La pensée angélique: une déroute qui s’annonce…


Cazeneuve djihadPeu à peu les postulats proclamés par les ayatollahs de la pensée unique s’effritent.

La « diabolisation » n’est plus l’arme efficace qui a permis à ceux qui, depuis plusieurs décades, tentent avec une suffisance hargneuse de couper les têtes qui dépassent dans le débat public.

On vient de le voir à l’occasion de l’élection dans le Doubs, où le « Front Républicain », cette invention diabolique destinée à tétaniser une droite déjà culpabilisée jusqu’à l’outrance, vient de subir un sérieux accroc.

Les électeurs de droite, et même ceux de gauche n’obéissent plus aux fatwas venues des « Etats-Majors » parisiens.

Le « bouclier » de l’islamophobie, à son tour, ne fonctionne plus. La dénonciation d’un Islam qui ne parvient pas à se détacher de ses pulsions de violence, et dont les extrêmes s’illustrent partout sur la planète par des actes de barbarie qui inspirent l’horreur, se banalise : chaque jour nous en apporte des illustrations dont l’atrocité finit par révolter les esprits les plus « tolérants » à l’égard de cette religion.

Les esprits les plus lucides n’entendent plus le discours lénifiant de ceux qui veulent, à tout prix, détourner notre regard de réalités qui aveuglent les plus sceptiques :

1) L’immigration massive en France, mais également en Europe, de populations islamisées, suscite de plus en plus d’inquiétude parmi les peuples européens, qui manifestent de plus en plus ouvertement contre le danger d’une dégradation de leurs identités nationales, au profit d’une religion qui peine à convaincre de sa volonté d’intégration, dans le respect des lois des pays d’accueil.
 L’incapacité de l’Europe à endiguer l’immigration invasive en provenance du Maghreb et de l’Afrique continentale en explosion démographique fait craindre, un peu partout, le danger d’un conflit majeur.

La présence en Europe de jeunes, d’origine arabomusulmane, de plus en plus endoctrinés, pour ne pas dire fanatisés, dont une minorité formée militairement sur les théâtres d’opération du Moyen-Orient, qui reviendront, quoi qu’en disent les « prophètes de l’angélisme », avec la volonté d’en découdre, est un facteur de risques, difficilement contrôlables, d’attentats qui ne peuvent qu’élargir le fossé entre « Européens » et « Musulmans ».

Ces derniers, parmi lesquels ceux qui voudraient vivre paisiblement dans leurs pays d’adoption, s’en inquiètent, et à juste titre. Ils savent, car leur mémoire collective est vivante, qu’ils seront, comme ce fut le cas en Algérie, les premières cibles du terrorisme de ceux dont l’objectif est d’installer un fossé hostile entre eux et les populations d’accueil….

2)  A ces dangers s’ajoutent ceux d’une confrontation globale entre Islam et Occident (y compris Russie), en dépit de la guerre de religion entre sunnites et chiites, qui va peu à peu dominer le paysage.
 À l’échelle du monde, l’islam, qui est une idéologie-religion, fortement ethnicisée, ne cesse de se renforcer et de « s’extrémiser » partout où il est confronté à la présence d’une autre religion. Il suffit d’examiner une mappemonde pour identifier les conflits majeurs suscités par les Musulmans face aux « mécréants », qu’ils soient Catholiques, Protestants, Evangélistes, Bouddhistes, Hindouistes ou autres….
 L’islam représente un facteur majeur d’explosion mondiale.

Tous les esprits lucides en ont conscience et le discours angélique des « belles âmes » n’a plus aucun crédit chez ceux qui entendent bien garder les yeux ouverts.

3) Le problème d’Israël, insoluble, a d’ores et déjà des répercussions sur la stabilité nationale en France, et ce, malgré les discours de ceux qui voudraient faire croire que notre pays deuxième pays d’accueil de Juifs après les Etats-Unis échappera aux conséquences d’un conflit quasi inévitable entre l’État hébreu et ses voisins. Avec, en toile de fond la révolte contre les colons juifs intégristes de Cisjordanie et la montée en puissance des organisations terroristes islamistes plus ou moins affiliées à Daech…

Sans oublier que l’Iran réussira très probablement à se doter de quelques têtes nucléaires. Or, l’éradication d’Israël est une idée fixe de tous les musulmans qui reçoivent de plus en plus clairement, l’appui  du régime turc d’Erdogan, néo-islamiste et néo-ottoman. A ce propos, qui a observé jusqu’ici, que la voix des « beaux esprits » qui militaient en faveur de l’entrée de la Turquie dans la Communauté européenne, s’est tue ????

4) Le monde arabo-musulman (à l’exception du Maroc pour l’instant) est entré dans une spirale d’instabilité et de chaos qui ne peut que s’accentuer, avec deux fronts entremêlés : sunnites contre chiites et dictatures militaires contre islamistes.

Sans oublier la volonté de liquider toute trace de chrétienté.

Cimetierres

Devant un tel contexte, le discours accusateur et lénifiant des « Anges » de la politique, n’a plus aucune prise chez les esprits informés et lucides, et sa portée s’effrite chez ceux qui jusqu’ici étaient sensibles aux arguments inspirés d’un « droit-de-l’hommisme » puéril.

Il suffira d’un ou deux attentats meurtriers pour qu’en France l’opinion évolue dans le sens d’une radicalisation telle que « l’Esprit du 11 Janvier » ne fera plus illusion….

Une réflexion au sujet de « La pensée angélique: une déroute qui s’annonce… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s