« Kostas » graves soupçons ???


trotsky

Dans un billet publié en 2010, j’évoquais la présence trotskyste, discrète, mais agissante dans toutes les couches du monde politico-médiatique français. A relire utilement: https://berdepas.wordpress.com/2010/07/18/trotski-nest-pas-mort-il-bouge-encore/

J’évoquais à cette occasion, les relations, les amitiés, les connivences, voire les complicités qui lient, entre-eux, tous ceux qui ont appartenu à « la mouvance trotskyste », et qui obéissant à la règle, voire à la doctrine de « l’entrisme », ont pénétré, après la chute du communisme, les rouages du pouvoir, pour agir, sans bruit, à l’affaiblissement de nos Institutions, dont le caractère présidentiel s’oppose à leur projet de conquête du pouvoir.

« L’entrisme », qui fut théorisé par l’un des maîtres de cette organisation clandestine, consiste à miner, de l’intérieur, les forces qui s’opposent à ce projet.

Ce théoricien, Daniel Bensaïd, aujourd’hui décédé, est un philosophe et inspirateur du mouvement trotskiste en France. Il fut un dirigeant historique de la Ligue communiste révolutionnaire et de la Quatrième Internationale. Son influence politique et théorique ont fait de lui pendant longtemps, un acteur incontournable dans le mouvement trotskiste mondial, et plus généralement dans le communisme antistalinien.(d’après Wikipedia).

Car le « trotskysme » se veut avant tout, un mouvement révolutionnaire s’appuyant sur la « révolte populaire » par opposition au communisme stalinien, considéré comme « bureaucratique » et s’appuyant sur une oligarchie « d’apparatchiks ».

Trotsky a d’ailleurs terminé ses jours en victime d’un assassinat télécommandé par Staline, qui voyait en lui un dangereux concurrent du Communisme bureaucratique.

L’entrisme est une stratégie d’organisation qui consiste à faire entrer de manière concertée des membres d’une organisation dans une autre organisation aux idées proches, mais concurrentes. Le terme entrisme est intrinsèquement lié à l’histoire du léninisme et du trotskisme, mais est aussi employé depuis lors pour décrire des pratiques du même ordre (infiltration, noyautage, etc.)

Médiapart s’était déjà intéressé, en la personne d’Edwy Plenel, à l’appartenance de Lionel Jospin à cette organisation, et ces révélations avaient, à l’époque, inspiré de nombreux articles de Presse s’interrogeant sur la question de savoir si Jospin, devenu Premier Ministre, avait rompu ses liens avec le trotskysme.

Médiapart nous gratifie, une fois de plus, d’une révélation qui n’a pas fini de troubler la classe politique et particulièrement le Parti Socialiste.

En effet, nous apprenons, dans un article du Point , relayant l’information de Médiapart que notre Christophe Cambadélis, ( Kostas, dans la « clandestinité » ), aujourd’hui Premier Secrétaire du Parti Socialiste, dont nous évoquions déjà, dans le billet publié en 2010, l’appartenance passée au mouvement trotskyste, aurait bénéficié de cette appartenance, et de complicités dans le monde universitaire, pour obtenir de faux diplômes, ainsi que la consécration d’un « Doctorat » de complaisance.

http://www.lepoint.fr/politique/le-cv-trafique-de-jean-christophe-cambadelis-17-09-2014-1863954_20.php

On y apprend notamment que, (je cite) :

« Le premier secrétaire du PS a usurpé ses diplômes, révèle ce mercredi Mediapart, qui publie des extraits d’un livre de son journaliste Laurent Mauduit, À tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient (chez Don Quichotte, en librairie le 18 septembre). Un livre qui règle son compte à une génération de cadres socialistes, passés par le trotskysme, puis par le syndicalisme étudiant, avant de faire de brillantes carrières au PS.

Laurent Mauduit a commencé sous les mêmes auspices : militant à l’OCI (Organisation communiste internationaliste), un groupuscule trotskyste, puis au syndicat étudiant l’Unef, son parcours l’a amené à croiser ceux qui sont aujourd’hui au pouvoir. Qualifié de « pilier de l’OCI », Jean-Christophe Cambadélis a par la suite dirigé l’Unef et la Mnef, la mutuelle étudiante dissoute en 2000, après avoir été au coeur d’un scandale de financement du Parti socialiste. Mais ce n’est pas cet aspect des choses qui intéresse le journaliste ici. Jean-Christophe Cambadélis a en effet été condamné par deux fois dans cette affaire, en 2000, puis en 2006, rappelle Mediapart.

C’est un autre aspect, plus pathétique, que révèle Laurent Mauduit. Jean-Christophe Cambadélis s’est fabriqué de toutes pièces un parcours universitaire lui permettant de soutenir une thèse, alors qu’il n’avait pas le moindre diplôme. (Fin de citation).

Ces révélations sont instructives. Elles en disent long sur la clique qui nous « gouverne ». Non seulement elles en rajoutent une couche sur le discrédit qui submerge une partie de la classe politique, et tout particulièrement la « Gauche morale », celle qui s’érige en permanence en arbitre des vertus et des vices du monde politique…

Mais elle montre, surtout, que la présence discrète du trotskysme dans les rouages de la vie politique française n’est pas un mythe.

Elle montre, enfin, que les règlements de comptes entre anciens militants de cette organisation internationaliste détestée par le Parti Communiste, cette organisation à laquelle Laurent Mauduit, lui-même, a appartenu, ainsi qu’Edwy Plenel, ne sont pas près de s’éteindre.

Nous n’avons pas fini d’en apprendre sur ces « patriotes » d’un « socialisme sans frontières »qui chaque matin, après avoir entonné « l’Internationale », nous font la leçon sur « l’art et la manière » d’aimer la France….tout en « sauvant le genre humain ».

Je suis curieux de voir comment cette « information » sera relayée dans nos médias – des médias fort loquaces quand il s’agit de dénoncer « l’extrême-droite », mais étrangement silencieux quand il s’agit « d’extrême gauche » –  des médias au sein des quels prospèrent, discrètement, de nombreux anciens trotskystes.

Chez les trotskystes on dit « trotskyste un jour, trotskyste toujours »….

A lire :

http://www.atlantico.fr/decryptage/derriere-gouvernement-combat-trotskystes-manoeuvre-jean-petaux-1056899.html

2 réflexions au sujet de « « Kostas » graves soupçons ??? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s