Le « Mur des Nuls ».


Le masque du Syndicat de la Magistrature, représentatif d’une tendance gauchiste, hélas trop présente dans le personnel de notre « sytème judiciaire » pour avoir échappé au grand public souvent révolté par des décisions de Justice considérées comme laxistes à l’égard des auteurs de crimes, et trop souvent indifférentes à la douleur des victimes, vient de tomber.

Le « Mur des Cons » affiche, dans les locaux de ce Syndicat, une liste de noms accompagnée de portraits, probablement non exhaustive puisque sont affichées également des incitations à « enrichir » cette liste en vérifiant notamment que les noms à ajouter ne figurent pas déjà dans la liste exposée. Cette liste est celle de ceux contre lesquels ce Syndicat entretient un « préjugé »,en raison de leurs opinions ou de positions adoptées publiquement, positions qui déplaisent a ces « juges intègres »….

« Avoir un préjugé » signifie « avoir un jugement sur la personne avant même que son cas ait été instruit et jugé selon la Loi ».

Cette attitude, indigne de Magistrats censés avoir une éthique professionnelle, et des valeurs morales qui les prémunissent contre tout préjugé et contre toute prise de position susceptible de mettre en doute leur impartialité, en dit long sur l’état de délabrement de notre système judiciaire.

Car les « détenteurs de la Parole Sacrée »ont beau se trémousser depuis plusieurs jours devant les caméras de nos télévisions pour tenter de minimiser la portée de cette « révélation », en nous expliquant qu’il s’agit de « plaisanteries de potaches », et qu’après tout ce Syndicat ne représente que le tiers des effectifs de la Magistrature, cela ne nous rassure pas.

Car savoir que l’on peut être « jugé » par des potaches, et que cela peut se produire dans un cas sur trois, si par malheur on devait avoir affaire à la Justice, cela donne froid dans le dos.

Il faut croire que « les Juges potaches » ne sont pas isolés dans le paysage politique français, puisque le Syndicat des Journalistes vient d’apporter son soutien à celui de la Magistrature. Les Français n’en seront pas surpris….

Il faudra bien qu’un jour, si la Droite devait revenir au pouvoir, elle se penche sur le degré de « noyautage » de notre Administration, et entre autres, sur celle de la Justice, de même que sur la pénétration du monde médiatique, par des « groupuscules » dont on ne parle jamais.

Les « groupuscules d’Extrême Gauche », font sans doute moins de bruit que ceux de l’extrême Droite, et pour cause: leurs membres sont formés dans des « cellules » discrètes, qui opèrent en marge de celles de la République, où l’on transmet les enseignements de Lénine, et surtout ceux de Trotsky, fondés sur l’apprentissage de méthodes dialectiques et sur la pratique de« l’entrisme », vocable élégant pour dissimuler celui de « noyautage ».

J’ai souvent évoqué ce sujet, sur ce blog : un sujet sur lequel les médias traditionnels sont étonnamment discrets. Car ce sujet sulfureux pourrait devenir un « marronnier » pour les médias, au même titre que les sujets sur l’Extrême Droite , ou sur l’Opus Dei, ou la Franc-Maçonnerie en France.

 Pour ceux qui s’intéressent à l’Histoire des idées, et qui ne savent rien du personnage de Trotsky et du trotskisme en France, je conseille la lecture de la remarquable communication de l’historien Marc Lazar devant l’Accadémie des Sciences Morales et Politiques, que l’on trouvera sur ce site :

http://www.canalacademie.com/ida125-Trotsky-les-Trotskistes-et-la-France.html

Ces « groupuscules », peuplés de nostalgiques de la « Révolution » de Mai 68, prolifèrent au « Front de Gauche » cher à Mélenchon, lui-même ancien trotskyste, et dans certains de nos Syndicats, dont celui de la Magistrature.

Leur présence rend puéril le rêve de tout ceux qui voudraient voir naître en France un « syndicalisme à l’Allemande », c’est à dire un syndicalisme constructif et « gestionnaire »…..

On cultive dans ces « groupuscules », l’idée que la véritable « révolution prolétarienne » nécessite de mettre à bas les Institutions de notre République, pour les remplacer par celles de « leur République », dont nul ne sait, et sans doute pas la plupart d’entre eux, quels seraient les grands principes et les valeurs….Et pour mettre à bas nos Institutions, il faut en saper les fondements, de l’intérieur.

Il suffit d’entendre la petite musique du discours de ceux qui rêvent d’une VIème République, dont personne n’a encore jamais vu l’ombre d’un projet de Constitution…..

En attendant l’avènement de ce projet puéril, des Magistrats tout aussi  puérils dressent des listes: celles de ceux qu’il faudra abattre pour « déblayer le chemin »….

Pendant ce temps, la France, gouvernée par des Nuls, ne sait plus où elle va, puisque ceux qui la gouvernent ont perdu leur boussole.

François Hollande, ce « Président Normal » dont les électeurs ont pourvu la France, nous mène droit dans « le Mur ».

Je suggère ici, que la Droite, par symétrie avec le « Mur des Cons », publie un « Mur des Nuls », où figureraient les physionomies des « Nuls » qui nous gouvernent, et celles de tous ceux qui constituent une menace pour la République, et accessoirement, pour nos libertés….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s