Le vaisseau fantôme.


Hollande_Vaisseau_Fantome_Plantu

« Un vaisseau fantôme est un navire maudit qui, selon une légende, est condamné à errer sur les océans, conduit par un équipage de squelettes et de fantômes. »( Wikipedia ).

Je regardais, sans illusions, cet après-midi, la retransmission sur LCI, de la séance à l’Assemblée Nationale, au cours de laquelle l’opposition, par la voix de Coppée, censurait le Gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Le discours de Jean-François Coppée avait les accents d’un réquisitoire qui se voulait implacable, pointant une à une, toutes les erreurs de diagnostic commises par la Gauche désormais au pouvoir, une Gauche aveuglée par des « convictions » idéologiques d’un autre âge, rappelant la liste de toutes les promesses démagogiques du candidat François Hollande qui semble aujourd’hui dépassé par les défis auxquels il est confronté.

Un réquisitoire dénonçant toutes les réponses erronées apportées à une crise  qui atteint les profondeurs du pays, qui en paralyse les énergies, et incite les forces vives de la nation à une fuite hors de ses frontières.

Je ne m’ attarderai pas sur la réponse de Jean-Marc Ayrault. ni sur l’enflure de ses rodomontades  qui ne masquent pas le vide d’un discours incantatoire .

Je n’en ai retenu qu’une phrase, celle dans laquelle, assumant toute sa politique, il assène, à une Assemblée perplexe, un « Je sais où je vais !!! »destiné, en vérité aux députés de son camp, et, accessoirement, aux Français, qui jour après jour, égarés par le flou, et les contradictions de cette politique, se demandent où va la France….

C’était un discours vélléitaire, sans souffle mobilisateur, révélateur d’une impuissance inquiétante, une tentative de justification d’une action dont plus personne ne perçoit les finalités:  du « Jean-Marc Zéro », quoi….

Car la France est devenue le vaisseau fantôme que prédisait Plantu, sans gouvernail, balloté par les flots déchaînés d’une tempête qui n’épargne aucun des pays d’Europe, sauf ceux qui courageusement se sont attaqués aux réformes de structures, et aux adaptations indispensables d’un modèle européen qui s’essouffle.

On sent bien que la crédibilité de ce Gouvernement est sérieusement entamée en moins d’un an d’exercice du pouvoir: les résultats des sondages le montrent, jour après jour, et font de Hollande le Président le plus impopulaire de la Vème République.

La nouvelle de la démission du Ministre du Budget intervient dans un climat délétère et affaiblit un peu plus l’équipe au pouvoir.

 L’affaire Cahuzac ressemble comme deux gouttes d’eau à l’affaire Woerth, et cette démission, que la Droite a eu l’élégance (ou peut-être la prudence) de ne pas exploiter n’exonère pas l’intéressé d’un doute: ou bien il est innocent et il n’avait aucune raison de démissionner à ce stade de la procédure en cours, ou il se sait coupable et il aurait dû démissionner depuis longtemps.

 « Le cas Cahuzac », illustré par cet enregistrement où, selon Médiapart, il déclare « ça me fait ch… de savoir que j’ai un compte en Suisse », risque fort de se transformer rapidement en un « caca husac nerveux »: on peut faire confiance pour cela, aux journaleux trotskystes de Médiapart, qui ne lâcheront pas facilement leur proie. Ils tiennent là un bon filon qu’ils vont s’efforcer d’exploiter le plus longtemps possible, en maintenant le nez de Cahuzac, dans sa m..de.

La « Gauche Morale », passionnée de « Justice », risque d’en souffrir. Un mauvais vent souffle dans les voiles déchirées du « vaisseau fantôme »…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s