La Presse française est-elle « libre » ???


PresseOn nous explique régulièrement qu’une Presse libre est indispensable au fonctionnement d’une saine démocratie. Ce qui n’est évidemment pas contestable.

L’une des origines, et non des moindres, du malaise qui s’est emparé de l’opinion française, se trouve dans la perte de crédibilité de nos médias.

Cette perte de crédibilité s’explique: il n’est pas normal, alors que les évènements foisonnent dans une actualité aussi riche qu’angoissante, que, quelle que soit la radio que vous écoutez le matin à votre réveil, quel que soit le quotidien que vous ouvrez pour vous informer, quelle que soit la chaîne d’information continue que vous regardez, vous soyez confrontés à une information uniforme, à des analyses quasi identiques, que vous retrouviez dans vos hebdomadaires des articles qui ne sont que des « copiés-collés » d’articles parus dans d’autres hebdomadaires.

Il n’est pas normal que des émissions de débats télévisés, même quand elles sont animées avec un certain talent, nous imposent toujours les mêmes participants, dont nous connaissons l’opinion avant même qu’ils aient ouvert la bouche pour parler, de même qu’il n’est pas normal que certaines opinions ne soient jamais représentées.

Quand un Christian Barbier (l’homme au foulard rouge), par ailleurs patron de l’Express, ou un Roland Cayrol , participants abonnés à certaines émissions de débats (de qualité) telles que « C’ dans l’Air », ou « Choisissez votre Camp » s’expriment, on sait qu’ils sont là pour « faire passer un message »….

Qui n’a pas éprouvé le sentiment d’être soumis à une Presse formatée, ( le « formatage » commence dès les « écoles de journalisme » ) dans laquelle se retrouvent, exprimés avec plus ou moins de nuances, tous les poncifs d’une doxa ambiante, imprégnée d’un « droit-de-l’hommisme » aussi vertueux que naïf, d’un discours compassionnel sirupeux, teinté d’islamophilie et de laxisme dans l’interprétation de faits pourtant significatifs de ce qui caractérise le malaise de notre société.

Un exemple ??? Lorsqu’un terroriste s’introduit au sein du Parlement Canadien, l’un des Policiers chargés de la sécurité l’abat de plusieurs coups de feux. Personne, dans les médias, n’a relevé le fait qu’au Canada, l’action de ce Policier est considérée comme un acte héroïque, auquel l’ensemble du Parlement, toutes tendances politiques confondues, rend un hommage chaleureux, debout. Et il est décoré d’une haute distinction canadienne. ( Curieusement, Hollande en visite officielle devant le Parlement Canadien, passe ostensiblement devant ce policier, en « omettant » de le saluer…).

En France, le même Policier aurait été mis en examen. Il aurait dû justifier son acte, suspect au plan judiciaire puisqu’il a été commis en dehors de toute légitime défense. On lui aurait reproché d’avoir tiré plusieurs coups de feu pour abattre ce terroriste, ce qui aurait été interprété comme une preuve d’acharnement sur sa « victime ».

Je n’ai pas trouvé beaucoup de commentaires dans la Presse française pour faire l’éloge ce « fait d’arme », contrairement à l’attitude de la Presse Canadienne qui a fait de ce policier, un héros..

Il est « de bon ton », sur nos médias, de jeter un doute sur l’action de la Police, de la Gendarmerie ou des CRS, rarement mis à l’honneur, tout comme nos soldats. Par contre nous aurons, pendant des semaines, une prolifération d’articles à la gloire de ce jeune homme malheureusement tué par une grenade malencontreuse alors qu’il participait à un groupe qui agressait les Forces de l’ordre.

Je pourrais multiplier les exemples qui témoignent d’une « presse formatée », obéissant à des courants d’opinions puissants et organisés.

Mais comment ne pas s’interroger sur le poids de l’influence de l’Etat, dans le « formatage » de l’information quand on sait quel est le degré de dépendance de la Presse écrite française dont une partie ne survit que grâce à l’aide de l’Etat  ???

On comprend mieux l’obsession rageuse d’une large partie de la Presse de voir Sarkozy disparaître de la scène politique: les médias lui prêtent l’intention de « réviser » les conditions d’intervention de l’Etat dans le financement de la Presse, de même que les journalistes ne lui ont pas pardonné d’avoir envisagé de « réviser » l’importance de la « niche fiscale » dont ils bénéficient.

Les portes de l’Elysée, largement ouvertes à deux journalistes du Monde connus pour leur anti-sarkozysme viscéral ne peuvent que susciter des soupçons sur les connivences qui existent entre certains organes de Presse et le pouvoir en place.

Sans parler des « connivences » plus ou moins « sentimentales » qui existent entre de nombreux Ministres ou proches du pouvoir socialiste, et des journalistes politiques connues….

Le Monde Diplomatique s’insurgeait récemment , contre le fait qu’il ait bénéficié d’une subvention inférieure en 2013, à celle dont a bénéficié « Closer » qui s’était illustré dans les révélations sur la vie amoureuse secrète de notre Grand Président !!!

http://www.monde-diplomatique.fr/2014/11/HALIMI/50948
« Fin 2013, les chiffres publiés par le ministère de la culture et de la communication ont signalé que le magazine Closer avait, l’année précédente, reçu une aide publique trois fois supérieure à celle du Monde diplomatique. » Un scandale selon « le Monde diplomatique » car il lui semble inconcevable « que Closer ait reçu « une aide publique en 2012 d’un montant de 558 619 euros, contre seulement 188 339 euros pour Le Monde diplomatique ».

Sans doute parce qu’en 2012, Closer ne s’était pas encore illustré par les « scandaleuses révélations » sur la vie privée de Flamby….

 » Le Monde diplomatique a tout simplement disparu du tableau des deux cents titres les plus aidés selon les chiffres 2013 publiés en avril 2014. Ce constat renforce la nécessité d’une véritable réforme des aides à la presse, aujourd’hui trop dispersées. Les aides publiques doivent servir, selon la volonté du législateur, à soutenir les publications concourant au débat public ».

Cet article a éveillé ma curiosité. Les montants des subventions versées aux journaux de la presse écrite ont été publiés par le ministère de la Culture en décembre 2013. Voici le classement, dont l’ordre est défini en fonction du montant total de l’aide.

– 1. Le Monde
– 2. Le Figaro
– 3. Ouest France
– 4. La Croix
– 5. Télérama
– 6. Libération
– 7. Aujourd’hui en France
– 8. Le Nouvel Observateur
– 9. L’Express
– 10. Télé 7 jours
– 11. L’Humanité
– 12. Paris Match
– 13. Télé Star
– 14. Le Progrès
– 15. La Nouvelle République du Centre
– 16. Le Point
– 17. La dépêche du Midi
– 18. Sud Ouest
– 19. Le Parisien
– 20. Télé Loisirs

(Source : Ministère de la Culture)

 On constate, avec ce surprenant classement des bénéficiaires des largesses de l’Etat, que la quasi totalité de la Presse est concernée. Voilà une information que la Presse s’est appliquée à passer sous silence…..Elle explique pourtant bien des choses.

Pour en savoir plus : http://www.culturecommunication.gouv.fr/Presse/Communiques-de-presse/Aides-a-la-presse-les-chiffres-2013

Alors, la Presse française est-elle totalement libre, et à l’abri de toute pression de l’Etat ???

On a quelques raisons d’en douter….

Post-Sciptum : Un article paru dans « Atlantico » exprime les mêmes doutes sur les « connivences » entre la Presse et « la Gauche » socialiste. A lire:

http://www.atlantico.fr/rdv/chroniques-pot-aux-roses/scandales-socialistes-silence-agneaux-cahuzac-guen-hidalgo-thevenoud-jouyet-serge-federbusch-1863406.html

De même, alors qu’on nous bassine avec les turpitudes amoureuses de Nabilla, dont tout le monde se fout, avez-vous vu ou lu le moindre commentaire sur ce « fait divers » ????

https://www.youtube.com/watch_popup?v=e0b8kmqMUAE 

9 réflexions au sujet de « La Presse française est-elle « libre » ??? »

  1. Ping : Les médias français sont payé par l'Etat

  2. audannes

    @berdepas – Si l’on sait que toutes les révolutions contemporaines commencent par la prise de la radio/TV, on se rend mieux compte que c’est bien ça qui compte le plus !

    J'aime

  3. berdepas Auteur de l’article

    @audannes: C’est bien peu dire que j’approuve pleinement votre propos. Je suis moi-même de plus en plus révolté par la manière dont nos médias traitent l’information, et du même coup, nous traitent, comme si nous étions des crétins.

    J'aime

  4. audannes

    Mais quoi ? Depuis plus d’un siècle, plus exactement lors de l’affaire des emprunts russes du début du XXème siècle, ON a découvert que l’on peut très facilement berner le peuple par le truchement des médias. Il suffisait seulement de les « arroser » Plus l’affaire était d’importance, plus le prix à payer était élevé. Je n’ai plus les chiffres exacts de l’époque (enfouis sous des tonnes de livres) mais je peux aller les rechercher si besoin est. Le peuple y a cru (je pourrais tapisser une chambre …) et y a laissé des fortunes. Les vrais coupables ? Impunis !
    À l’époque, il n’y avait que les journaux, la radio était balbutiante et la TV n’existait pas. Aujourd’hui, c’est pire encore car, de plus, ce sont les Etats qui distribuent leur manne, et les médias doivent raconter ce que les Etats + autres sponsors qui travaillent avec l’accord de l’Etat, leur dictent ce qu’ils doivent raconter au peuple.
    Que l’on lise n’importe quel canard, que l’on regarde n’importe quelle chaîne TV, que l’on écoute n’importe quelle chaîne radio, c’est le même baratin !
    Comme exemple récent : le discours du Pape à Strasbourg. Des phrases ont été volontairement tronquées, comme celle de l’immigration. Le Pape dit qu’il faut traiter ce problème à la base, c’est à dire à l’origine. Occulté ! On ne nous sert que « le cimetière méditerranéen » ce qui porte le peuple à croire que le Pape est en faveur de l’immigration.
    On nous prend pour des imbéciles. Point – barre ….

    J'aime

  5. Ping : Les médias et l'Etat français - Pensées sur une Réalité Déguisée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s