Juppé, touché par l’angélisme.


AngélismeAngélisme….

Juppé semble avoir été touché par l’angélisme, comme d’autres sont touchés par la grâce.

Et du même coup, Juppé semble avoir perdu le Nord, tant il est obsédé par la perspective de devoir affronter Sarkozy, dans des « primaires » qu’il veut « les plus larges possibles », afin de bénéficier des voix des électeurs centristes, mais aussi de celles des Socialistes qui, – certains d’être battus en 2017 -, voient en Juppé un « moindre mal », une sorte de « Chirac bis », qui nous refera une politique gauchisante masquée par des coups de menton destinés à faire croire au Français naïf, qu’il gouverne « à droite »….

Entre parenthèse, j’avoue ne pas comprendre comment on peut concevoir dans le petit monde  farfelu du « microcosme politique », que le candidat à la Présidentielle d’un parti de Droite puisse être désigné par un vote auquel participeraient des électeurs de Gauche. Je ferme cette parenthèse.

Mais, pour revenir à l’actualité du jour, je voudrais partager avec mes lecteurs, une interrogation qui , à mes yeux, s’impose de manière de plus en plus insistante : Juppé est-il encore, aujourd’hui, un « homme de droite » ???

On peut en effet s’interroger sur ce point, non seulement après sa prise de position personnelle dans l’élection partielle du Doubs où il envisage, sans sourciller, de voter pour le candidat socialiste pour « barrer la route » au candidat du Front National, mais également pour d’autres prises de position récentes, mais totalement occultées par la Presse française.

Comme très souvent, c’est dans des médias « étrangers » que je suis allé chercher la trace des signes qu’il envoie, un peu dans toutes les directions, pour tenter de séduire l’électeur….

Sur un site « instructif » tant ses « penchants » islamistes sont évidents, on trouve la trace d’une déclaration étonnante de Juppé, qui semble avoir adopté une ligne de « soumission » devant des situations qui continuent à irriter nos compatriotes. Il s’agit de la « légitimation » du port du foulard par les femmes musulmanes:

http://www.ajib.fr/2015/02/mamans-voilees-juppe-quand-ma-maman-allait-a-la-messe-elle-portait-un-foulard/

Je cite :  » C’est un discours pour le moins surprenant qu’a tenu Alain Juppé étant donné les réticences actuelles vis-à-vis de l’Islam en France. En effet, l’ancien Premier Ministre a évoqué de manière positive la question du voile des mamans accompagnatrices de sorties scolaires.
Le maire de Bordeaux a tenu a s’exprimé (sic !!!) mercredi dernier au sujet du contexte post-attentat et a condamné en ce sens les réactions du type « Patriot Act à la française ». Il prône au contraire, une façon de vivre qui soit « respectueuse de la diversité », propos relevés par Libération.

Suite à cela, le maire de Bordeaux a évoqué le sujet du voile des mères accompagnatrices.

Rappelons que le 21 octobre dernier, Najat Vallaud-Belkacem a présenté sa conception de la laïcité à l’Observatoire de la laïcité. La ministre de l’éducation nationale s’est donc opposée à la circulaire Chatel, interdisant aux mères voilées d’accompagner leurs enfants lors de sorties scolaires.

C’est à ce sujet qu’Alain Juppé s’est exprimé devant les 800 personnes venues l’écouter.
C’est ainsi qu’il a déclaré : « Quand ma maman allait à la messe, elle portait un foulard ». Signifiant par là qu’il n’a aucun problème avec le port du voile, l’ancien Premier Ministre en a surpris plus d’un. Europe 1 qualifie d’ailleurs ces propos de « réponse quelque peu inattendue ». En effet, cette déclaration risque de faire parler d’elle, d’autant plus qu’elle provient d’un ancien Premier Ministre.

Il est d’ailleurs difficile d’imaginer le Premier Ministre actuel évoquer le port du hijab en des termes semblables. »( Fin de citation ).

Diable !!!

Pour que l’on s’étonne de cette prise de position pour le moins inattendue, sur un site dédié à « l’Ouma » et qui ne masque pas son prosélytisme en faveur d’un Islam qui ne cède rien au lois de la République, c’est qu’il y a de quoi être surpris, et même furieux, à droite, devant un tel cynisme aux intentions racoleuses. On est proche d’une trahison de son électorat naturel, pour tenter de gagner quelques misérables voix , dans le camp adverse.

Il faudra bien que, dans un avenir proche, l’UMP, dans un souci de clarification de sa ligne politique, fasse enfin le ménage dans ses rangs, si ce Parti veut empêcher une hémorragie de son électorat de plus en plus irrité par des « postures » de cynisme et de complaisance à l’égard de ceux pour qui, de manière de plus en plus évidente, « l’Islam est une chance pour la France »….

8 réflexions au sujet de « Juppé, touché par l’angélisme. »

  1. @François : Bonne analyse. Je partage ce point de vue. Et l’interrogation : QUI est capable de reprendre les rennes de la Droite ??? Car je ne suis ni un anti-Sarko viscéral, ni « un Fan » non plus car comme je l’ai toujours écrit: ce qui m’a déçu chez Sarko ce n’est pas ce qu’il a voulu faire , ni ce qu’il a fait, mais surtout, ce qu’il n’a pas fait, au début de son mandat, pendant son « état de grâce »….

    J'aime

  2. Je suis d’accord. Sur tous les sujets, Juppé reste un Chiraquien: il n’a rien appris, rien compris et sort directement du passé, congelé pour lui en 97: pas de vagues, pas d’amalgame, pas d’huile sur le feu, pas de stigmatisation, on attends que ça se passe, on serre les fesses. Cette attitude vaut partout: immigration et économie.
    Car il se trouve que les lignes de fracture sont précisément là: faut il une politique vigoureuse de laïcité et d’arrêt de l’immigration ET une politique énergique et vigoureuse de libéralisation de l’économie et de réduction de la puissance publique ? Et bien Juppé pense que non. Maintenant ce qu’on appelle la « droite », (je preffererais dire tout ce qui ne veut pas la gauche) doit effectivement se décider. Comme Sarkozy ne pourra pas se présenter, je me demande bien qui sera le patron à la fin, pour être clair je crois que ce sera Fillon, qui lui n’a pas le FN pour adversaire principal mais bien le parti Socialiste. A ce soir.

    J'aime

  3. Juppé est un bourgeois bordelais, parfaitement lâche et il l’a montré plusieurs fois.
    Sa défaite devant la CGT en 95 est impardonnable (les vingt ans de réformes retardées sont pratiquement de son fait). Déclarer en 2015 que le principal adversaire de la droite est le Front National est un contresens majeur qui ne lui sera pas pardonné.

    J'aime

  4. Il semblerait que Bordeaux soit devenue le siège des frères musulmans.Avec un iman qui a obtenu la légion d’honneur.

    J'aime

  5. Il sait qu’il ne peut plus rien espérer après 2017 …. donc il baisse son pantalon et
    il est entre la fesse droite et la fesse gauche au milieu….

    pardon c’est un peu cru mais il y en a assez de ces politiques qui vendent leur pays à leurs ambitions bien loin des intérêts du peuple

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.