« Justice Sociale »….


Balance

Depuis qu’elle a conquis le pouvoir, – que dis-je, tous les pouvoirs -, la Gauche tente d’accréditer l’opinion selon laquelle son action s’inscrit dans une volonté de « Justice Sociale ». Zigounette nous promettait une réforme de grande ampleur afin de doter la France d’une « fiscalité juste ».

On connaît la suite….

La notion de « Justice » est constamment mise en avant pour « justifier » des réformes qui sont loin d’être comprises par tous les Français.

L’exemple du « mariage pour tous » restera dans les mémoires comme une réforme accomplie au nom de la « Justice »: elle constituera un des éléments marquants de la politique de la Gauche au pouvoir: une réforme dont la brutalité, dans sa préparation comme dans sa mise en oeuvre aura eu pour résultat de diviser durablement les Français.

Ce type de réformes « à caractère sociétal » aura servi de paravent derrière lequel se cache l’impuissance d’un pouvoir  dépassé par l’ampleur des problèmes économiques auxquels il est confronté, et devant lesquels il se dérobe, en cherchant des échappatoires consistant à enfumer le peuple qui l’a élu.

L’affaire des « quenelles » à laquelle nous assistons actuellement en est une parfaite illustration: on détourne l’attention en inventant un « danger » qui menace gravement la République, et en utilisant l’arme favorite de la Gauche dans le débat politique, celle de la « diabolisation », pour éviter de masquer des échecs dont plus personne, dans les médias, n’ose nier la réalité….

Et pourtant, si la Gauche au pouvoir avait voulu « rétablir » une certaine « Justice Sociale », les chantiers ne manquaient pas, auxquels elle aurait dû s’atteler….

Peut-on parler de Justice Sociale lorsque tant d’injustices s’étalent sous les yeux de tous les Français qui vivent « les yeux ouverts » !!!!

– En effet, où est la justice sociale quand on repousse l’âge légal de la retraite alors que tout étranger de 65 ans n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France, a droit à une retraite  de 780 euros par mois dès son arrivée ?
 
– Où est la justice sociale quand une femme de paysan ayant travaillé 50 ans à la ferme, n’a pas droit à ces 780 euros au prétexte que son mari et elle dépassent le plafond de 1.200 euros de minimum vieillesse pour un couple, alors qu’un immigré justifiant d’un séjour en France peut bénéficier d’un minimum retraite qu’envierait un salarié modeste  ?

– Où est la justice sociale quand la sécurité sociale en faillite continue de payer à l’étranger, sans le moindre contrôle, des retraites à d’innombrables centenaires disparus depuis des lustres ?


 
– Où est la justice sociale quand l’Aide Médicale d’Etat soigne 220.000 sans papiers chaque année, à raison de 3.500 euros par malade, alors que la sécurité sociale ne dépense « que » 1.600 euros par affilié qui travaille et cotise;

 – Où est la justice sociale quand des étrangers bénéficient de la CMU et d’une mutuelle gratuite, alors que 5 millions de Français n’ont pas de mutuelle, trop riches pour bénéficier de la mutuelle CMU mais trop pauvres pour s’en payer une ? 30% des Français ont différé leurs soins en 2011 !

-Où est la justice sociale lorsque la générosité de l’Etat, financée par le contribuable, n’a plus de limites quand il s’agit des étrangers en général et des Roms en particulier:

www.senat.fr/leg/ppl11-728.html

 – Où est la justice sociale quand on sait que 10 millions de fausses cartes Vitale sont en circulation et permettent de soigner des milliers d’étrangers sous une fausse
identité, au détriment des ayants-droit ?

 
 – Où est la justice sociale quand la France entretient des milliers de polygames, certains d’entre eux percevant plus de 10.000 euros par mois sans travailler, alors
que la polygamie est interdite et que nos comptes sociaux sont dans le rouge ?


 – Où est la justice sociale quand une famille nombreuse étrangère est prioritaire pour un logement social, alors qu’un jeune couple français doit attendre sept ou huit
ans son premier logement pour avoir un enfant ?

 
 
– Où est la justice sociale quand on sait qu’un million de faux passeports, donnant droit à la manne sociale, sont en circulation sur les sept millions de passeports biométriques soi-disant « infalsifiables » ?

 
 – Où est la justice sociale quand un Français né à l’étranger doit prouver sa nationalité à l’administration, ce qui se traduit souvent par un véritable parcours du combattant, alors qu’on brade chaque année la nationalité française avec des milliers de mariages
blancs ?


 – Où est la justice sociale quand on veut donner le droit de vote aux étrangers, alors que  nos élus ont confisqué aux citoyens leur « non » au référendum sur la Constitution européenne et que des millions d’électeurs, de droite ou de gauche, ne sont pas
représentés au Parlement ?

 
 – Où est la justice sociale quand on accueille chaque année plus de 200.000 étrangers non qualifiés, dont notre économie n’a nul besoin, alors que la pauvreté augmente, que nous avons près de 5 millions de « sans emplois » et que le chômage atteint déjà 40% chez la population immigrée ?

– Où est la justice sociale quand le contribuable finance des associations qui ne combattent que le racisme à sens unique alors que le racisme anti-français est systématiquement ignoré et les plaintes classées sans suite ?
 
 
– Où est la justice sociale quand on condamne un journaliste pour avoir énoncé une vérité sur la délinquance étrangère, lorsqu’on poursuit pour « incitation à la haine raciale » un « humoriste », même si celui-ci n’inspire aucune sympathie,  alors que des rapeurs incitant quotidiennement à la haine, sur les antennes de la télévision et à la radio, ne sont jamais inquiétés au nom de la « liberté d’expression » ?

 
 – Où est la justice sociale quand la délinquance explose et que les droits des voyous
passent avant ceux des victimes, et lorsque la Ministre de la Justice accorde plus d’attention au traitement des délinquants qu’à celui des victimes ?

Ce n’est pas parce que ces questions ont été soulevées à plusieurs reprises par le Front National qu’elles ne méritent pas d’être posées !!!

La Gauche au pouvoir a un long chemin à parcourir pour retrouver un semblant de crédibilité devant des Français qui ont perdu tout espoir de voir la France des Socialistes redresser la tête….et sortir de son trou.

2 réflexions au sujet de « « Justice Sociale »…. »

  1. Rousseau JP

    Je m’inquiète énormément de ce qu’est devenu le projet capital de changement de blouse à l’hôpital puisque les malades risquaient de montrer leur postérieur avec cette blouse indigne d’un grand pays socialiste.
    Ce projet était bien sur bien plus important que la situation catastrophique de la France.
    Ah , la chance que nous avons d’avoir un gouvernement fantastique !!!!!
    Comme on dit en Ibérie  » mama mia, que pena »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s