Hollande: « grosse blague » ou « imposture » ???


HOLLANDE211

Hollande est-il toujours « le Président de tous les Français » ??? Et l’a-t-il même été un seul jour, depuis son élection ??? La « République exemplaire » est-elle devenue la « grosse blague » de « Monsieur Petite Blague » ????

La Gauche n’a cessé, pendant tout le quinquennat précédent, d’accuser Sarkozy d’être un Président « clivant », ce qui « justifiait », entre autres, selon ses détracteurs, la détestation dont il faisait l’objet dans le « peuple de Gauche ».

Hollande s’est fait élire en promettant aux Français de les conduire vers une « France apaisée ».

Or, chacun peut constater qu’après moins d’un an de « règne », Hollande a réussi à casser la France en deux blocs dont l’affrontement a pris une tournure dangereuse pour l’avenir de la République.

D’un côté le « peuple de Gauche », affamé de Justice ( sans que l’on sache très bien de quelle sorte de Justice il s’agit ), angoissé par la menace d’une précarité que la  France n’avait jamais connue jusqu’ici, un « peuple de Gauche » qui sent venir la fin d’un « Etat Providence », et qui découvre que le « socialisme » n’est plus en mesure d’assumer la fonction qui lui est historiquement dévolue, celle de « redistribuer » les richesses, au nom de « l’égalité » et de principes moraux. Ces  principes mêmes  qui sont trahis par ceux qui s’en prévalaient jusqu’ici, pour donner aux autres des leçons de civisme et de probité.

De l’autre, un « peuple de Droite », qui ronge son frein, dans la colère, qui se sent méprisé par ceux qui sont au pouvoir, et qui assiste, furieux, à la remise en question de principes fondamentaux qui régissent depuis toujours nos sociétés, et sur lesquels reposait notre « pacte social »: les principes de l’organisation de la Famille, du Mariage, de la Filiation, ceux de la protection de la propriété privée qui sont à l’origine de notre Code Civil.

Tout cela est ébranlé, par une Gauche qui non seulement n’est pas majoritaire dans le pays, mais qui par démagogie, légifère sous la pression de groupes minoritaires.

Un peuple de Droite qui assiste à l’effondrement de l’écosystème dans lequel évolue l’Entreprise, à la fuite des cerveaux et des capitaux, la raréfaction inquiétante du nombre des entrepreneurs, à la multiplication des fermetures d’usines, qui constate la chute vertigineuse de la compétitivité des Entreprises qui parviennent difficilement à  survivre, écrasées par les charges que fait peser sur elles un « Etat Glouton », incapable de se réformer, et encore moins de réduire son train de vie.

Un « peuple de Droite » qui a le sentiment d’être « taillable et corvéable à merci », pour permettre à un nombre croissant d’assistés de vivre aux crochets d’un Etat en faillite. L’assistanat étant devenu pour certains, un nouveau mode de vie…..

Hollande a tenté de faire diversion, en détournant la colère du peuple vers « les riches ». Cette manoeuvre a agi comme « un fusil à un seul coup », et son effet est en train de s’effondrer après l’affaire Cahuzac, qui porte atteinte à la crédibilité de son discours moralisateur.

Bien pire encore, avec le fusil de « l’anathème contre « les riches », Hollande est en train de se tirer une balle dans le pied.

Car les dispositions envisagées pour rétablir une soit-disant « moralisation de la vie publique », dont, entre autres, la publication des patrimoines des élites de la Nation, va révéler qu’il y a, sans doute , dans la représentation nationale, presque autant de riches à Gauche qu’à Droite.

Les Français vont découvrir, que parmi ceux qui nous gouvernent et qui ne sont pas « riches », il en est qui possèdent des privilèges rares aujourd’hui : ceux que confère l’appartenance à la « Fonction Publique », avec ses emplois garantis à vie, et ses avantages, en matière de droits à la retraite. 

Ils vont découvrir qu’il en coûte peu à un Lionel Jospin, par exemple, de se retirer de la Politique, puisqu’il « réintègrera » son Administration d’origine, les « Affaires Etrangères », avec l’un des grades les plus élevés, son « avancement » s’étant poursuivi pendant la parenthèse consacrée à la Politique. L’actuel Président socialiste de l’Assemblée Nationale peut perdre son poste sans grand risque puisqu’il vient d’être intégré à l’Administration préfectorale en tant que « super-Préfet »….etc…..

Comment une France qui n’est gouvernée, depuis des lustres, que par des Fonctionnaires, peut-elle « aimer » ses Entreprises, et ceux qui gagnent de l’agent en prenant chaque jour, des risques sur leurs biens personnels ???

Jusqu’ici, la « Gauche caviar » n’avait jamais accepté d’assumer son statut social. La Gauche « bobo- gaucho »a toujours cru pouvoir masquer la réalité de son confort social, en hurlant plus fort que « les pauvres », en parlant en leur nom, et en couvrant la voix de ceux qui savent réellement ce qu’est la misère.

On s’achemine vers l’explosion d’un climat détestable, où le voyeurisme va réveiller des sentiments qui jusqu’ici sommeillent dans le coeur des Français, et qui se réveillent chaque fois que l’unité du pays est menacée. Notre Histoire est, hélas, trop riche d’épisodes qui se sont terminées en tragédies…..

En fait, ce contre quoi se débat Hollande, c’est l’imposture de son élection.

 Une élection qu’il a remportée sur la base d’un programme qui se révèle irréaliste et sur des promesses mensongères.

Une élection qu’il a remportée, grâce à la « trahison » d’un François Bayrou, grâce aux voix du Front National, qui risque de sortir vainqueur de l’épreuve que vivent les Français, grâce, aussi, à un nombre record d’abstentions: il suffit d’additionner les voix du Front National qui sont allées sur sa candidature, au nombre des abstentions pour vérifier que l’électorat de Hollande était minoritaire.

 Mais pardessus tout, Hollande a été élu grâce au pilonnage orchestré sur la personnalité de Nicolas Sarkozy, pendant toute la durée de son quinquennat.

En fait, Hollande n’a pas de réelle majorité pour gouverner, pas plus qu’il n’a de consensus majoritaire dans le pays.

Et si François Hollande n’était rien de plus que le négatif de Nicolas Sarkozy ???

2 réflexions au sujet de « Hollande: « grosse blague » ou « imposture » ??? »

  1. Je ne me souviens plus de qui a dit : « Le Libéralisme c’est de plus en plus de riches et de moins en moins de pauvres. Le Socialisme c’est de moins en moins de riches, deplus en plus de pauvres ».Hollande, qui est un homme cultivé, puisqu’il a lu « La Princesse de Clèves », lui, devrait savoir de qui est cette citation…..

    J'aime

  2. L’on peut également rajouter que la « guerre » contre les riches français qui possèdent des fortunes à l’étranger et qui sont persécutés par nos politiques (oui oui, ils sont persécutés), n’auront pas d’autres choix que de changer de nationalité et d’aller vivre ailleurs, là où les riches sont plus aimés et surtout appréciés à leur juste valeur.

    Ce n’est certainement pas moi qui leur jetterait la moindre pierre, car je soutiens (je compatis même) toutes ces fortunes à fort potentiel d’investissement et de relance économique. C’est dommage que les socialistes aiment tant les maudire et qu’ils ne veulent pas accepter le rôle des riches dans notre société. Ce serait pourtant le meilleur chemin à emprunter pour construire un pays fort particulièrement dans des temps si difficiles.

    Je ne sais plus si c’est Machin ou Bidule qui a dit que l’union fait la force : il serait temps que les socialistes se réveillent et se rendent compte que nous vivons au XXIème siècle : aujourd’hui nous ne pouvons plus nous permettre la moindre guéguerre entre riches et pauvres ou entre salariés et patrons.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.