Cauchemar et « COCOEphonie »….


La Bombe à retardement

Ce qui pouvait arriver de pire à la Droite française s’est produit hier soir.

L’élection du Président de l’UMP a donné lieu à une grotesque mascarade, qui aura permis aux Français qui ne votent pas « à Gauche » d’assister au spectacle consternant d’une bataille entre petits chefs qui, convoitant un trône de « Grand Chef », s’y voyaient déjà.

Nous avons pu avoir la confirmation de ce que nous savions déjà, à savoir que « la Lutte des Places » n’est pas un privilège réservé aux tenants de la « classe ouvrière »: elle n’épargne pas ceux qui ont la prétention de représenter un « peuple de droite « desenchanté.

Le risque, à moyen terme, est de voir l’UMP exploser sous les coups que lui portent, de l’intérieur, ceux qui avaient en charge de représenter une opposition crédible, parce que structurée, raisonnable et lucide, dotée d’un support de valeurs communes, et capable de réveiller ce pays menacé de déclin par la démagogie de ses gouvernants.

Il y a de cela quelques mois, j’évoquais, sur un mode ironique, dans un billet intitulé « Cauchemar », l’éventualité qui menace aujourd’hui le manteau d’Arlequin qui recouvre au sein de l’UMP, des tendances, et des ambitions contradictoires.

Je me cite 😦 https://berdepas.wordpress.com/2011/09/19/cauchemars/)

« Tout comme en 1981, ce « cher vieux pays » venait de « passer de l’ombre » d’une présidence hystérique, « à la lumière » d’une promesse de bonheur paisible et sans limite, pour tous ceux qui rêvent encore d’un retour aux 35 heures, à la retraite à 60 ans et à l’ augmentation du nombre des fonctionnaires, à une actualisation substantielle d’un SMIC porté à 1.500 Euros, à des « allocations de solidarité » toutes sortes, pour les jeunes à partir de 18 ans, pour les vieux n’ayant jamais travaillé en France, jusqu’à la centième année incluse.

Les Allocations Familiales étaient supprimées pour les familles de moins de trois enfants mais doublées pour les familles de cinq enfants et plus. Une promesse électorale qui rencontrait un franc succès dans nos « banlieues »….

L’Assistance Médicale Gratuite était étendue à tout étranger séjournant en France, avec ou sans papiers.

D’ailleurs, il n’y aurait bientôt plus de « sans-papiers » en France, puisque tout étranger pouvait s’en procurer en s’adressant au Tabac du coin de la rue.

Une impressionnante GayPride avait salué l’avènement d’une société nouvelle, festive, devenue, enfin tolérante, et d’interminables queues se formaient devant l’entrée de la Mairie de Paris, où les couples d’homosexuels se pressaient pour recevoir de Bertrand Delanoë, les sacrements républicains du mariage.

La défaite de Sarkozy entraînait l’explosion de l’UMP, dont la faction modérée rejoignait le centre de Bayrou tandis que la Droite Populaire négociait une alliance avec le Front National, et les libéraux, atomisés, se cherchaient un leader, comme les grenouilles à la recherche d’un Roi….

Pendant ce temps, la liberté de circulation des personnes et des capitaux donnait à l’Europe de nos technocrates tout son sens: les épargnants retiraient leur argent des Banques françaises écrasées par la défaillance des Etats incapables de rembourser leurs dettes, et les Banques Suisses, celles du Lichenchtein, et de la plupart des paradis fiscaux étaient assaillies de demandes d’ouverture de compte…

La France, telle le Titanic, en pleine euphorie populaire allait droit dans le mur……lorsque, soudain, apparaît dans mon cauchemar, l’image de DSK.

Celui-ci, de sa voix grave, dans un propos entre-coupé de silences significatifs, laissant ainsi à ceux qui l’écoutent, le temps de réfléchir à la profondeur de sa pensée, répondait aux questions, au cours du Journal de 20 heures, d’une Nafissatou Dialo frétillante, rayonnante, et flattée d’approcher de si près, une personnalité de cette envergure, et aussi sexuellement désirable.

DSK prononçait une homélie, toujours dans son style papal inimitable, à la Gloire de la mondialisation d’un modèle socialiste, qu’il a eu le temps, derrière les murs de son Ryad de Marrakech, de concocter, un modèle dans lequel plus personne, ni aucun Etat, ne rembourserait ses dettes, avec la bénédiction d’un FMI devenu bienveillant….

A ce moment-là, alors que je viens d’émettre un ronflement sonore de protestation, je suis réveillé en sursaut par mon épouse, qui de sa voix douce, me dit: « Tu vas rater le début de ton match !!! ».

Et à demi endormi, encore abasourdi, sous le coup de ce terrifiant cauchemar, j’ai zappé sur CANAL Plus pour regarder le match entre l’OM et l’OL.

Un match qui s’est transformé en cauchemar grotesque pour l’OM devenu la « lanterne rouge » du Championnat de France !!!!( Fin de citation).

Hier soir, je me suis endormi devant ma télé, agité par un cauchemar identique.

Réveillé en sursaut , le match OM-Bordeaux venait de se terminer par une défaite de l’OM….et à Bordeaux, Juppé, désabusé, s’efforçait de « limiter la casse ».

Aujourd’hui, le feuilleton sinistre se poursuit.

La France, pour son malheur, est affligée, aux sommets de l’Etat, de la pire des générations d’hommes et de femmes politiques qui,depuis la fin de la dernière guerre,  ambitionnent de la diriger,  sans en avoir ni l’envergure, ni le talent.

2 réflexions au sujet de « Cauchemar et « COCOEphonie »…. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s