« Stigmatisation » ici, et « hchouma » ailleurs…


FawziaIl y a des mots, des phrases que l’on n’a désormais plus le droit de prononcer chez nous, sous peine d’être affublés de toutes sortes de qualificatifs qui vont de « xénophobes » à « fascistes » en passant par « racistes » auquel il sied d’adjoindre le qualificatif de « nauséabond »au moindre propos qui viendrait contrarier une « xénophilie » et une « arabophilie » devenues la dernière mode de la « bobocratie » parisienne, celle qui tient le haut du pavé de la « bonne conscience », de la « générosité » de la « tolérance », et du « progrès »…..

Alors, on est condamné à donner la parole à ceux et celles, qui parmi les Arabes, ont conservé le courage qui fait tant défaut chez nos « zélites », s’expriment avec lucidité, et usent de leur capacité de jugement et de leur liberté de parole.

Fawzia Zouari, écrivaine et journaliste Tunisienne, est Docteur en Littérature Française et comparée de la Sorbonne. Elle appartient à cette génération de Tunisiens qui vient de donner au monde Arabe, une belle leçon de démocratie.

Elle a publié dans le numéro de « Jeune Afrique » du 02 mai 2014 cet article remarquable, qui a d’autant plus de valeur qu’il est écrit par une femme arabe de talent. Cet article m’était passé inaperçu à l’époque où j’ai lu cet hebdomadaire, et le hasard me l’a fait retrouver, j’éspère, pour le bonheur de mes lecteurs.

Cela m’a donné envie de lire son livre sur la « Révolution » tunisienne, qui vaut le détour, et mériterait d’être lu par ceux qui parlent  » à tort et à travers », de l’âme de ces pays qu’ils ne connaissent guère…..

http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2781p154.xml0/

Je la cite, intégralement:

 « Il y a des jours où je regrette d’être née arabe. »

Les jours où je me réveille devant le spectacle de gueules hirsutes prêtes à massacrer au nom d’Allah et où je m’endors avec le bruit des explosions diffusées sur fond de versets coraniques

Les jours où je regarde les cadavres joncher les rues de Bagdad ou de Beyrouth par la faute des kamikazes; où des cheikhs manchots et aveugles s’arrogent le droit d’émettre des fatwas parce qu’ils sont pleins comme des outres de haine et de sang; où je vois des petites filles, les unes courir protéger de leur corps leur mère qu’on lapide, et les autres revêtir la robe de mariée à l’âge de 9 ans.

Et puis ces jours où j’entends des mamans chrétiennes confier en sanglotant que leur progéniture convertie à l’islam refuse de les toucher sous prétexte qu’elles sont impures.

Quand j’entends pleurer ce père musulman parce qu’il ne sait pas pourquoi son garçon est allé se faire tuer en Syrie. À l’heure où celui-ci parade dans les faubourgs d’Alep, kalachnikov en bandoulière, en attendant de se repaître d’une gamine venue de la banlieue de Tunis ou de Londres, à qui l’on a fait croire que le viol est un laissez-passer pour le paradis.

Ces jours où je vois les Bill Gates dépenser leur argent pour les petits Africains et les François Pinault pour les artistes de leur continent, tandis que les cheikhs du Golfe dilapident leur fortune dans les casinos et les maisons de charme et qu’il ne vient pas à l’idée des nababs du Maghreb de penser au chômeur qui crève la faim, au poète qui vit en clandestin, à l’artiste qui n’a pas de quoi s’acheter un pinceau.

Et tous ces croyants qui se prennent pour les inventeurs de la poudre alors qu’ils ne savent pas nouer une cravate, et je ne parle pas de leur incapacité à fabriquer une tablette ou une voiture.

Les mêmes qui dénombrent les miracles de la science dans le Coran et sont dénués du plus petit savoir capable de faire reculer les maladies.

Non ! L’Occident, ces prêcheurs pleins d’arrogance le vomissent, bien qu’ils ne puissent se passer de ses portables, de ses médicaments, de ses progrès en tous genres.

Et la cacophonie de ces « révolutions » qui tombent entre des mains obscurantistes comme le fruit de l’arbre.

Ces islamistes qui parlent de démocratie et n’en croient pas un mot, qui clament le respect des femmes et les traitent en esclaves.

Et ces gourdes qui se voilent et se courbent au lieu de flairer le piège, qui revendiquent le statut de coépouse, de complémentaire, de moins que rien !

Et ces « niqabées » qui, en Europe, prennent un malin plaisir à choquer le bon Gaulois ou le bon Belge comme si c’était une prouesse de sortir en scaphandrier ! Comme si c’était une manière de grandir l’islam que de le présenter dans ses atours les plus rétrogrades.

Ces jours, enfin, où je cherche le salut et ne le trouve nulle part, même pas auprès d’une élite intellectuelle arabe qui sévit sur les antennes et ignore le terrain, qui vitupère le jour et finit dans les bars la nuit, qui parle principes et se vend pour une poignée de dollars, qui fait du bruit et qui ne sert à rien !

Voilà, c’était mon quart d’heure de colère contre les miens. Ouf ! » ( Fin de citation )

Chère Madame, on ne peut que vous féliciter pour votre courage. Vous dites-là, tout haut ce que beaucoup de Français pensent et ruminent en silence.

Ceux qui fréquentent, plus ou moins assidûment ces pages, découvriront ainsi l’intérêt de lire, de temps à autres, la Presse africaine, dont ils apprécieront la liberté de ton. Une liberté dont la Presse française, dans une démarche suicidaire, s’est privée depuis longtemps en pratiquant une auto-censure dans la quelle s’est dissoute sa crédibilité….

5 réflexions au sujet de « « Stigmatisation » ici, et « hchouma » ailleurs… »

  1. andre llopis

    En suede l’immigration musulmane a fait l’objet d’attention particulière tel que la dotation de logement meublée d’une carte cmu et même d’une carte bleu provisoire pour les premiers frais,on sait ce qui se passe dans ce pays à titre de reconnaissance,on apprend que 300 djiadistes suédois sont partis faire le djiad en plus de tas d’incivilités qui continuent. Aussi la réponse ne s’est pas fait attendre 2 mosquées viennent d’être incendié.Faut-il que l’on en arrive là!!! là!!!!!!

    J'aime

  2. Chilbaric

    Le pire est que les « danses du ventre » dont vous parlez, ne peuvent pas être faites que par la gauche !
    Comment voulez-vous, par exemple, que Juppé garde sa mairie alors qu’il est à 50% 50% avec son adversaire, s’il ne promet pas de construire ce centre islamique dont même le Roi d’Arabie Saoudite n’oserait pas rêver .?

    Tout le personnel politique français est électoralement soumis au lobby musulman, exactement de la même manière que le personnel politique US est soumis au lobby juif. Un candidat présidentiel US ne peut pas gagner si tout le lobby juif se dresse contre lui, et de même un candidat en france pour ce qui est du lobby musulman, localement ou globalement.

    La conséquence de cela est que la structuration électorale « traditionnelle » nous conduit présentement à la ruine. En ce péril mortel, la seule structuration électorale qui vaille est celle qui opposera bientôt « le front identitaire » des européens qui veulent le rester et adoptent le seul programme qui le permettra à ce « front diversitaire » des envahisseurs et de leurs intendants.

    Je précise que j’emploie à dessein le terme « front identitaire », puisqu’il n’existe pas encore dans les urnes.

    Impossible ? Irréaliste ?

    Je ne dis pas que nous allons gagner …. Je dis qu’il n’y a pas d’autre moyen électoral que de barrer de près ou de loin de son bulletin de vote tout ce qui représente ou concourt à l’invasion. .

    Je ne dis pas que la France sera ainsi sauvée, mais je pressens, parce qu’il y a des indices de cela, que d’autres Etats européens au moins, le seront – et au point où nous en sommes, c’est mieux que rien.

    Et puisqu’on parle de manipulation. Si jamais MLP rate son coup en 2017, même avec 35% des suffrages au premier tour,il ne faut pas, non plus désespérer. Il existe une manière de bloquer la machine. L’élection présidentielle sera suivie de celles des députés. Donc, dans toutes les circonscriptions où le front national n’aurait aucune chance de gagner, si le président élu est de droite, il faut voter à gauche, et l’inverse si le président élu est de gauche. Ainsi, le président n’aura pas de majorité à l’assemblée autre que factice. Au mieux, il devra inventer « l’union sacrée des dhimmis » pour pouvoir gouverner …

    Il faut, d’urgence, paralyser le système du remplacement tant que l’on ne pas le faire sauter ou l’inverser. Le reste, à savoir plus ou moins de confiscation/redistribution (le fond réel de la structuration « droite »/ »gauche »), n’a aucune importance eu égard à l’enjeu national actuel.

    Je veux bien voter pour un coco s’il promet la rétromigration, je ne voterais pas pour un Sarkosy même s’il promet de supprimer les impôts.

    J'aime

  3. berdepas Auteur de l’article

    @Chilbaric: Je partage assez largement votre point de vue.
    En tout cas, à gauche, les « idées » sont claires. Il suffit de parcourir le fameux « Rapport Terra Nova », du nom d’un « think thank » proche du Parti socialiste pour y trouver l’expression de ce que vous dites: le choix est clairement exprimé d’orienter le « clientélisme » du Parti Socialiste plutôt que vers les « classes populaires », qui tournent ostensiblement le dos à la Gauche. L’idée du « grand remplacement », contre laquelle les socialistes font mine de protester, est la seule idée neuve de ce « think thank »: remplacer l’électorat populaire par les nouvelles couches de population issues de l’immigration. D’où les « danses du ventre »permanentes de Hollande et même de Valls devant les musulmans pour tenter de gagner leurs faveurs. La promesse du Droit de Vote aux immigrés aux élections communales part de ce même principe. Ils font la même erreur que les « progressistes » pendant la guerre d’Algérie. Ils méconnaissent « l’âme arabe ». Les musulmans se retourneront contre la France dès qu’ils sentiront que celle-ci n’est plus capable de se battre, car ils ne respectent que l’autorité et la force.Et les partisans du grand remplacement seront emportés, eux aussi, dans la grande vague qui déferlera un jour, comme Boumedienne l’a si bien prédit…..Ce n’est pas par les armes qu’ils prendront la France, mais « démocratiquement » grâce aux ventres de leurs femmes…..

    J'aime

  4. Chilbaric

    Si la presse dominante et plus généralement l’intelligentzia dominante, occulte la réalité, ce n’est pas principalement par peur de se « faire traiter de raciste », mais parce qu’elle a choisi son camp dans la guerre démographique qui nous est faite.

    Un exemple en forme de contre-exemple. Michèle Tribalat n’est en aucune manière contre l’immigration. Je ne sais pas sonder les âmes, mais je peux faire au moins des hypothèses. C’est un républicaine française basique, donc quelqu’un qui pense que l’immigration peut être « une Chance pour la France ». C’est donc tout l’inverse de moi, sur ce point. Car même l’immigration européenne de ces deux dernières siècles est déjà pour moi une catastrophe au moins symbolique.

    Mais si le projet d’une républicaine peut être de « re-générer la France » dans et « par la république », une républicaine honnête, comme l’est Tribalat, voit bien que « ça ne le fait pas du tout ». Et elle le dit. Et elle préconise, sur ce point, la seule manière de procéder efficacement quand on se fixe ce but : disperser la population immigrée sur tout le territoire. Ce que la plupart des anti-immigrationnistes qui la cite n’ont pas compris, d’ailleurs, mais ce n’est pas la question ici.

    Le fait est que sans le souci de vérité de michèle tribalat, notre cause – la mienne, en tout cas – ne disposerait pas de la donnée basique : une estimation au moins basse du grand remplacement, par la connaissance du chiffre de la première et deuxième génération.
    Il se trouve que nous avons eu mieux depuis, avec la fuite inespérée des statistiques du dépistage de drépanocytose – mais il est important de noter que ces tests nous disent l’avenir et non pas exactement le présent, à savoir ; le total actuel de la population extra-européenne en france, et non simplement, les naissances actuelles,ou simplement le total de la première et seconde génération.

    Parenthèse fermée. En dénombrant l’immigration et sa répartition tandis que son camp a tout fait depuis 50 ans pour masquer ses chiffres, Tribalat a travaillé pour « nous » bien plus que pour son propre camp.

    La raison est simple : bien que son intention soit celle que j’ai dite plus haut – l’application de la méthode « romaine » pour absorber l’immigration -, chaque fois qu’elle assène ses chiffres, elle a bien plus de chance d’amener un « innocent » à l’idée d’arrêter, voire de renverser l’immigration, qu’à l’idée de l’assimiler et, en tout cas, de l’augmenter !

    Voilà pourquoi la presse occulte la vérité : elle veut le remplacement pour quelque raison, et elle tient à tout le moins pour une juste cause « le plan Boumédienne » .

    http://retromigration.wordpress.com/2014/06/25/the-great-replacement/#P4

    J’ai discuté ces jours-ci avec un proche pas moins raciste que moi ou n’importe qui, et quels que fussent les arguments, cela finissait toujours ainsi : « il faut les comprendre, ils crèvent de faim chez eux ». Et s’en tenir là, sans rien faire contre, c’est précisément endosser le plan Boumédienne ….

    Or je veux bien admettre que l’on s’impose des mortifications collectives en dehors des pénitences individuelles ordonnées dans le confessionnal, mais je ne comprends toujours pas comment on peut concilier le souci temporel et spirituel de ses propres enfants avec la décision de les livrer ainsi à la guerre, à la faillite, ou aux deux !

    Cette affaire ressemble plus au « Crépuscule des neuneux » qu’à autre chose ….

    La vérité est que quand « nous » seront morts, « ils » ne nous survivront pas longtemps sur la terre qu’ils sont en train de nous prendre.

    http://retromigration.wordpress.com/2013/06/13/le-temps-dune-marree/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s