Sauvons le Titanic…


Bateau

« Le Point » sortait il y a peu de temps, un numéro consacré à ceux qui coulent le Navire France.

Il ne s’agissait pas  des ces « marins » de la CGT, qui, à force de grèves imprévisibles et répétées, ont mis fin à la « carrière » française du paquebot transatlantique « France » qui, devenu inexploitable, a dû cesser de relier Le Havre à New York. Racheté par une Compagnie Norvégienne, il a continué, par la suite, une brillante carrière de navire de croisières. Une sorte de préfiguration ce qui se passe aujourd’hui avec la SNCM, la Compagnie qui relie la Corse à la France….

Il s’agissait de ces entreprises, minées par des Syndicats qui, profitant des protections que leur assure une « liberté syndicale », elle même légitime dans un pays démocratique, pour abuser de leur pouvoir de nuisance, jusqu’à mettre à terre des entreprises qui, en créant des richesses qui font vivre ceux qui y travaillent, en exigeant, ensuite que « l’Etat » y prenne une participation au Capital ce qui, pour ces syndicalistes imbéciles, constitue la garantie d’une emploi stable. Du moins le croient-ils, ou font-ils semblant d’y croire…

Les exemples nombreux que « Le Point » évoquait, illustraient de manière significative, les maux dont souffre la France, handicapée par l’impossibilité d’établir des relations saines et constructives dans les entreprises, entre « patrons » et salariés syndiqués, réfractaires à toutes réformes et intraitables dés lors qu’il s’agit de protéger des « avantages acquis ».

Naufrageurs

L’expression favorite des dirigeants syndicalistes, lorsqu’ils s’expriment à la faveur d’un conflit c’est « la recherche d’un rapport de force », ce qui, d’emblée exclue la possibilité d’un « dialogue social » apaisé.

Il existe, dans l’économie française, un certain nombre de « forteresses » syndicales, quasi inexpugnables depuis la Libération. Elles sont l’héritage de la période ou de Gaulle a dû partager le pourvoir avec le Parti Communiste, qui profitant d’un soutien populaire qui s’est évanoui avec le temps, s’est emparé, à travers son prolongement dans les entreprises qu’a toujours été la CGT, de secteurs stratégiques dans l’économie : les transports, la sidérurgie, la production d’énergie, les installations portuaires, et tout ce qui permet en cas de conflit social de paralyser tout ou partie de la Nation.

Mais l’un des secteurs où l’action syndicale rend toute réforme structurelle impossible, et où fleurissent des générations de marxistes, qui depuis des lustres ont fait de ce secteur un bastion où s’expriment leurs fantasmes idéologiques, au détriment de notre jeunesse, c’est le secteur de l’Education Nationale.

Car, savez-vous quelle est la plus grande des administrations au monde après l’armée chinoise, celle où les syndicats mènent, entre eux, une lutte acharnée pour conquérir des positions leur permettant de négocier avec les Gouvernements, de Droite comme de Gauche, en situation de force, des « avantages » pour ne pas dire des « privilèges » souvent obtenus en mettant en avant l’intérêt de notre jeunesse ???

Cette administration puissante, c’est l’Education Nationale française : 1 418 744 personnes (plus que ce que comptait l’ Armée Rouge dans l’ex-URSS).

Et sur ce chiffre, il y a moins d’1 million d’enseignants !

C’est à dire qu’il y a 512 087 « administratifs » (hors restauration dans les cantines scolaires et services annexes).

Savez-vous que sur ces 512 000 personnes, une commission d’enquête de l’Assemblée Nationale a trouvé 37.664 salariés qui n’apparaissent que dans la colonne « dépense de personnel » et dont personne ne sait ce qu’ils font (en plus des 30.000 « détachés » qui n’ont jamais enseigné…et sont en fait des agents électoraux, ou syndicaux ) .

Surprotégés, ils bénéficient du soutien des nombreux députés de nos Assemblées issus de la Fonction Publique, et particulièrement de la Fonction Publique enseignante….

Le coût de cette gigantesque et ruineuse plaisanterie ? 650 milliards de Francs par an, soit le prix de 52 porte-avions nucléaires de 36 000 tonnes (avec hélice en état de marche).

Il y a aujourd’hui 459 600 élèves de moins qu’en 1991, mais 247 000 enseignants de plus.

Les résultats : sur 726.000 jeunes qui quittent chaque année le système, le ministère reconnaît lui-même que 439 000 n’ont « aucune réelle formation ».

Il y a aujourd’hui 236.583 étudiants en « Sciences humaines et sociales » dans les Facs : chacun coûte 48.000 € par an à la collectivité.

Et tout le monde sait qu’il n’y a qu’une poignée de postes à pourvoir dans ce Secteur (5.000 « sociologues » par an ? peut-être 10 000 ?). Alors que la France manque d’ingénieurs, d’entrepreneurs, donc de « créateurs de richesse », on forme avant tout des « brasseurs d’idées » pour ne pas dire des « brasseurs de vent », sur les maux dont souffrirait notre société qu’ils ne rêveront, plus tard, que de mettre à bas, afin de mettre en application l’enseignement orienté qu’ils ont reçu….

Rappelons que l’OCDE a classé la France très loin des autres nations Occidentales en comptant 40 % d’illettrés en France (capacité à lire, comprendre et résumer en cinq lignes un texte simple de 20 lignes).

Enfin, vous ne serez pas surpris d’apprendre que sur les 13 meilleurs Lycées parisiens en matière de résultats au bac, 11 sont des Lycées privés…..

Alors, qui s’étonnera, après cela de voir le navire France, s’enfoncer, lentement, mais sûrement, dans les flots ????

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/07/13/la-popularite-de-francois-hollande-continue-de-plonger_4456211_823448.html

5 réflexions au sujet de « Sauvons le Titanic… »

  1. ce site

    Bonjour,
    Ce post est vraiment assurément éducatif, pour rien au monde je ne manquerai pas d’en suivre son actualité.
    A très bientôt et je tiens à vous dire merci beaucoup pour ce magnifique post concis et précis .
    bookmarké l’adresse exacte de votre blog, j’espère pouvoir y apporter ma pierre à l’édifice, dans la mesure de mes possibilités.
    A bientôt
    Rose

    J'aime

  2. Ping : Titanic et l'ineptie de l'education | Pensées sur une Réalité DéguiséePensées sur une Réalité Déguisée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s