Le choc.


Hollande illusioniste

Hier soir, installé confortablement, dans un fauteuil douillet, face à la télé, dès vingt heures, je voulais ne rien rater du « Grand Oral de l’E.N.A » devant lequel comparaissait, sur France 2, François Hollande.

La fin du « Journal parlé » nous fait pénétrer dans les coulisses de la préparation de cet évènement télévisuel, où règne l’agitation des grands soirs…

Puis, Hollande entre en scène, face à un Pujadas qui sait que des millions de téléspectateurs vont scruter chacun des protagonistes de ce face à face, et analyser chaque phrase, décortiquer chaque mot prononcé, chaque question, et chaque réponse, pour en tirer des enseignements sur ce qui se cache derrière les mimiques et derrière les mots.

Les premières questions posées par un Pujadas faussement inquisiteur donnent le ton. L’examinateur sera conciliant. Pas de provocations, pas de questions qui fâchent. Juste ce qu’il faut d’impertinence pour donner au Président l’occasion de se justifier devant les Français.

Hollande est à l’aise. Il a réponse à tout. Parfait dans son numéro d’illusioniste. Un propos d’une affligeante pauvreté, avec une pointe d’arrogance, où perce l’autosatisfaction d’être là où il est, symptômes d’un ego démesuré et quasiment autiste !

Pas un mot sur son Premier Ministre ni sur son Gouvernement. Quand je songe aux reproches dont la Gauche accablait Sarkozy, accusé de mépris pour ses Ministres….  

 Je sens très vite qu’aucune de ses réponse ne calmera l’angoisse des Français qui, malgré toutes les tentatives d’enfumage, ont pris la mesure de la gravité de la situation du pays, et s’interrogent sur l’étendue et la durée des sacrifices qu’il leur faudra consentir….

Hollande nous sert sa soupe. Rien de neuf dans le discours. Totalement déconnecté des réalités qui façonnent ce nouvel état du monde auquel je fais si souvent allusion ici même, et qu’il n’évoque même pas.

 Le matin, Pascal Lamy,ce Socialiste qui a régné sur l’Organisation du Commerce Mondial, s’exprimant sur Europe 1, expliquait à l’inénarable El Kabach, que la France, et l’Europe avaient de bonnes chances de s’en sortir, à condition d’ouvrir les yeux sur les menaces, mais aussi sur les opportunités que le réveil de l’Asie, de l’Amérique du Sud, et bientôt de l’Afrique, ouvraient aux nations compétitives, à condition qu’elles s’adaptent à un contexte nouveau, et surtout qu’elles acceptent comme l’on fait celles du Nord de l’Europe de réaliser, en profondeur, les réformes nécessaires pour retrouver des marges de compétitivité.

A écouter Hollande, qui à aucun moment n’évoque les vrais défis que la France doit relever, je m’endors… C’est sans doute le but recherché par Hollande : endormir, un fois de plus les Français.

Puis soudain, je suis réveillé en sursaut: ma femme me dit « tu t’es endormi, et la soupe que je t’avais servie moi aussi s’est refroidie ». 

A l’instant même, Hollande frappe un grand coup. Il vient d’ assèner « un choc » aux Français. Cela finit de me réveiller. J’écarquille et me frotte les yeux. Hollande vient d’annoncer qu’il a décidé, tout seul, comme un grand de ce monde, d’infliger à la Nation toute entière, « un choc de simplification administrative » destiné à combattre son déficit budgétaire endémique.

Et ça ne fait même pas rire Pujadas !!!

Je rêve ou quoi ???

Après le « choc fiscal », et après avoir échappé au « choc de compétitivité », les Français vont-ils subir « un choc de simplification administrative » ???

C’est l’outil qui manquait jusqu’ici dans la « boîte à outils » qu’il a conçu pour relever la France.

J’ai du mal à m’en remettre.

Je m’étais endormi devant le Président de la République, et à mon réveil, je découvre que celui qui s’adresse aux Français, c’est « Monsieur Bricolage » !!!François Hollande surnommé par ses amis « Mimollette », armé d’une clé à mollette, s’attaque aux ratés du moteur France !!! 

Heureusement, ma femme est là. Et pour me remonter le moral. Elle me dit : j’ai réchauffé ta soupe. Manges, tu verras, après tout ira mieux !!!

Pauvre France.

2 réflexions au sujet de « Le choc. »

  1. berdepas Auteur de l’article

    C’est, bien évidemment, du « segond degré » !!! Hélas, tout ça ne m’amuse pas et m’attriste plutôt. Si vous avez bien lu mon billet, tout est dans la chute: « Pauvre France » …..

    J'aime

  2. Cooldom83

    J’admire votre facilité à vous « amuser » (au 2nd degré, j’entends bien) de la situation …
    Et pourtant, en lisant l’entre-lignes de vos propos, on y voit une réalité inquiétante pour l’économie de notre pays.

    Nicolas Doze, dans sa chronique économique sur BFM TV, a défini Hollande, de président trop normal pour une crise très anormale… je n’aurais pas trouvé meilleure définition ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s