Crétins


CrétinsIl n’y a pas que des Lapins crétins.

On rencontre des crétins dans toutes les couches de notre société en pleine décomposition. L’invasion est proche.

Les festivités de Noël leur ont donné l’occasion de confirmer leur existence, et d’affirmer leur vigilante présence, en dénonçant « les graves atteintes à la Laïcité » que constituent les expositions de crèches et les arbres de Noël.

Car, selon ces crétins, il s’agit-là de manifestations qui offensent ceux qui ne partageant pas la foi chrétienne, – suivez mon regard – et qui ressentent ces expositions comme des « provocations » insupportables. Le retrait d’une crèche de Noël du conseil général de Vendée, après une décision judiciaire, en est un exemple saisissant, de même que l’émotion soulevée par la décision du Maire de Béziers d’installer une crèche dans le hall de la Mairie…..

Toute cette « agitation » est manifestement provoquée, et artificiellement entretenue, par ceux qui veulent à tout prix abattre, un à un, des symboles d’une société qu’ils veulent voir disparaître, au profit d’un nouveau modèle de société dont nul ne sait quels en seront, demain, les contours.

Derrière toutes ces gesticulations se cache l’idée que, en France, les symboles de la chrétienté doivent se faire de plus en plus discrets, pour faire une (petite ???) place à un Islam en mal de conquête de nouveaux territoires. C’est une idée de crétins. De crétins qui sont , avant l’heure, entrés dans la peau des « dhimmis » qui tentent de survivre, ailleurs, dans un monde islamisé….Car les « racines chrétiennes » de la France sont profondes, et leur éradication sera douloureuse….

Par ailleurs, est-il nécessaire de rappeler que la Loi sur la Laïcité existe depuis 1905, et que ces questions n’ont jamais été soulevées jusqu’à l’époque récente de l’intrusion de l’Islam dans la société française.

Le paradoxe est que l’on trouve ce genre de crétins, beaucoup trop souvent parmi des gens qui n’ont rien à voir avec l’Islam. Ce sont des « laïcs » mal dans leur peau, qui par ailleurs n’ont rien compris à ce qu’était, dans l’esprit de ses promoteurs, la laïcité républicaine. Ils croient utile de faire de la surenchère en allant au-delà de ce que souhaitent réellement les Musulmans les plus modérés, qui malheureusement ne donnent jamais de la voix, en France.

Pour entendre le son de leur opinion, il faut, une fois encore, se tourner vers la Presse de certains pays musulmans, où la Charia n’a pas encore droit de cité . En voici un échantillon:

http://www.maroc-hebdo.press.ma/index.php/component/content/article/56-numero-precedent/28615-une-fete-pleine-de-symboles

On apprend dans cet article tiré de « Maroc Hebdo », que les Musulmans de France, du moins ceux d’entre eux qui se sentent Français autant que musulmans, sont heureux de participer à la fête, au moment de Noël, et ne veulent en aucun cas, priver leurs enfants des joies que procure « la magie de Noël », parmi les autres enfants de France. Je cite:

« Noël approche, avec ses festivités, ses illuminations et son lot de cadeaux. C’est le moment pour les Français de vivre la magie des fêtes de fin d’année et de redécouvrir leur pays sous son habit de lumière. Cette ambiance festive, présente dans tous les quartiers latins à Paris, est certes moins visible dans les quartiers à forte fréquentation maghrébine et musulmane, mais cela n’empêche pas pour autant les sapins et les décorations lumineuses d’envahir plusieurs centaines de foyers musulmans, signe de partage et d’intégration.
«Les fêtes religieuses (musulmane et chrétienne) sont pour nous une bonne opportunité de nous saluer et de dépasser les préjugés, les regards de vigilance et les idées toutes faites que les uns peuvent avoir vis-à-vis des autres», nous a confié Omar Barchaq, professeur de Biologie à la faculté d’Evry (région parisienne) et membre de l’Association “Dialogue et Cultures”, qui compte à son actif plusieurs initiatives de rapprochement entre les deux communautés.
«Pour un enfant, c’est dur, parfois même inconcevable, de ne pas vivre Noël en France. Nos parents ont mal géré cette ambiguïté culturelle. Aujourd’hui adulte, français et musulman, j’ai un sapin de Noël chez moi. Et comme beaucoup de musulmans, je fête Noël, j’achète des cadeaux à mes enfants et je leur laisse croire que le père Noël existe. Cela ne remet pas en cause mon identité musulmane», précise Hassan Addi, employé chez France Telecom. » ( Fin de citation).

Existe-t-il un seul journal, un seul hebdo, en France capable de diffuser un article comparable à celui-ci ???

Notre Presse avachie, courbe l’échine devant les pressions de minorités actives. Elle s’est déjà placée au service de ceux qui oeuvrent, patiemment, au détricotage des nos traditions et de nos moeurs….

Le prochain livre de Houellebecq, dont la sortie est attendue dans les prochains jours, est une approche romancée de ce que pourrait devenir, demain, une France livrée à la seule domination intellectuelle d’une bande de crétins….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s