« Islamisme électoral ».


Il existe, bel et bien, en France, un « Parti de l’étranger » !!!

L’offensive lancée par un groupe de députés socialistes, en faveur de l’ouverture d’un droit de vote aux élections locales pour les citoyens  étrangers non membres de la Communauté européenne en témoigne.

En effet, en prenant pour des crétins les Français qui gardent les yeux ouverts, on assiste à une petite « préparation d’artillerie » des partisans de l’ouverture de la France à tous vents, qui nous expliquent qu’il existe – selon les « sondages » – une majorité de Français qui sont favorables à l’ouverture de ce « droit nouveau » offert aux étrangers, tout en s’élevant contre l’idée que cette question puisse être soumise à réferendum, en raison des « risques » de rencontrer un vote défavorable: appréciez la « logique » imparable !!!

Cette forme d’imposture idéologique esquissée par certains socialistes ne relève évidemment pas d’une démarche citoyenne mais purement et simplement d’un calcul électoral en prévision des prochaines élections municipales.

La ficelle est un peu grosse car cela fait 30 ans que le Parti socialiste nous ressort le droit de vote des étrangers pour attirer à lui le vote communautaire, dont on peut deviner les conséquences que cela peut entraîner, dans les zones dites « de non-droit », où les électeurs seront « accompagnés » jusque devant l’isoloir, comme cela se pratique dans de nombreuses « démocraties arabes », sous la menace d’une kalachnikoff….

On sait également qu’il y a dans certaines régions de France, (là où il est devenu nécessaire de prendre des mesures sécuritaires exceptionnelles à l’initiative du Ministre de l’Intérieur Manuel Valls, – le seul Ministre Socialiste qui semble avoir pris conscience de certaines réalités jusqu’ici niées par ses collègues-), où certaines communautés sont désormais majoritaires, – je pense à des communautés urbaines comme celle de Roubaix-Tourcoing.

Il suffit de faire un petit tour sur YouTube pour voir et écouter les propos significatifs et provocateurs de certains qui prétendent s’exprimer au nom des musulmans, et qui sans retenue nous font savoir qu’ils sont désormais « chez-eux », et que « chez-eux », c’est « la charia » qui s’applique et non les « Lois de la République ».

Le « Pacte Républicain » est une notion qui leur est tout à fait étrangère.

Un livre paru aux éditions Tatamis en octobre 2010, dont aucun journaliste ou « expert » de l’islam n’a jusqu’ici contesté les révélations dénonce  les « accommodements », voire les « complicités » qui lient certains Maires, – de Droite comme de Gauche – avec les milieux islamistes, pour des raisons purement électorales.

Il s’agit du livre « Ces Maires qui courtisent l’islamisme ».
L’absence de procès intenté à son auteur, pour diffamation, par les hommes et les formations politiques concernés, accusés ni plus ni moins de collaborer avec l’islamisme prouve que les situations qu’il dénonce sont bel et bien réelles.

Le « phénomène » de « complaisance » à l’égard de ceux qui ne font pas mystère de combattre par tous les moyens nos traditions et nos Lois, n’est pas propre à la France.

En Tunisie, dans une interview donnée au quotidien algérien El Watan, que l’on peut lire sous:

http://www.elwatan.com//international/tahar-chagrouche-sociologue-ennahda-menage-les-djihadistes-par-opportunisme-politique-17-09-2012-185582_112.php

Le sociologue dénonce les mêmes comportements de la part de certaines autorités tunisiènnes. Je le cite:

« Il est évident qu’il y a des consignes pour ménager ces islamistes radicaux. Il n’est pas normal qu’ils ne soient pas poursuivis après tous les incidents qu’ils ont provoqués. Tout le monde se rappelle des incidents de début juin, qui ont été à l’origine d’un couvre-feu durant plus d’une semaine. Un tribunal a été incendié et vandalisé, des magasins ont été pillés. L’on se rappelle également des incidents de Bizerte, en marge de la visite du militant libanais Samir Kontar. Tout le monde sait que ces dossiers ont été classés sans sérieuses poursuites. Il y a donc de la complicité.

Malgré les dénégations d’Ennahda qui affirme que les islamistes radicaux ne font pas partie de sa base électorale, les observateurs décèlent plutôt un certain opportunisme politique chez le parti au pouvoir, qui compte attirer une partie de la base des islamistes radicaux lors des prochaines élections. »(Fin de citation).

C’est donc bien avec la complicité discrète de certains responsables politiques que, un peu partout, en France comme ailleurs, l’islamisme radical s’infiltre, et les sociologues décrivent le processus, qui obéit à des « orientations » données par des chefs religieux qui ne font pas mystère de leurs intentions: on constate en effet depuis quelques années une évolution assez nette de certains salafistes dits « quiétistes » ( le terme en dit long…) qui prônent désormais une certaine politisation de leur mouvement par le biais d’associations, de lobbies, pour faire pression sur les maires, notamment. 

Certains théologiens d’Arabie saoudite restent « apolitiques » mais prônent la politisation en Europe, face aux opportunités démocratiques et légalistes qui sont ouvertes aux extrêmistes dans certains pays européens, dont la France.

C’est à la lumière de ces évolutions qu’il faut jauger les conséquences d’un aboutissement législatif de l’initiative prise par des élus socialistes qui seraient prêts à vendre leur âme et plus, pour gagner quelques voix et avoir la certitude d’être réélus.

L’évocation de la perspective d’un vote étranger aux élections municipales, – où les socialistes se sentent déjà menacés -, est bien plus qu’un « chiffon rouge » agité pour exciter la Droite.

C’est le « Drapeau Blanc »de ceux qui ont choisi de ne plus combattre et de livrer les « Clés du Royaume » à ceux qui nous menacent ouvertement. Comment ne pas évoquer, à leur sujet le mot cruel de Churchill s’adressant à la France « enfumée » par le « pacifisme bêlant », et refusant de voler au secours de la Pologne menacée par l’Allemagne nazie: « Vous n’avez pas voulu la guerre, vous avez le déshonneur et vous aurez quand même la guerre » !!!!

Car en ouvrant les yeux sur les évènements récents, qui peut encore douter que l’Islam, ou du moins un certain Islam se considère comme étant en guerre contre l’Occident et contre la Démocratie ???

4 réflexions au sujet de « « Islamisme électoral ». »

  1. llopis andré

    D’aprés les sondages,93% des musulmans ont votés Hollande,et les moutons de droite qui ont déjà essayé de s’attirer la sympathie de cette population on en été pour leurs frais,mais je crois qu’ils n’ont pas encore compris et qu’ils recommenceront est-ce que le petit peuple va leur ouvrir les yeux c’est à croire que non.

    J'aime

  2. MELLE Anne-Marie

    Vous avez entièrement raison en ce qui concerne la complicité des maires de France et plus généralement des politiciens – en particulier à propos de la Tunisie: cela fait des mois que les constituants discutent du fameux article à inclure ou non dans la constitution tunisienne à propos d’un islam d’Etat, ce qui reviendrait à interdire toute liberté d’expression. Pendant ce temps-là, les imams barbus agressent verbalement dans les rues de Tunis les jeunes femmes qui sortent vêtues à l’européenne, sans porter au moins le haïk. AMM.

    J'aime

  3. llopis andré

    Aprés plusieurs années de complicité avec les musulmans, nous nous apercevons que la gauche comme ce que l’on pourrait appelé la droite sont complices d’avoir détourner la loi de 1905 et accepté des dossiers afin de faciliter la construction de centre culturels qui en réalité étaient des mosquées ou des écoles coraniques pronant la charria.Voila ou nous en somme bravo messieurs les politique.

    J'aime

  4. martinepages

    Rien de plus vrai…J’ai offert ce livre à ma mère. Il me tarde de le lire…
    J’adore la phrase: « Le “Pacte Républicain” est une notion qui leur est tout à fait étrangère ». Eh oui, c’est LA réalité…Et, à l’heure qu’il est, mes volets sont clos, car le rez de jardin ne m’inspire pas confiance. Parano? Non. Juste: je me sens étrangère chez moi. Etrange, non? ^^
    Merci pour ce billet d’une justesse rare…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s