Fantasmes ou folie pure ???


Ayrault

Même Jésus avait du mal avec les imbéciles. Il admettait : « Les boiteux, je les ai guéris, les aveugles aussi. Mais, pour les imbéciles, je n’ai rien pu faire. »

L’affrontement était inévitable et la violence des premiers échanges donne la mesure de l’ampleur des dégats : le rapport qui vient d’être « dévoilé »par le Figaro n’a pas fini de soulever des vagues dans le microcosme politique.

Je viens d’allumer mon poste de télévision, et sur LCI, j’entends notre Ayrault national traiter le Président de l’UMP « d’irresponsable », pendant que ce dernier ironise sur le « désarroi pathétique » d’un gouvernement qui a perdu sa boussole.

Mais de quoi s’agit-il  ??? Que s’est-il donc passé pour déclencher cette escalade d’injures entre des gens qui devraient être habitués à maîtriser leurs nerfs ???

J’apprends en écoutant un flash d’information qu’il s’agit des révélations du quotidien de Droite « le Figaro », qui publie les extraits d’un rapport remis, il y a déjà quelques mois, mais qui était jusqu’ici passé sous silence dans des médias pourtant avides de tout ce qui peut constituer le « Buzz ».

C’est ce rapport qui suscite la polémique au sein du microsome.

Il contiendrait les recommandations d’une brochette d’intellectuels, pour remettre à plat notre « système d’intégration », qui, comme chacun le sait depuis longtemps, a fait « chou blanc »…

Ce rapport que notre Ayrault national aurait qualifié en termes élogieux et dont les auteurs choisis au cours d’un conciliabule gouvernemental, ont été félicités pour la « qualité de leur travail », est accessible sur le site internet du Gouvernement.

Je m’y rends illico, poussé par ma curiosité naturelle, et je découvre un véritable brûlot, un tissu de propositions abracadabrantes, à un point tel que l’on est en droit de se demander si les auteurs de ce document ont été saisis d’une sorte de folie collective.

Vous pouvez en juger par vous-mêmes en vous rendant sur le site de:

ttp://www.gouvernement.fr/sites/default/files/fichiers_joints/rapport_au_premier_ministre_sur_la_refondation_des_politiques_d_integration_1.pdf

Ce rapport propose donc de repenser notre politique d’intégration. Ses conclusions remises au Premier ministre le 13 novembre, insistent sur la nécessité de « reconnaître toutes les migrations comme constitutives de la nation ».

Il propose également un travail « de (re)mise à plat » de l’histoire de la France et d’inscrire dans les programmes scolaires « l’histoire des mouvements de population », c’est-à-dire l’esclavage et la traite négrière, les colonisations et décolonisations, les immigrations, les réfugiés, les migrations liées au Printemps arabe et celles des Roms. Le tout afin de prendre en compte ce qu’ils nomment « la dimension arabo-africaine » de la France !!!

De nouvelles langues parlées en France pourraient aussi faire leur entrée à l’école. « Il faudrait valoriser l’enseignement de l’arabe (…) au même titre que les autres langues en l’introduisant dans les meilleurs écoles et lycées » !!!

Pour simplifier la tâche de mes lecteurs, j’essaie de résumer ci-après les grandes lignes des propositions contenues dans le document:

– suppression du terme « d’intégration ». – reconnaissance des « identités multiples » et des « cultures plurielles ». – multiplication des instances de contrôle des « droits des immigrés », dont une « cour des comptes de l’égalité ». – évaluation des politiques publiques, dans le domaine de l’intégration des étrangers, tous les 5 ans. – limitation du recours aux circulaires substitutives de la loi

– révision des programmes scolaires d’histoire en y intégrant « l’histoire des mouvements de population dans leur globalité », « ceux liés à « l’esclavage et à la traite négrière », aux « colonisations, à l’immigration économique… », et en supprimant les pages de cette Histoire qui valorisent, à l’excès, selon eux, « le mâle blanc, hétérosexuel »….

– augmentation du nombre d’étudiants étrangers dans les grandes écoles et les classes préparatoires intégrées.

– renforcement des moyens et des méthodes pédagogiques de l’école pour les enfants en difficulté scolaire dans les écoles où sont scolarisés les enfants des milieux populaires.

– développement des langues vivantes des immigrés à l’école.

– suppression des règles scolaires discriminatoires concernant notamment le « voile » !!!

– création d’un délit de « harcèlement racial ».

– ouverture du « droit » à certaines prestations « quasi automatique ».

– assouplissement des conditions d’attribution du RSA.

– suppression des conditions de nationalité pour accéder à un emploi, tant dans les fonctions publiques que dans les secteurs public et privé.

– révision des textes « qui comportent des mesures discriminatoires ou dont les effets induits sont des processus discriminatoires ».

– création de garanties en matière de sécurité publique, de paix civile et d’atteinte à l’intégrité des personnes et des biens, incluant « l’obligation d’une motivation explicite dans la réquisition des contrôles ».

– renforcement significatif des montants des indemnités de réparations pour faits de discriminations dans le droit du travail.

Ainsi donc, les « zozos » et les « bobos » bourrés de fantasmes exotiques qui rêvent de faire de la France un nouveau Brésil, où les valeurs, les traditions, la langue, l’Histoire, la culture françaises se fondraient dans un melting pot multi-culturel s’en sont donné à coeur-joie !!!!.

Je me suis dit : Ils sont devenus fous !!! Si nous étions dans une de ces « démocraties populaires » dont certains entretiennent la nostalgie, on enfermerait ce genre de personnages dans des asiles, afin de les empêcher de nuire !!!

Alors qu’on nous bassine à longueur de journaux télévisé à propos de « la montée de l’extrême-droite » et des « dangers qu’elle fait courir à notre démocratie », alors que la France vient de sortir d’une période où deux conceptions de notre « vivre ensemble » viennent de s’affronter violemment à la suite des lois scélérates adoptées sous l’impulsion d’une Taubira déchaînée, on ne pouvait mieux faire pour altérer définitivement l’image du « Président rassembleur » dont voulait se parer notre « Zigounette 1er » !!!

 Si j’ai bien compris le sens profond des préconisations de ce rapport, il appartiendrait, désormais, aux Français de s’intégrer dans une société multiculturelle, dans laquelle, après que la République eût interdit les « langues régionales », chaque français devrait apprendre l’Arabe ou un dialecte africain, …au choix, et en option à ce qui reste du baccalauréat, une société qui renoncerait aux principes fondamentaux de la Laïcité, une société où les communautés minoritaires pourraient imposer « leur modèle social »à une majorité tenue de respecter leur « droit à la différence »!!!

Les « immigrés » et les « Français issus de l’immigration » n’ont pas à s’imposer un quelconque effort d’intégration. C’est aux « Français de souche » qu’il appartient de s’intégrer dans cette société que ces « zintellectuels » appellent de leurs voeux !!!

On croit rêver.

Comment un « Premier Ministre de la France » a-t-il pu passer commande d’un tel travail dont la synthèse a été confiée à un certainThierry Tuot, Conseiller d’Etat, connu pour ses positions excentriques sur l’intégration, auteur de plusieurs ouvrages qui avaient déjà fait scandale ???

La composition du groupe de réflexion qui a pondu cet oeuf monstrueux, donne une idée du degré d’irresponsabilité de notre Premier Ministre. On peut également la consulter sur le site du Gouvernement.

Leurs « propositions » constituent un tissu de provocations, une sorte de défi lancé à tous ceux qui, comme moi, sont attachés à un « modèle républicain » pur et dur.

Le tout est écrit dans une langue peu intelligible par le Français normalement « culturé », car ce genre de personnage utilise une  « novlangue », qui ressemble déjà elle-même à un « charabia », pour mieux masquer les intentions cachées derrière des mots abstraits, mais lourds de sens….

Quelques exemples de leur « vision flagellatrice de la France » : les mots abstraits utilisés, façon Huxley, dans « Le meilleur des Mondes « souvent évoqué sur ce blog, pour masquer leur démarche totalitaire, et leurs fantasmes de rééducation d’une société qu’ils exècrent. Une démarche que l’on retrouve dans le « pédagogisme de certains « penseurs » de l’Education Nationale: “ faire société ”, “ brouillage de référentiels ”, “ capacité à faire lien ”, “ revisiter les registres lexicaux ”. Un langage qui rappelle celui de certains dirigeants socialistes contaminés par cette novlangue pédante…

A quelques mois d’élections qui risquent de servir d’exutoire à la colère légitime d’un nombre croissant de Français, quelques « zintellectuels » qui ont participé à l’élaboration de ce rapport, dévoilent ainsi leurs fantasmes et la vision de la société française qu’ils appellent de leurs voeux: une société métissée, multiculturelle, un communautarisme dans lequel la France dissoudrait son identité, renoncerait faire prévaloir sa langue, sa culture, son Histoire, ses traditions, bref, tout ce que ses ancêtres lui ont légué, pour permettre à ceux qu’elle a accueilli, qui le plus souvent sont entrés chez elle par effraction, de se sentir chez eux, en piétinant tout ce à quoi les Français, sont, dans leur majorité, profondément attachés.

Zigounette qui a senti le danger, a, fort opportunément remis les pendules à l’heure. Et même chez les Socialistes qui gouvernent la France, des voix de bon sens se sont élevées pour dénoncer ce pavé lancé dans le marigot politicien, par une minorité de « Français », qui de cette manière, vient de révéler les arrières-pensées, voire les objectifs poursuivis par une bande de « zozo-bobos » à classer parmi des fous dangereux pour l’unité de ce pays, confronté à l’un des moments difficiles de son Histoire…..

FRANCAIS !!!  REVEILLEZ-VOUS !!! SINON,APRES AVOIR MANGE DANS VOTRE ASSIETTE,  APRES VOUS AVOIR CRACHE DESSUS,  « ILS » VOUS ECRASERONT COMME DES MERDES !!!

PS: Pour approfondir votre connaissance des idées de ceux qui inspirent de genre de rapports, rendez-vous à l’adresse suivante. Vous serez sidérés !!!

http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20131129.OBS7599/ce-que-la-france-doit-aux-arabes.html?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obinsource

24 réflexions au sujet de « Fantasmes ou folie pure ??? »

  1. Ping : Novlangue. | Tempus Fugit....

  2. Ping : "Ils" inventent la France de demain…. | Tempus Fugit....

  3. Cooldom83

    @llopis andré : attention toutefois à ne pas mettre tous les musulmans dans le même panier. Un de mes amis est un musulman, fils d’immigré qui s’est marié avec une catholique et a eu 3 enfants dont 2 filles. Les enfants ne se sentent musulman que de culture : ils ne connaissent pas leur religion et les filles ne portent pas le voile. Les parents de cet ami lui ont inculqué le principe de base qu’en immigrant en France, il fallait respecter les lois et coutumes du pays d’accueil. D’ailleurs, je tiens à préciser que ses parents exercent leur culte en toute discrétion (justement pour respecter les valeurs morales de la France). Pour moi, cet ami est un parfait exemple d’intégration réussie car il a créée un vrai terrain de mixité socio-culturelle ; contrairement à « Mickey et compagnie » qui va vivre dans une communauté musulmane.

    J'aime

  4. Cooldom83

    Je rejoins llopis andré sur un point qui me parait très important : si les musulmans qui sont en France sont si attachés à leur culture, à leur religion etc … eh bien qu’ils retournent dans leurs pays d’origine : tout y est pour qu’ils y vivent heureux ! C’est en ça que je dis que les musulmans trainent une image, je me cite, « de fourbes arrogants et manipulateurs (à la limite du despotisme) » car du coup, on doute de leur motivation à venir vivre en France et on s’arrête (sans doute avons-nous raison) à l’idée qu’ils viennent en France uniquement pour profiter de notre système social (qui soit dit en passant est trop social, selon les critères de l’Europe).
    Ici je parle des musulmans, car ils sont plus visibles, mais il en va de même pour tous les autres immigrés.
    Le FN avait un slogan il y a quelques temps, pour ne pas dire immémoriaux (:-p) qui disait : « La France, aimez-la ou quittez-la ! ». Je suis loin d’adhérer aux idées de ce parti, mais il faut reconnaitre que de nos jours, ce slogan m’attire du côté obscur ! Rassurez-vous, je lutte et croyez-moi, c’est dur car mon ego en prends un sérieux coup.

    J'aime

  5. llopis andré

    Je vois que le sujet,nous emmene bien loin,faut-il nous convertir pour faire plaisir à certain,ce que je constate en lisant Michey,c’est que ses parents ont fui un pays musulman ou c’était le foutoir pour avoir une Vie méilleure en France,et ils veulent reproduirte dans ce pays ce qu’ils les a fait renoncer à leur valeurs soit disant islamiques,j’ai discuté avec un Algérien en lui demandant ce qu’ils voudrait ,il m’a répondu moi ma petite fille à 3 ans et je voudrais qu’elle porte le foulard comme cela elle prendra l’habitude,pourquoi vouloir imposer une culture que ,les souchiens ne veulent pas, alors la lutte est perdue,et nous allons devenir un pays qui comme ceux des peuples à racines musulmanes,pourquoi viennet t-ils en france et non pas en tunisie oule maroc,quand la France sera foutue ou iront-ils.Est-ce que les français doivent s’éxiler pour leur laisser la place,c’est ce que les socialo,communistes verdatres veulent nous imposer . En lisant ce rapport on s’aperçoit que les mickes et compagnies vontêtre fou de joie et permettre un votre massif de cet électorant qui leur fera pas de cadeaux le moment venu,on s’arreteront leséxigences musulmanes.

    J'aime

  6. Cooldom83

    La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres !

    Pour les amoureux de l’Histoire de la France ; je me permets ce petit rappel.
    Art. 6 de la 2ème Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (préambule de le Constitution du 24 juin 1793)
    « La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui : elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait. »

    La liberté du culte, cela ne veut pas dire que quiconque peut exercer sa religion n’importe où, n’importe quand et n’importe comment ! à faire ainsi, cela s’appelle de l’anarchie totalitariste en l’imposant aux français « frileux et nostalgiques » qui, comme l’a si bien dit Berdepas ne sont rien d’autre que les français dans leur globalité.

    Pour ma part, je considère que la liberté du culte doit s’arrêter aux portes des lieux de culte. Cela vaut évidemment pour toutes les religions quelles qu’elles soient. Quiconque a le droit de croire en son Dieu, mais il ne doit pas l’imposer à autrui.

    Mickey, ce qui me gêne dans vos propos, au-delà du fait que je vous confirme que vous n’avez pas lu ou pas compris le rapport, c’est que vous reconnaissez que le voile est un symbole religieux. Vous devez accepter qu’il doit être interdit dans tous lieux publics par respect des droits des autres.

    Par ailleurs, vous parlez des français « frileux et nostalgiques », certes c’est votre point de vue et il n’engage que vous mais il me semble que c’est particulièrement déplacé de tenir de tels propos quand on croit en une religion qui peut être défini par les mêmes qualificatifs.

    J’espère que vous comprenez où je veux en venir : vous n’êtes pas conscient de votre égocentrisme et vous portez des jugements très sévères sur un pays qui vous a accueilli. Berdepas a raison lorsqu’il vous demande de vous poser la question de ce que vous pouvez apporter à la France (et pas l’inverse). Pour ma part, il ne m’est jamais venu à l’esprit d’exiger de la France qu’elle intègre ma culture et qu’elle en fasse un bloubi boulga dégueulasse.

    J’ai un dernier exemple en tête à vous citer. Il y a quelques années, j’ai rencontré un français d’origine marocaine et en discutant avec lui sur l’immigration, j’ai retenu 2 points qui m’ont offusqué :
    1 – nous sommes tous les deux des fils d’immigrés, mais parce que lui vient d’Afrique, ce n’est pas pareil ! (ah bon ? il y a fils d’immigrés et fils d’immigrés ??? ça alors !)
    2 – il m’a dit que bien qu’il ait la nationalité française, il se considère d’abord marocain avant d’être français.
    Avec de tels propos, il ne faut pas s’étonner de la montée du FN !

    Les musulmans seraient bien mieux vus s’ils ne trainaient pas cette image de fourbes arrogants et manipulateurs (à la limite du despotisme). Pour preuve, comparez le nombre de protestants, catholiques et juifs que vous rencontrez dans la rue au nombre de musulmans ! la réponse est évidente ! on voit plus de musulmans ; non pas parce qu’on y fait attention, mais parce qu’ils se voient.

    Mickey, n’allez pas imaginer qu’il y a si peu de chrétiens en France, vous vous fourvoieriez ! Les autres religions sont discrètes par respect des droits des autres, tout simplement.

    Je termine sur le point de la langue : proposer l’apprentissage de l’arabe aux enfants qui le souhaitent, oui, je suis d’accord (bon, c’est déjà le cas aujourd’hui) mais il ne faut pas que ce soit imposer pour trois raisons :
    1 – Il n’existe pas une seule « version » de l’arabe : le tunisien, le marocain ou l’algérien ne sont pas du tout les mêmes langues (j’ai cité ces langues car quand on pense « arabe », on pense à ces pays)
    2 – L’arabe n’est pas une langue européenne donc elle n’est pas une priorité dans l’apprentissage de nos enfants. (sauf pour les groupuscules qui souhaitent les noter comme exigences)
    3 – La seule langue que j’accepterai voir devenir obligatoire tout au long du cursus scolaire, c’est l’anglais. (même pas l’espagnol !)

    En fait, non, je vais terminer sur la question de l’éducation.
    Les décisions prises pour l’éducation de nos enfants ne doivent pas répondre à une demande d’un groupuscule juste pour les satisfaire. NON ! il s’agit d’une orientation nationale, européenne et internationale.

    La dangerosité dudit rapport dans ce domaine est que nos enfants deviennent superficiels sur la culture de leur pays. Les socialistes, par leurs décisions (irresponsables, j’entends bien) en matière d’éducation, ne visent qu’un objectif : « modeler » les esprits de nos enfants à leur sauce … une sorte de lavage de cerveau.

    Pour vous dire, j’ai peur d’envoyer mon enfant dans l’enseignement public, moi je vous le dis !

    J'aime

  7. berdepas Auteur de l’article

    @ Mickey: Je respecte également votre point de vue.
    Il n’empêche qu’il y a beaucoup de choses discutables dans votre propos.Je n’en reprends que quelques unes.
    Tout d’abord, avez-vous réellement et intégralement lu ce rapport ??? J’en doute, à la lecture de certains points de votre commentaire.
    Ce « rapport » n’est rien d’autre qu’un « catalogue » des revendications de la mosaïque de communautés d’immigrés fraîchement accueillies par la France depuis quelques décennies…
    « La réalité sociale diverse de notre pays » ne date pas d’hier. On a coutume de rappeler que la France a intégré avec succès des générations entières de Polonais, d’Allemands, d’Espagnols, de Portugais, d’Italiens,…et même de Maghrébins.
    Aucune de ces « communautés » n’a jamais eu, dans le passé, les « exigences »qui s’expriment aujourd’hui. Le « Français-type » d’aujourd’hui n’est guère très différent de « celui d’antan », et il n’a pas envie de changer quoi que ce soit dans son mode de vie en société, dans sa culture, et encore moins dans son Histoire, qui est ce qu’elle est, avec ses belles pages et ses pages obscures et parfois tragiques, juste pour s’adapter à des modes de vie qui lui sont étrangers.
    Pour résumer, en un raccourci, « le Français-type » n’a pas à faire l’effort de s’intégrer dans son propre pays.
    Par contre, il a le devoir d’aider les nouveaux arrivants à « évoluer », par l’éducation, et en leur montrant clairement que la vraie question pour eux c’est , pour paraphraser un propos célèbre, « ne vous demandez pas ce que la France doit faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour la France qui vous a accueilli ».
    Les « racines arabo-africaines » de la France, c’est un mythe, un fantasme d’une petite minorité qui voudrait imposer à la majorité des Français un modèle dont ils ne veulent pas.
    Car c’est bien là le problème auquel la France est confrontée aujourd’hui: elle ne sait plus comment répondre, ni comment réagir devant les « gesticulations » de toutes sortes de minorités qui se servent de la liberté d’expression qui honore jusqu’ici ce pays, et du « bruit médiatique » pour accabler la majorité de leurs exigences. La France est de plus en plus soumises aux pressions de lobies mnoritaires qui profitenet du silence d’une majorité devenue bien trop silencieuse….
    Ce que vous qualifiez, reprenant un vocabulaire devenu à la mode, de « Français frileux et nostalgiques », ce sont tout simplement des Français qui sont fiers de leur identité, malgré les sarcasmes de ceux qui ne s’y « identifient » pas,et qui ne voient pas de raisons d’en changer.
    Par contre, la France est un pays de liberté, et personne n’y retient ceux qui ne s’y plaisent pas.
    D’autant que, beaucoup de ceux, et j’en connais personnellement,qui veulent faire « évoluer la France », viennent de pays qui ont encore bien du chemin à parcourir pour parvenir au même degré de tolérance.
    Vous qui avez des « racines algériennes », n’êtes vous pas surpris de constater, malgré le mal que se sont donné les autorités algériennes pour effacer « leurs racines culturelles franco-algériennes », que les Algériens ne savent pas, pour être compris, s’exprimer autrement qu’en Français dès qu’ils sortent de leur pays ??? N’êtes vous pas surpris de la difficulté par l’Algérie d’assumer ses racines Berbères et Juives, et d’accepter la langue berbère comme deuxième langue du pays, à côté du dialecte algérien qui n’a rien à voir ou très peu avec la langue arabe ??? ( Lorsque « Boutef » s’exprime en Arabe littéraire à la télévision, il n’y a pas un seul Algérien qui le comprend !!!). N’êtes vous pas surpris de constater qu’un Algérien de trente ans, aujourd’hui, ignore tout ou presque de l’Histoire de son pays qui pour la propagande officielle commence le 1er Novembre 1954, et ignore tout des 300 ans d’occupation turque ???
    Vous qui avez des « racines algériennes », n’ignorez pas que le problème du voile, à l’école, et ailleurs est un problème récent, y compris en Algérie. Je n’ai jamais vu dans ma jeunesse autant de femmes voilées qu’aujourd’hui, en Algérie. Et les rares femmes qui portaient le haïk blanc, à l’époque dont je parle, le portaient avec élégance et sans agressivité. Je n’ai jamais vu en Algérie, autant de « voile intégral »dans les rues qu’aujourd’hui et pas plus de voiles noirs. La France n’a pas à subir des pressions dans ce domaine dont l’origine, chacun le sait, viennent des pays du Golfe, qui en matière de « tolérance » ont bien des progrès à faire…..
    Pour conclure « l’identité plurielle de notre pays » est une vue de l’esprit entretenue par quelques uns, parmi lesquels des « Français de souche » en mal d’orientalisme et d’exotisme, et frustrés, depuis la « décolonisation » de leurs penchants pour les « métissages en tout genre »….

    J'aime

  8. Mickey

    @ Berdepas
    Sauf votre respect, rien, dans ce que préconise le rapport, consiste à « demander à la France de changer l’enseignement de son Histoire, de ses traditions culturelles, ni de bénéficier d’un traitement social de faveur en raison des origines ». Sur ce point, nous sommes d’accord, la culture française et son histoire ne doivent pas céder à une quelconque volonté de changement politique. Il s’agit plutôt « d’intégrer », pour le coup, la culture des siens, de nos concitoyens dits « d’origine » pour mieux « reconnaître les identités multiples et les cultures plurielles » qui compose notre Douce France depuis des siècles.
    Le fond de ce rapport consiste, à mon sens à rendre compte d’une réalité sociale et culturelle plurielle et diverse de notre pays que certains Français frileux et nostalgiques refusent de reconnaître aujourd’hui. Il ne s’agit pas d’être moins Français, au contraire, mais de s’enrichir de l’héritage de nos nouveaux compatriotes vivant en France depuis 4, 5 générations. Nous ne pouvons plus vivre dans le rétroviseur du passé, si rassurant soit il et tirer un trait sur tout ce qui ne colle pas à l’idée que l’on se fait du Français-type d’antan. A cet égard, je ne vois pas en quoi faire apprendre la langue arabe à nos enfants serait une abomination. Il ne s’agit rien de plus que d’une langue étrangère comme les autres dont l’enseignement permettrait de briser beaucoup de préjugés qui pèsent encore sur les Arabes et les musulmans.
    Mais permettez moi de vous reprendre sur l’idée que vous vous faites de l’intégration, que je trouve, pardonnez-moi, quelque peu étriquée et peu fidèle à l’histoire de notre France. La conception assimilatrice que vous donnez de l’intégration est une façon de rejeter tout ce qui ne rentre pas dans l' »archétype » réducteur du Français. Ce qui m’amène à vous demander ce qu’être Français pour vous?
    Autre exemple, l’interdiction du voile dans le secondaire. On peut être favorable ou pas au port du foulard mais de deux choses l’une. Soit on reste cohérent avec nos principes démocratiques et on défend alors le droit constitutionnel de la libre exercice du culte (je rappelle que la Cour Européenne des Droits de l’Homme déclare cette loi irrecevable) soit on décide de nier ce droit à des jeunes filles de s’éduquer librement dans l’enceinte de nos instituions scolaires publiques en les poussant à la ghettoïsation et le repli communautaire. On pourrait alors me répondre « mais rendez-vous compte, si cette jeune fille subit des pressions de la famille, du grand frère pour lui imposer le port du foulard! », je rétorque à mon tour que le meilleur service que l’on pourrait leur rendre serait de les accueillir à l’école de la République, de leur donner des outils qui leur permettraientt de s’émanciper à leur manière. Mais les rejeter dans des écoles confessionnelles ne favorisera que la communautarisation de nos quartiers.
    Ce rapport est un bon rapport car il tient compte de l’identité plurielle de notre pays.

    J'aime

  9. Cooldom83

    @Simone & @Berdepas : Ne pourrait-on pas voir dans cette publication une stratégie des socialistes ? faire monter la grogne pour favoriser le FN afin de se retrouver face à lui aux prochaines élections ? (oui, il est évident que les socialistes ont zappé Sarkozy … bon, certes !)
    J’aime bien cette idée … une stratégie complètement stupide émanent d’intellos de gauche arrogants et égocentriques ! (persuadés de surcroit que Sarkozy ne peut pas revenir sur les devants de la scène suite à son minable quinquennat ! mais si ! ce quinquennat qui nous a évité le pire du pire lors d’une crise économique sans précédent …. roooooo)

    J'aime

  10. berdepas Auteur de l’article

    @ Simone: en effet !!! Mais de deux choses l’une. Ou bien la démarche de Ayrault est une stupidité que lui inspirent ses convictions, ou bien le même Ayrault est capable d’un cynisme ravageur, car il sait que faire grossir la colère du peuple c’est faire grossir l’électorat du FN et gêner d’autant l’opposition .

    J'aime

  11. Cooldom83

    @Berdepas : Infiniment d’accord avec vous. Je vois que vous êtes également un joli mélange.

    @Mickey : je suis né en France et mes parents sont français d’origine allemande (sans parler des origines plus lointaines). Je peux vous affirmer que l’intégration a été très douloureuse pour moi (sans doute bien pire que pour un enfant d’immigré venant d’Afrique). L’Allemagne est un pays qui a fait beaucoup de mal à la France et les cicatrices sont encore visibles aujourd’hui.
    Je sais d’où je viens, point ! mon pays, ma patrie, c’est la France, point final !
    Mickey, posez-vous cette question : si une guerre venait à être déclaré entre la France et l’Algérie, quel serait votre camp ? Il n’y a pas de réponse bretonne à cette question, sinon vous êtes un traitre pour les deux camps.
    Moi, je sais déjà ! Dans mon cas, je me battrai aux côtés de mes frères/soeurs français/es.

    J'aime

  12. berdepas Auteur de l’article

    @ Mickey : Intéressante votre question. Je suis né en Algérie. Mes grands-parents étaient d’origine espagnole, italienne et maltaise.Mon grand père paternel a acquis la nationalité française en s’engageant dans la Légion étrangère pendant la guerre de 1914-18, d’où il est revenu gazé.C’est de lui que je tiens ma nationalité française.
    Comme vous, j’aime la France, malgré les déceptions qu’elle nous a parfois infligées….
    Malgré les origines de ma famille, je suis Français jusqu’au bout des ongles, et pourtant je ne renie pas mes origines: rien de ce qui se passe en Algérie ne m’est indifférent, et j’aime toujours autant ce pays où je suis né et où j’ai passé trente ans de ma vie.
    Je n’oublie pas pour autant l’histoire de mes aïeux.
    Mais il ne m’est jamais venu à l’idée, comme d’ailleurs tout ceux qui partagent les mêmes origines que moi, de demander à la France de changer quoi que ce soit, dans l’enseignement de son Histoire, dans ses traditions culturelles, ni de bénéficier d’un traitement social de faveur en raison de mes origines, ou d’une quelconque discrimination positive…..
    La minorité des Français issus de l’immigration doit accepter la France telle qu’elle est, ou retourner au pays de ses origines.Point final.

    J'aime

  13. Mickey

    Je suis né en France, mes parents sont Français d’origine algérienne, je parle français et j’aime la France qui a modelé mon indentité culturelle. Bien que Français comme vous, je ne peux oublier l’histoire de mes aïeuls. Ma mémoire culturelle diffère donc de la vôtre. Pour autant, dois-je la renier pour m’intégrer? Ne le suis je pas déjà, intégré?

    J'aime

  14. Simone De Grove Labau

    c’est de la folie pure, un brûlot! Ce premier ministre est absolument nul dans tous les domaines.
    Par ailleurs, fallait il publier ce texte et donner de ce fait du grain à moudre à l’extrême droite?

    J'aime

  15. Cooldom83

    Je viens d’aligner ces quelques vers « vite fait » … quelque part, je suis un poète méconnu … mais alors complètement méconnu, voir pas connu du tout ! 🙂

    J'aime

  16. Cooldom83

    La blessure est profonde,
    En lisant ces phrases immondes,
    Ma patrie meurt,
    Mon pays saigne,
    Et moi je pleure
    De la folie d’un règne.
    Je suis sans voix
    Et m’inquiète pour toi
    Nouvelle génération
    Interdite de nation.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s