Valls Triste….


AFP_1209125004.jpg

Pas gai ce Valls-là…

Quelques réflexions personnelles sur ce qui constitue le menu quotidien de notre actualité.

Sur l’affaire Dieudonné, une accalmie semble se dessiner.

Cette affaire aux connotations antisémites certaines, aura eu le mérite de placer au premier plan l’inquiétude de beaucoup de Français, devant une menace souvent évoquée sur ce blog: celle d’une atteinte aux effets durables, à notre liberté d’expression. Il est clair que les décisions contestables prises, en référé, par le Conseil d’Etat, sont appelées à faire jurisprudence, et viendront renforcer l’arsenal des armes de ceux qui souhaiteraient faire taire ceux qui tiennent absolument à appeler un chat, un chat….

Ce référé, pris, dans l’urgence, par un Conseil ‘Etat réduit à une seule personne, alors que normalement, cette haute Institution délibère collectivement, risque en cas de recours devant les instances judiciaires européennes, d’être sévèrement critiquée.

J’ajoute que les esprits curieux qui comme moi, ont pris la peine de s’informer, pour en savoir un peu plus que ce que nous en disent les médias sur le contexte de cette décision jurisprudentielle, ne manqueront pas de faire observer que , comme par hasard, le Conseiller d’Etat qui siégeait seul pour prendre cette décision, était un certain Bernard Stirn, frère d’un certain Olivier Stirn, ancien Ministre et membre de l’Association France-Israel, ce qui aux yeux des partisans de Dieudonné,- dont je ne suis pas -, renforcera la conviction d’être en face d’un « système »…..

Seconde réflexion: si j’étais Dieudonné, ce que grâce à Dieu, je ne suis pas, je mettrais un bémol sur mes racines camerounaises dans mon couplet « victimaire » sur l’esclavagisme, pour mettre en valeur, avec une fierté que personne ne songera alors à contester, mes racines bretonnes, en rappelant que si les Bretons font aujourd’hui partie sans conteste de la communauté des Français, il fut un temps où ils étaient l’objet de stigmatisations au sein de la Nation, et qu’à l’école, les enfants qui parlaient entre eux en Breton étaient sévèrement punis…..

Troisième réflexion: le sondages récents montrent que Valls ne sort pas grandi de ce « mano a mano » avec Dieudonné. Sans doute pour les raisons exposées ci-dessus. Mais pas seulement. Car beaucoup de Français, dont je suis, commencent à trouver que ce Valls là en fait un peu trop. Si on en croit le Point :

http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/barometre-ipsos-l-affaire-dieudonne-penalise-valls-et-le-pen-13-01-2014-1779737_1897.php

Je cite : « Manuel Valls ne regrette rien et dit sa « fierté » d’avoir fait taire Dieudonné. Les sondages, eux, ne récompensent pas sa ténacité dans ce dossier puisque, selon notre baromètre Ipsos-Le Point, le ministre de l’Intérieur enregistre l’une des baisses les plus fortes du mois : un recul de six points qui lui laisse tout juste la tête du classement avec 53 % de bonnes opinions devant Alain Juppé (52 %, + 3). Il perd à droite (- 10 points à l’UMP), comme à gauche (- 6 points). Une baisse encore plus massive chez ceux qui ne se déclarent d’aucun parti (- 17 points) et chez les sondés aux revenus faibles (- 9 points). » (Fin de citation).

Les Français perçoivent très clairement le fait que derrière ses postures de Matamore, Manuel Valls a du mal à masquer des ambitions qu’il semble vouloir satisfaire en empruntant à Sarkozy des éléments d’une stratégie qui le ferait passer pour un incontournable à Gauche, face au Front National, et pour un moindre mal à Droite, s’il devenait Président….

Si j’ajoute les rumeurs qui, à gauche, suggèrent que le Ministre de l’Intérieur n’est pas totalement insoupçonnable dans les mésaventures médatiques de Zigounette, cela aggrave son cas.

Car en tant que « Premier Flic » de France, il ne pouvait ignorer tout ce qui depuis des mois, se murmurait dans le « Tout-Paris », et sa Police a été impuissante (???) à empêcher le scandale d’éclore. l

L’addition s’alourdit pour celui qui suscite déjà dans son propre camp, des réserves qu’il ne réussit pas à neutraliser malgré ses affirmations de fidélité à la gauche, appuyées de coups de menton, et de regards menaçants….

http://www.lepoint.fr/societe/affaire-hollande-gayet-la-trahison-de-manuel-valls-12-01-2014-1779321_23.php

J’ajoute que beaucoup de Français, pensent également, comme moi, que ses manifestations répétées d’autorité verbale, ses visites redoublées aux forces de Police, et dans les « quartiers sensibles », en bombant le torse et en roulant les mécaniques, entouré de tout un aréopage d’uniformes et de costumes-cravates bleu marine, – dans la plus pure tradition sarkozienne -, ne suffisent plus à faire oublier l’indigence de ses résultats sur le plan sécuritaire : jamais le sentiment d’insécurité des Français n’a été aussi élevé dans les sondages, et chaque jour nous apporte son lot d’agressions, de règlements de comptes, de manifestations d’un grand banditisme qui semble avoir pris racine dans le pays tout entier, en s’attaquant même aux zones rurales épargnées jusqu’ici par les troubles de la ville….

La musique de Monsieur Valls ressemble de plus en plus à la « Valse Triste »de Sibellus…..

http://youtu.be/pt4-lIGGQZ0

Mais ne pleurez-pas sur Manuel Valls !!! Ce n’est que de la musique….

Et « quand la Musique est bonne »….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s