe, professeur à l’université à Paris 4-Sorbonne, président de la revue Population & Avenir, les femmes algériennes sont celles qui font le plus d’enfants en France.
“Selon les dernières données disponibles, la fécondité des femmes résidents en France et nées en Algérie est de 3,5 enfants par femme ; celles du Maroc ou de Tunisie de 3,3 et celles de Turquie de 2,9, contre 1,9 pour la moyenne nationale”, a confié cet expert lors d’un entretien accordé au site français Atlantico.fr . Pour ce démographe, l’ensemble des données “met en évidence que la population immigrante de confession musulmane a une fécondité nettement supérieure à la population totale” en France. Ces données démographiques indiquent clairement, précise en dernier lieu Gérard-François Dumont, que les fidèles musulmans vont, à l’avenir, largement influencer les résultats électoraux. » ( Fin de citation ).
– See more at:http://www.algerie-focus.com/blog/2015/02/les-algeriennes-font-beaucoup-denfants-en-france/#sthash.B0UjYcsa.dpuf

L’auteur algérien de l’article ne cache pas dans sa conclusion, sa satisfaction de voir , dans un avenir certain, « les fidèles musulmans largement influencer les résultats électoraux ».

A titre documentaire, rappelons aux jeunes générations qui ne le savent pas, que lors du début de la conquête de l’Algérie, ce pays comptait moins d’1 million d’habitants. En 1962, au moment de la proclamation de l’indépendance de ce pays, la population approchait les 10 millions d’habitants. En 2014 la population de l’Algérie atteignait 38,7 millions d’habitants.

N’importe quel démographe débutant est capable aujourd’hui, de calculer l’époque à la quelle les Musulmans d’origine algérienne, …et les autres, constitueront une masse critique sur le plan électoral, et confèreront au roman de Michel Houellebecq la valeur d’un document prémonitoire.

Ceux qui porteront la responsabilité des évènements qui en résulteront ne pourront pas dire « on ne savait pas »….

Le « Suicide français » d’Eric Zemmour n’est donc pas un pur fantasme évoquant une hypothèse dénuée de sens, mais bien un diagnostic dont on ferait bien de tirer les conclusions, avant qu’il ne soit trop tard….

A consulter également les commentaires, – instructifs -, des lecteurs algériens de cet article:

• Benaissa Mohamed • Top Commenter • Lycée Jean Mermoz
« tant que c est hallal ca va!! »

Yacine Ben • Béjaïa
« Ce qui donne raison à Michel Houellebecq qui dans son nouveau livre « Soumission » a prédit une France islamisée sur les pas d’une guerre civile ce qui donne aussi raison à Eric Zemmour qui dans son livre « Le suicide français » a prédit une guerre civile provoquée par le choque des deux communautés, une musulmane qui met au premier plan l’islam et une autre communauté français qui se bat pour son identité. »

Moufid Sardi · Top Commenter · Collège des Champs Plaisants

« parce que la caf ça paye bien le plus ils font des gosse mais ya pas d’éducation c juste pour l’euro (tune) le reste c pour la france c pour ça que les français on en ras le bol du basaner et du algerien en particulier ».

Evidemment ceux qui gardent les yeux ouverts sur les réalités auxquelles les générations futures seront confrontées ne seront pas surpris. Ce que l’on peut lire dans la presse algérienne, nous le savions déjà. Mais nous n’avions jamais lu un propos équivalent dans la presse française.

Car évidemment, « il ne faut pas stigmatiser »…. Et puis, « il ne faut pas faire le jeu du Front national » !!!! Et pourtant, la presse algérienne, elle, ne s’en prive pas !!!!

Et pourtant !!! La tentation, pour moi, est forte de reproduire ici la conclusion d’un livre écrit quelques temps avant sa mort, par un ancien Ministre de Giscard, Michel Poniatowski, et de  soumettre à votre réflexion, une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on pourrait changer 22 ans plus tard :

 » Cette âme, la France est entrain de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…) Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et notamment musulmane. Si tel n’est pas le cas, la France aura deux visages: celui du « cher et vieux pays » dont parle le général de Gaulle et celui du campement avancé du tiers monde africain. Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées. Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes. Nous allons vers des Saint-Barthélémy si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression. Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’état sa place normale. Les libéraux n’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit. Où sont les grandes tâches dévolues à l’Etat? La Justice, l’Armée, l’Education nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europé? En miettes. La France est à l’abandon est en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’Etat. »

Ce texte a 22 ans d’âge. Il n’a pas pris une ride.  Bien au contraire, la situation, depuis la publication de ce livre n’a fait qu’empirer. Mais l’entreprise de manipulation de l’opinion, par le mensonge ou par les silences destinés à masquer les réalités, se poursuit.

Les Français doivent enfin, sortir de leur torpeur, à moins qu’ils ne soient résignés à un suicide collectif, dans l’indifférence générale….Car refuser de réagir devant une perspective qui n’a pas échappé, y compris aux esprits les plus brillants du siècle dernier, c’est une attitude suicidaire. De Gaulle n’aurait jamais accepté une telle perspective, et écoutez Raymond Aron dont nul ne peut suspecter l’honnêteté de ses analyses : http://www.ina.fr/video/I00018821.

On comprend alors que si, refusant « l’intégration », la France a accordé son indépendance à l’Algérie, c’est bien pour échapper à la perspective d’une arabisation de la France.

Comment douter que cette arabisation ne soit pas en marche, avec la complicité de ceux qui nous gouvernent, quand on lit ceci :

Arabe