Charlie et…les « Charlots ».


Taubira prisonsJ’ai attendu quelques jours avant de me lancer dans l’écriture de cet article. Afin de ne pas m’exprimer sous le coup des moments d’émotion, et pourquoi ne pas le dire, de colère que m’ont inspiré les « évènements » tragiques que la France vient de vivre.

« Les évènements »…. Ce mot ne dit pas grand chose aux générations actuelles, et j’en suis heureux pour elles. Elles n’ont pas traversé, depuis plus d’un demi-siècle, ces périodes où soudain, s’abat sur le pays, un sentiment de menace sur ce qu’il est et sur ce qu’il peut devenir, d’une menace entretenue par la terreur.

Il fut un temps où Alger, dans les années 1955 à 57 vivait dans la terreur: des attentats ravageurs faisaient plusieurs dizaines de morts par jour, sans parler des horribles mutilations subies par les victimes – innocentes – de bombes placées aux endroits où elles pouvaient faire le plus de mal, parfois par des femmes qui les avaient cachées sous leur voile…

A cette époque, déjà, on montrait du doigt, dans les médias, ceux qui osaient appeler « un chat, un chat »: on ne parlait pas encore de « Guerre d’Algérie ». On parlait seulement « des évènements d’Algérie ». On connaît la suite…..

On nous expliquait déjà que les « barbares » qui commettaient ces crimes étaient « des rebelles », dont certains étaient – déjà !!!- des « condamnés de droit commun », et qu’il ne fallait pas les confondre avec le peuple des « Français Musulmans » fidèles à la France….En clair : « pas d’amalgames »….

Alors, on comprendra, que ceux qui comme moi ont vécu cette tragédie, – rassurez-vous, ils sont hélas, de moins en moins nombreux – aient, sur « les évènements » que traverse le pays, une autre perception, un autre regard que celui qui nous est proposé par des médias pour qui « l’autocensure » est devenue un réflexe, dès que l’on aborde les problèmes de l’immigration et de l’Islam.

Certes la situation n’est pas tout à fait comparable. Mais il y a dans les attitudes du personnel politiques, et des médias qui font l’opinion, de tristes similitudes : alors, les petites lâchetés, les gros mensonges, les manipulations de foules courageuses mais naïves, on connaît, on a déjà vu….

Je me suis associé à la révolte que l’attentat commis contre Charlie Hebdo a suscité, mais que l’on ne s’y trompe pas : je n’ai jamais partagé les idées véhiculées par ce journal satyrique: la dérision, quand elle s’attaque aux symboles, aux personnalités, civiles ou religieuses, pour ce qu’ils représentent d’autorité morale ou spirituelle, nul n’est obligé de s’y associer.

Mais la dérision ( j’en use moi-même très souvent !!! ) fait partie de la liberté d’opinion, l’un des piliers des libertés qui fondent notre Démocratie. C’est à ce titre que je me suis senti solidaire de ceux dont je ne partageais pas les idées.

Voltairien (1) depuis toujours – on en trouvera l’explication dans quelques uns de mes billets antérieurs – je suis de ceux qui défendront toujours le droit d’exprimer des idées, même celles que je ne partage pas et que je combats. Mais je m’incline devant ceux qui sont capables de donner leur vie au nom de ce droit, pour lequel, avant nous, tant de Français sont morts.

La grande marche de Dimanche m’a inspiré des sentiments contradictoires.

Cette manifestation, grandiose par le nombre de ceux qui y ont participé, m’a parfois mis, mal à l’aise.
Le contraste entre la présence spontanée, « bon enfant » de la foule, sa naïve sincérité à l’égard des victimes et de leurs familles, et celle de cet « brochette » de dirigeants politiques venus là pour tenter de récupérer quelques miettes de popularité, animés de sournois calculs politiciens, d’arrières pensées électorales, défenseurs hypocrites d’une liberté de la Presse que certains d’entre eux bafouent dans leur propre pays, ce contraste, dis-je, était, avec la complicité des médias, trop visible pour moi.
Taubira entonnant une Marseillaise qu’elle considère comme « un vulgaire karaoké » de bazar, et coupable d’avoir encouragé par sa politique la libération prématurée des assassins, Cazeneuve avec cet air de « croque-mort » qui lui va si bien et qui estimait que « le soutien au Djihad n’est pas un délit », Valls prenant ses airs mussoliniens pour prêcher une fermeté jusqu’ici toute verbale, Hollande papillonnant autour de ses « invités » comme au plus beau jour de sa vie, sans parler de certains chefs d’Etat qui, si j’en crois mes lectures de la Presse, donnent envie de vomir aux survivants de Charlie Hebdo, sans parler de l’Israélien venu là pour recruter de nouveaux exilés Juifs, aux cotés du représentant du Hamas. Il n’y manquait plus que le représentant du Qatar ou de l’Arabie saoudite….

Il faudra attendre que les émotions se décantent, pour tirer les vraies leçons de ces journées de deuil.

Mais au cours de cette marche, le peuple français, celui des « beaufs » dont on se gausse si souvent dans certains milieux, a montré qu’il n’était pas prêt à se soumettre : à de nombreuses reprises la Marseillaise si souvent décriée dans certains milieux a retenti, spontanément, comme pour exprimer qu’elle est une composante des symboles qui cimentent la Nation française. Ce fut une superbe démonstration d’identité française, n’en déplaise aux fâcheux….

Certes, je n’ignore pas que parmi ceux qui défilaient se trouvaient de nombreux « Charlots ».

Ceux qui , aveuglés par leur sectarisme idéologique, sont enfermés, depuis des années, dans le déni de réalités qui sont en train de leur exploser au visage, nous expliquaient que « l’insécurité est un fantasme », que dénoncer l’islamisme qui, par toutes les fissures de notre droit , s’infiltre dans notre République laïque, c’est « stigmatiser » les Musulmans.

Ceux qui, dans une grossière manipulation, cherchaient à transformer une manifestation unitaire contre « l’Islamisme » en manifestation contre « l’Islamophobie »en abusant d’un « amalgame » dont ils accusent trop facilement ceux qui dénoncent les dangers qui menacent l’unité du pays….

Ceux qui , au nom de leurs idéaux « soixante-huitards » n’ont cessé, au cours des années écoulées, de jeter l’opprobre et la suspicion sur la Police ( CRS – SS !!! ), étaient là, eux aussi. Tout comme ceux qui, au nom d’une conception laxiste de la Justice, portent une lourde responsabilité dans les crimes commis par des multi-récidivistes, plusieurs fois condamnés et prématurément libérés….Suivez mon regard ( 2 ) ( 3 ).

Ceux qui, refusant d’établir un lien entre l’immigration et la délinquance ne veulent pas que l’on sache que 60% de ceux qui peuplent nos prisons sont de nationalité musulmane et que ces mêmes prisons sont le creuset d’où sortent les apprentis barbares….

Ceux qui, parmi nos « journaleux », chaque fois qu’un acte de délinquance est commis rivalisent de duplicité pour cacher au grand public l’identité de son auteur quand celui-ci porte un nom l’identifiant à un « immigré », alors que cette évidence saute aux yeux de tous…

Ceux qui, lâchement, font mine d’ignorer les zones de non-droit qui se sont multipliées sur notre territoire, et les trafics d’armes qui y prospèrent, financés par l’argent de la drogue….

Ceux qui ferment les yeux sur ce qui se passe dans les mosquées qu’ils ont accueillies et parfois financées contre l’avis de leurs électeurs, sur les territoires de leurs communes, feignant d’ignorer l’action discrète mais efficace du « salafisme », et ce, juste pour gagner quelques voix pour la prochaine élection….A lire : http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/malek-boutih-des-elus-locaux-corrompus-ont-pactise-avec-les-gangsters-et-les-islamo-nazis-13-01-2015-1896131_1897.php

Ceux qui, fascinés par l’argent du pétrole, feignent de ne pas voir l’ambiguïté du rôle des Princes du Qatar, non seulement sur les théâtres d’opération où se battent nos soldats « pour défendre nos valeurs », mais sur le territoire même de notre pays, dans les banlieues, et dans les mosquées dont les imams sont leurs obligés, sans parler de ceux qui encouragent le port du voile intégral en payant les femmes qui s’y soumettent…

Dans le défilé de dimanche, je n’ai aperçu que les quelques Musulmans que les journalistes allaient extraire de la foule qui s’exprimaient pour nous convaincre de ce que nous savons déjà, à savoir que « tous les Musulmans ne sont pas des terroristes », et qui « ne fallait pas faire d’amalgame »…. Les autres Musulmans étaient bien discrets. La crainte, sans doute, de s’afficher et d’être de prochaines cibles, dans leur quartier….

Le « racisme », la « stigmatisation », les « amalgames »et « l’Islam modéré » sont les nouveaux boucliers sémantiques derrière lesquels s’abritent ceux qui veulent nous interdire d’appeler un chat, un chat. Ils trouvent facilement des complices parmi ces « Charlots » plus prompts à empêcher un Zemmour de s’exprimer ( au nom de la liberté d’opinion qu’ils sont venus défendre !!!) que le prêcheur djihadiste de la mosquée voisine.

Tel est le regard que je portais Dimanche sur ce défilé.

Cela ne m’a pas empêché de me réjouir, et de sentir la force de cette démonstration d’unité nationale, et sa signification réelle, aux yeux de ceux qui, ne sont pas prêts à « se soumettre ». Je ne suis pas le seul à avoir pensé que la France et les Français valent mieux que ceux qui prétendent s’exprimer en leur nom.

Houellebecq aura peut-être trouvé Dimanche, un argument supplémentaire pour expliquer que « Soumission » est une pure fiction. Puisse-t-il y puiser l’inspiration pour  le sujet de son prochain livre…..

(1) – https://berdepas.wordpress.com/2012/07/12/voltairien-je-reste/

(2) – https://berdepas.wordpress.com/2010/05/18/indulgences-coupables/

( 3 ) – http://www.atlantico.fr/decryptage/exclusif-enorme-boulette-christiane-taubira-en-pleine-semaine-attentats-directives-recidive-reduction-peine-gilles-gaetner-1952407.html

 PS: Pour mémoire: https://berdepas.wordpress.com/2011/08/14/cela-sappelle-un-chat/

2 réflexions au sujet de « Charlie et…les « Charlots ». »

  1. berdepas Auteur de l’article

    @Quignard Jean-Pierre : je comprends votre réaction. Il m’arrive, très souvent d’être « modéré, c’est-à-dire censuré, même dans des Hbdos considérés comme « à Droite » !!!

    J'aime

  2. QUIGNARD Jean Pierre

    Oui Monsieur xxxxxxx il n’y a pas différentes communautés, il y a des Francais. Ces propos vous honorent. Mais ça c’est dans le monde des bizounours d’avant. Si vous aviez déja connu les attentats quotidiens et l’exode, vos affirmations ne seraient pas aussi tranchées. Français catho, j’envie les Juifs Français qui ont encore une terre pour les acceuillir. Mais nous il ne nous reste que le cerceuil. Commentaires ecrits dans deux quotidiens, un de droite et un qui regarde. Les deux journaleux m’ont censuré !! Et aprés ils ne sont pas complices de tout ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s