Tout est dit, en quelques lignes.


Valls

Extrait de l’Editorial du Quotidien « l’Opinion » de ce jour. Je le cite:

Par Nicolas Beytout, Directeur de la rédaction.

« Il y a la justice, qui s’est prononcée à sept reprises pour l’expulsion de la famille de Leonarda, et puis il y a l’exécution de ses décisions, normale mais toujours marquée d’une forte charge symbolique.

Il y a la théorie, une belle circulaire administrative sur les expulsions d’étrangers qui dit tout et rien à force de banalité, et puis il y a les cas pratiques, forcément plus secs et concrets.

Il y a Manuel Valls, menton droit et principes de fermeté bien haut brandis face aux Roms, et puis il y a Cécile Duflot, spécialiste de l’incantation menaçante et humaniste toujours prestement rangée au fond de son portefeuille ministériel.

Il y a la gauche légaliste, celle qui ne veut pas faire de la France une terre de refuge de toute la misère du monde, et puis la gauche moraliste qui aimerait tant ne pas avoir à assumer de telles décisions.

Il y a la gauche de gouvernement, confrontée à l’immigration, au chômage, à l’insécurité, et puis il y a la gauche du rêve qui condamne et invective tout ce qui risque de la faire sortir de son innocence.

Il y a François Hollande et il y a… Il y a quoi, au fait ? Aucun discours, aucune décision en matière de politique de l’immigration depuis près d’un an et demi qu’il est au pouvoir. Aucune doctrine claire, aucune prise de position sauf pour tenter de concilier le tout et son contraire, la fameuse fermeté avec la non moins célèbre humanité. Ce non-choix, supposé rassembler les deux extrémités d’une même majorité, a permis de tenir jusque là. Les acrobaties sur la fiscalité, le pouvoir d’achat, la relation avec les entreprises, le social, l’Europe, ont pu donner le change. Cet équilibrisme est devenu béance. Il s’est fracassé sur la réalité d’une expulsion à la descente d’un bus.« (Fin de citation).

Rien à ajouter ???  Si, quand même.

Attendons un peu. Nous allons savoir si la famille de ce Kosovar qui a fait l’objet de multiples arrêtés expulsions, qui n’a jamais travaillé depuis 4 ans qu’il est en France, va devoir réintégrer nos frontières sous la pression des « zozos ».

http://www.20minutes.fr/societe/1237941-20131017-pere-leonarda-naurait-fait-tous-efforts-sintegrer

Nous saurons enfin s’il y a vraiment deux catégories de gens vivant en France: d’un côté, les « bons citoyens », en règle avec leurs obligations vis à vis de la société et qui, « stigmatisés », doivent respecter la Loi sous peine des sanctions prévues par celle-ci, et et de l’autre, tout ceux qui peuvent vivre en France, « hors-la-Loi », et qui , au nom de la « tolérance »sont  dispensés de respecter les décisions de justice !!!

Après « l’affaire Léonardo » du PSG, nous aurons « l’affaire Léonarda »du PS pour nous distraire de la tragique situation économique dans laquelle les socialistes auront plongé la France ….

« Valls a mis le temps » avant de prendre la mesure de la profondeur du gouffre qui le sépare du reste de son Parti. Il peut répondre à ses « collègues »en parodiant une publicité célèbre pour les « Rillettes »: « Nous n’avons décidément pas les mêmes valeurs »…..

5 réflexions au sujet de « Tout est dit, en quelques lignes. »

  1. JP Rousseau

    Salut Bernard,
    *Je sais bien qu’à nos âges avancés il faut faire attention à notre ligne, mais, dans la pub, ce sont les rillettes, pas les quenelles !!!
    Amicalement
    JP

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :