Petits mensonges….et grosses fumées.


Fumée aux YeuxQuoi de plus naturel, quand on s’adonne aux délices du « déni de réalité »  que de sombrer, sans vouloir le reconnaître, dans le mensonge permanent….

Ces derniers temps, le mensonge d’Etat est devenu une pratique courante. Les Français qui vivent les yeux ouverts, se disent: « on nous prend pour des billes !!! »…

Ainsi, nous apprenons, un jour, incrédules, que ni le Ministre de l’Intérieur qui est généralement au courant, grâce aux « notes blanches » des Renseignements Généraux ( je crois que « ça » ne s’appelle plus comme ça, mais que « ça » existe toujours…) de la moindre des « galipettes en ville »de nos hommes ( et femmes ) politiques, ni la Garde des Sots, ni le Ministre des Finances, ni le Premier Ministre, et encore moins le Président de la République, ne savaient quoi que ce soit, de la situation fiscale de l’ex-Ministre du Budget.

Ce dernier, excellent dans son numéro de « super-menteur », s’offre en spectacle à la télé, roulant dans la farine les membres de la Commission Parlementaire chargée de révéler « la vérité » sur cette lamentable affaire qui tourne la République en ridicule…

On apprend, un autre jour, qu’un jeune homme « bien sous tous rapports », un certain Clément Méric, a été victime d’une sale brute nazifiée, qui d’un seul coup de poing l’a envoyé dans « l’autre monde », alors même que ce jeune homme s’avançait gentillement vers lui pour lui « faire la bise »…..

La Presse s’emballe. Le Ministre de l’intérieur pète les plombs: « la peste noire » nous guette, le nazisme est à nos portes.

Mais, hélas (!), on apprend très vite que le jeune Méric n’avait rien d’un gentil garçon, ni d’un étudiant modèle : c’était en fait un « agitateur militant », un « anti-nazi », bagarreur, issu de cette extrême gauche pour qui « la violence n’est que le prolongement de la politique, par d’autres moyens », et pour laquelle nos médias sont d’une complaisance étonnante, comparée à l’intransigeance dont est gratifiée l’extrême droite.

On comprend, à la lumière de cette « nauséabonde » « affaire Meric », qu’il est dangereux de mettre ces deux extrêmes dans le même panier, car quand « les extrêmes se touchent », ça fait des étincelles. Cf, pour mémoire :

https://berdepas.wordpress.com/2013/06/08/quand-les-extremes-se-touchent/

Un autre jour, un train déraille à Bretigny sur Orge. La Justice s’empare de l’affaire. Une information est ouverte illico, pour déterminer les causes de ce drame. Mais, du côté du pouvoir, tout est fait pour minimiser ces causes, et surtout pour éviter d’envisager une hypothèse: celle d’une « malveillance »…. en plein Ramadan !!!

Nos « Ministres intègres » ne veulent pas entendre parler de cette hypothèse pourtant de plus en plus probable, d’autant que l’on sait maintenant que des bandes de « jeunes » rodaient autour de la Gare, que des trains ont été plusieurs fois « caillassés » dans le même coin, et que les victimes de cette tragédie auraient subi, selon des témoins de plus en plus bavards, des vols d’effets personnels, pendant que les voitures de police et de pompiers arrivées sur les lieux étaient « caillassées », à leur tour.

Or on apprend ce soir même, selon Le Point.fr- Publié le 18/07/2013 à 16:19- Modifié le 19/07/2013 à 15:38. Je cite:

« EXCLUSIF. Brétigny : des scènes de vol et de caillassage ont bien eu lieu. Le Point.fr s’est procuré un document confidentiel de la direction centrale des CRS qui fait état de jets de projectiles et de vols sur les victimes du déraillement du train. » ( Fin de citation ).

Peu à peu, la fumée qui entoure cette scandaleuse affaire se dissipe. On apprend à la lecture du Figaro du 20/7 que ( je cite ): « les forces de l’ordre auraient été réellement «caillassées» à Brétigny, et non pas  » simplement accueillies «de façon un peu rude», selon l’expression du ministre des Transports, Frédéric Cuvillier? Y a-t-il eu «un vol ou deux», comme le concède la préfecture de l’Essonne, ou bien de véritables «scènes de pillage»? Un rapport de la Direction centrale des compagnies républicaines de sécurité (DCCRS), révélé jeudi par Le Point , évoque non seulement des «jets de projectiles» après le déraillement du train, mais aussi des «vols d’effets appartenant aux victimes». Une «réalité sans doute dérangeante pour les autorités», mais confirmée par deux syndicats aussi différents qu’Alliance (classé à droite) et l’Union nationale des syndicats autonomes (Unsa, classé à gauche). Des policiers «scandalisés qu’on puisse remettre en cause leur parole» et outrés d’avoir vu leurs agresseurs repartir «en vainqueurs»…

Selon ce rapport, les CRS ont dû repousser «des individus, venus des quartiers voisins, qui gênaient la progression des véhicules de secours en leur jetant des projectiles».

«Certains de ces fauteurs de troubles, peut-on aussi lire, avaient réussi à s’emparer d’effets personnels éparpillés sur le sol ou sur les victimes.» Quatre jeunes, interpellés pour le vol du téléphone portable d’un secouriste, ont tous été relâchés. Mais, selon nos informations, trois autres plaintes ont été déposées dont une à Limoges, par une passagère ne retrouvant plus son ordinateur… Et sur RMC, un agent de la SNCF a affirmé avoir assisté à des vols. Vendredi, une source préfectorale de l’Essonne a cependant dénoncé une incohérence entre les vols décrits et l’heure d’intervention d’une des brigades CRS, arrivée une heure et demie après les premiers secours. »

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/19/01016-20130719ARTFIG00547-vols-et-caillassages-a-bretigny-les-policiers-s-indignent.php

( Fin de citation ).

Les indices d’un nouveau gros mensonge, d’un Etat qui « déraille » dans une scandaleuse affaire, sont « graves et concordants »….

Quelques jours plus tard, la Presse nous annonce, avec fracas, qu’un « nazi » norvégien a été arrêté en Corrèze (!), soupçonné de vouloir commettre un massacre comparable à celui commis par son compatriote, le terroriste d’extrême droite Anders Behring Breivik. Les fins limiers de la République sont formels: on a trouvé chez lui des documents compromettants, et ses propos sur internet sont considérés comme des « incitations à la haine raciale ». De plus son épouse, Française, a tenté de se procurer des armes….

Tous les indices sont concordants: nous sommes de toute évidence, en présence d’une nouvelle poussée de la « peste noire », et le Ministre de l’Intérieur, approuvé et soutenu par tous les « chasseurs de nazillons », se répand en déclarations tonitruantes sur sa détermination à « protéger la République » et à lutter contre toutes les formes de terrorisme….

Le lendemain, le « terroriste »norvégien est relâché. Aucune charge n’a pu être retenue contre lui !!!

Ainsi donc, jour après jour, se construit la légende destinée à faire croire aux Français qu’ils sont gouvernés, que leurs Ministres sont honnêtes, compétents et au dessus de tout soupçon, qu’ils ne mentent jamais, et qu’il n’y a en France, aucun problème de sécurité dû à une immigration incontrôlée et à un Islam agressif, mais que le vrai danger vient de l’extrême droite et de ses « groupuscules »terroristes, qui menacent la République…..

Ce matin, un Commissariat de Police est attaqué à Trappes, par plus de deux cent  « jeunes », à coups de pierres. Les forces de l’ordre intervenant pour protéger les lieux sont agressés à l’arme blanche, par des jets de pierre, et  probablement par des tirs de mortier….

Les raisons de cette attaque brutale d’un Commissariat de Police ??? L’arrestation d’un Musulman qui avait agressé des Policiers qui voulaient interpeller pour un contrôle, son épouse voilée de noir, de la tête aux pieds…..

Commentaire d’un habitant de Trappes, extrait de l’article du « monde.fr » paru ce soir. Je cite:

« ça peut recommencer. Ça va recommencer. Mais pas qu’ici : dans n’importe quelle banlieue. On en a marre que les politiques ici veuillent « blanchiser » la ville ». La veille, « c’est allé crescendo, dit-il. C’est quand ils ont tiré sur le petit que c’est parti en vrille ! Nous, on en a marre des policiers bandits qui jouent à ‘qui interpellera le mieux une femme voilée’. » C’est alors qu’un de ses amis croit voir passer un policier en civil. Il crie : « Ça va être chaud pour vous ce soir ! Préparez-vous, nous on est prêts ! » ( Fin de citation ).

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/20/c-est-toute-l-atmosphere-de-trappes-qui-nous-donne-des-envies-de-revolution_3450616_3224.html#ens_id=3450428&xtor=RSS-3208

Deux ou trois des deux cent personnes qui ont participé au caillassage du Commissariat de Police sont mises en examen et jugée en comparution immédiate…. puis après une condamnation de plus pour des récidivistes patentés, sont remis en liberté.

Alors que le jeune homme arrêté par les forces de Police, lors de la « Manifestation pour tous », pour s’être rebellé aux injonctions des CRS qui lui demandaient de « dégager » les lieux, se prend, en application de la Loi, deux mois de prson ferme et une amende de 4.000 Euros.

La Loi n’est donc plus la même pour tous .

Mais, ne paniquons pas. La situation est bien en main. Nous avons un Ministre de l’Intérieur qui veille. Les « Combattants Héroïques » de la lutte contre le nazisme d’opérette veillent aussi….

Grâce à eux, le nazisme ne passera pas. 

Le père de Valls a dû lui raconter que dans sa jeunesse, il faisait partie de ceux qui brandissaient des pancartes:

  •  » NO PASARAN !!! »

 

3 réflexions au sujet de « Petits mensonges….et grosses fumées. »

  1. berdepas Auteur de l’article

    « Ils » nous prennent réellement pour des billes !!!
    1) Les rails de la gare de Bréttigny ont été vérifiés le 4 juillet. Neuf jours après, quatre gros boulons boulonnés très fort qui serraient une éclisse sautent, juste après le passage d’un autre train, qui n’a rien remarqué.
    Les quatre boulons ont gentiment tourné sur eux-mêmes, avec leurs rondelles de serrage.
    Tout seuls. Tous les quatre en même temps. En quelques minutes.
    (2) L’éclisse une fois déboulonnée pèse 10 kg mais ne tombe pas sur le côté, non.
    Elle enjambe le rail, toute seule, comme une grande, et va s’installer plus loin, juste au milieu de l’aiguillage, là où ça fait dérailler les trains.
    Des boulons qui tournent tout seuls, une éclisse sauteuse : c’est brèveté SNCF !!!
    3) Quand les flics arrivent, ils se trouvent « en présence d’un groupe de jeunes « qui semblent porter secours aux victimes » mais les policiers « se rendent compte que ces individus sont, en réalité, présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres » .
    Juste après l’accident, des projectiles sont lancés vers un camion de pompiers qui arrive pour porter les premiers secours.
    Ben quoi ? Les ‘’jeunes’’n’aiment pas qu’on vienne les déranger en plein boulot !!! Les pompiers devraient le savoir, non ???
    Le lendemain, les télé s’extasient sur la belle solidarité du peuple des banlieues qui ne sont pas si mauvais qu’on le dit. La Ministre de la Justice se déplace en personne pour remercier et féliciter « les jeunes »…..
    Les c…, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.
    Circulez ! il n’y a rien à voir !!!

    J'aime

  2. adamastor

    Et remarquez comment sans hésiter on a révélé l’identité, la photo, celle de la maison des voitures du Norvégien en question, alors que pour tous les divers on cache tout allant jusqu’à substituer des prénoms français à des pronoms musulmans. Quel terrible bilan dresse votre billet… Bravo.

    J'aime

  3. llopis andré

    Ce n’est pas grave,nous ne sommes plus chez nous,nous sommes chez eux plusieurs habitants de trappe sur radio rmc aujourd’hui disaient j’habite depuis 40 ans ici , je ne peux plus rester je vais déménager

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s