Les Guignols de l’info…


 Guignol

Nous avons assisté, au cours des dernières quarante huit heures, à une véritable mascarade, sur les ondes des radios, et sur les chaînes d’information en continu.
L’attaque du site de production de gaz algérien, à Aïn Amena, par des fondamentalistes musulmans, et la prise d’otages qui l’a accompagné, a entraîné un déferlement, de « pseudo-informations »sur l’état de la situation. C’était à qui donnerait le plus de détails sur l’évolution d’une situation dramatique dont personne, en fait, ne savait rien.
On apprenait ainsi, d’heure en heure, le nombre des otages et sa décomposition selon les nationalités concernées, un nombre qui variait d’une chaîne à l’autre, alors que sur la même chaine, le bandeau déroulant d’information que l’on pouvait voir à l’image contredisait les formations donneées par les commentateur, à l’instant même.
Tout le banc et l’arrière banc des universitaires et enseignants, experts habituels en terrorisme et en connaissance de l’Islam de salon, a défilé sur nos écrans pour analyser une situation dont ils ne savaient rien….
Ainsi, comment établir une relation certaine entre l’affaire d’Aïn Amena et l’engagement des troupes française au Mali, sans savoir si les preneurs d’otages venaient de Lybie, ou de l’intérieur du Sahara algérien, ou encore, ce qui a été avancé mais vite contredit, du Nord du Mali ???
Même notre « Président normal », devenu à son tour, depuis quelques jours, un nouvel « Hyper-Président », était contraint à reconnaître que s’il s’attendait à une fin tragique de la prise d’otages en cours, il manquait d’informations.
Du côté algérien, silence radio. Au fond, ceux qui informaient le plus étaient ceux qui en savaient le moins, et inversement, ceux qui détenaient les informations les plus crédibles, se taisaient. A cette heure, aucun bilan officiel précis n’avait filtré sur cette opération militaire dont on ignorait encore si elle avait été effectivement achevée jeudi soir sur le site d’Aïn Amenas en Algérie.
A aucun moment, je n’ai entendu l’un de ces brillants analystes évoquer le fait que cette suite d’évènements montre, même aux plus sceptiques, que nous sommes entrés dans une nouvelle phase de guerre ouverte entre l’Occident et l’Islam djihadiste. Même les nations qui, sans passé colonial, espèrent échapper aux conséquences de cet affrontement, devrons se rendre à l’évidence.
Et ce n’est qu’un début…..Attendons la suite.

2 réflexions au sujet de « Les Guignols de l’info… »

  1. berdepas Auteur de l’article

    N’en déplaise aux nostalgiques de l’anti-colonialisme d’il y a un demi siècle, cette guerre asymétrique oppose, bien au-delà des dictatures corrompues et des régressions organisées, tous ceux – musulmans, chrétiens, juifs, athées ou agnostiques – qui mettent la liberté et les droits humains au-dessus de tout, et ceux qui veulent instaurer le nouvel ordre totalitaire. C’est pourquoi le Mali et In Amenas ne sont que les épisodes d’un feuilleton dont on est loin de connaître la fin.
    En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/decryptage/grand-aveuglement-pourquoi-ne-voyons-pas-que-mali-est-qu-episode-guerre-mondiale-declenchee-30-ans-andre-bercoff-610782.html#4VgykrZdg36RztD2.99

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s